ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27282930
 
 

Les meilleurs moments : �mission du mardi 7 avril 2015


Santé

Des parents d'enfants handicapés crient à l'injustice

De gauche à droite et de haut en bas : Mélanie Castonguay, la petite Dylane, la petite Léonie et Marilyn Picard
De gauche à droite et de haut en bas : Mélanie Castonguay, la petite Dylane, la petite Léonie et Marilyn Picard     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'organisme Parents jusqu'au bout milite pour que les parents d'enfants lourdement handicapés aient le statut de famille d'accueil et puissent ainsi recevoir plus d'aide financière. Selon les dispositions actuelles, les familles naturelles ont droit à 5000 $ par année, tandis qu'une famille d'accueil peut compter sur une aide annuelle allant jusqu'à 55 000 $ par enfant. Catherine Perrin s'entretient avec les deux cofondatrices de Parents jusqu'au bout. 
 
Marilyn Picard est la mère de Dylane, atteinte du syndrome 1Q43-Q44, qui cause plusieurs retards et des problèmes d'épilepsie. Mélanie Castonguay est la mère de Léonie, atteinte du syndrome FOXG1, à la source de plusieurs problèmes graves dont une hypotonie, de l'épilepsie avec difficultés respiratoires et un système immunitaire fragile.  
 
Un combat constant 
« Je trouve vraiment injuste qu'on doive se battre pour faire des levées de fond, d'avoir des petites boîtes de conserve à l'épicerie avec les photos de nos cocottes quand tout ce qu'on veut, c'est de bien s'occuper d'elles », souligne Mélanie Castonguay. « Si je place ma fille demain matin, la personne qui s'en occupera sera vraiment bien payée. Ça n'a pas de sens. » 
 
« On travaille très, très fort pour très, très peu de résultats. C'est très essoufflant », affirme Marilyn Picard. « On se demande toujours si on fait la bonne chose, si on ne devrait pas plutôt arrêter. Mais, si mon conjoint et moi arrêtons, on se retrouve dans la rue. » 
 
Grandes carences 
Diane Chênevert est elle-même mère d'un enfant lourdement handicapé. Le Centre Philou est une maison de répit ouvert aux enfants cumulant des déficiences physiques et mentales. Elle fait état de grandes carences dans l'aide à domicile aux parents et déplore que des ressources comme la sienne deviennent accompagnatrices par défaut des familles. Elle considère que permettre à ces familles de se greffer à un programme existant serait une excellente solution.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Parents jusqu'au bout sur le web
HYPERLIEN - Parents jusqu'au bout sur Facebook
HYPERLIEN - Centre Philou sur le web

Santé

Alimentation : des disparités entre l'étiquetage nutritionnel et la réalité

Une dame lit un emballage de nourriture dans un supermarché.
Une dame lit un emballage de nourriture dans un supermarché.     Photo : iStock

Un dossier de Marie Allard dans La Presse de ce matin fait état de disparités entre la valeur nutritionnelle indiquée sur l'emballage des aliments en magasin et leur valeur nutritive réelle. L'écart entre la quantité affichée de sel, de calories ou de gras et celle qu'on ingère vraiment serait important dans certains cas. Y a-t-il lieu de s'inquiéter d'un tel constat? Catherine Perrin en discute avec Chantal Arsenault, professeure en techniques de diététique au Collège Maisonneuve. 
 
« Il y a des disparités parce qu'on travaille avec des aliments, et que les aliments sont vivants. [...] La valeur nutritive d'une tomate qui vient d'être récoltée au mois d'août dans un champ n'est pas la même quantité que celle d'une tomate récoltée au mois de janvier », explique Chantal Arsenault.  
 
Selon elle, les suppressions de postes à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) sont responsables de l'étiquetage erroné. « On se retrouve avec moins d'inspecteurs qu'avant. Ils font ce qu'ils peuvent, mais il y a plus de produits qu'avant, il y a beaucoup de produits d'importation... Donc, il faut souvent se méfier de ce qu'il y a sur les étiquettes », ajoute-t-elle.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Agence canadienne d'inspection des aliments sur le web

Musique

René Simard renoue avec le plaisir de chanter

Le chanteur, animateur, comédien et metteur en scène René Simard
Le chanteur, animateur, comédien et metteur en scène René Simard     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le chanteur, animateur, comédien et metteur en scène René Simard souligne ses 45 ans de carrière avec un 51e album, en magasin dès aujourd'hui. Ce premier album en 10 ans et premier album de matériel original depuis 22 ans s'intitule tout simplement René Simard. Catherine Perrin le reçoit. 
 
« Moi, j'ai décidé d'être heureux. J'ai toujours été quelqu'un d'hyperpositif. Peu importe la tuile que je peux recevoir, j'ai toujours trouvé la manière d'extirper quelque chose de positif du négatif, » déclare le chanteur. « Oui, la misère humaine existe [...], mais il y a une décision qu'il faut prendre, et c'est en moi, c'est viscéral : j'ai choisi d'être heureux. »  
 
Bande-annonce de René Simard 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - René Simard sur le web

Art de vivre

Les nouvelles tendances en produits de l'érable

Des produits de l'érable apportés par Lesley Chesterman
Des produits de l'érable apportés par Lesley Chesterman     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le sirop, la tire, le sucre et le beurre d'érable ne sont pas les seules douceurs que l'on puisse tirer de la sève. Lesley Chesterman, critique gastronomique pour le quotidien Montreal Gazette, lève le voile sur de nouvelles tendances en matière de produits de l'érable. Elle parle notamment de l'eau d'érable embouteillée qui fait la joie des sportifs et de sirops sophistiqués inspirés de grands vins. 
 
« Il y a beaucoup de gens qui dénoncent maintenant l'eau d'érable parce qu'ils disent qu'il y a zéro étude, pas de recherche, pas de preuve quant aux effets. C'est comme l'eau de coco, on dit "prenez de l'eau avec une banane, ça fait pareil, c'est même mieux" », souligne Lesley Chesterman. « L'eau de sève non cuite est beaucoup plus intéressante. C'est de l'eau d'érable qui est réfrigérée. Ça vaut la peine d'y goûter. [...] C'est vendu réfrigéré et ça va fermenter à nouveau en bouteille. »

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Lesley Chesterman dans Montreal Gazette
HYPERLIEN - Lesley Chesterman sur Twitter

Société

Un manifeste pour dénoncer l'invasion pétrolière

L’écosociologue, auteure et cofondatrice d'Équiterre, Laure Waridel
L’écosociologue, auteure et cofondatrice d'Équiterre, Laure Waridel     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Près de 200 signataires lancent aujourd'hui le Manifeste pour un élan global, un cri du coeur qui dénonce « l'invasion » pétrolière du territoire canadien et la « destruction du climat au bénéfice de quelques-uns ». Plusieurs personnalités de tous les milieux l'ont signé et le public est invité à faire de même. Catherine Perrin en discute avec l'écosociologue et auteure Laure Waridel, coauteure et cosignataire du Manifeste pour un élan global. 
 
« Ce qu'on veut dire, c'est : arrêtons le double discours [affirmant] que d'un côté, on va développer une économie verte, et de l'autre, on va développer les énergies fossiles sales au Québec », déclare Laure Waridel. « On a suffisamment d'études qui démontrent que la capacité d'absorption de l'atmosphère du CO2 et d'autres gaz à effets de serre a atteint sa limite, qu'on ne peut pas en amener davantage, et que le type de pétrole et d'énergie fossile qu'on pourrait extraire au Québec, avec les technologies qui existent actuellement, est beaucoup plus polluant que le pétrole conventionnel. »

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Manifeste pour un élan global sur le web
HYPERLIEN - « Artistes, intellectuels et politiciens lancent un manifeste contre "l'invasion" des pétrolières » sur ICI Radio-Canada.ca
HYPERLIEN - Marche Action climat sur le web
HYPERLIEN - Laure Waridel sur Twitter

Science et technologie

Comment conserver ses plantes de Pâques

Des narcisses apportés par Pierre Gingras
Des narcisses apportés par Pierre Gingras     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Amaryllis, lys de Pâques, hortensia... Plusieurs s'offrent des plants de fleurs pour Pâques. Sans soins appropriés, ces fleurs s'éteignent au bout d'une semaine. Il est toutefois possible de les garder toute l'année dans certains cas. Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie, indique comment procéder.

Santé

L'exercice vigoureux permet d'éviter le décès prématuré

Un groupe de coureurs
Un groupe de coureurs     Photo : iStock

Une étude australienne qui a suivi 200 000 sujets durant 6 ans conclut que l'exercice vigoureux permet d'éviter une mort prématurée. L'étude établit une différence entre l'exercice modéré et l'exercice vigoureux et insiste sur les bienfaits des pratiques les plus intenses. Alain Vadeboncoeur, chef de l'urgence à l'Institut de cardiologie de Montréal et blogueur à L'actualité, résume les grandes lignes de l'étude.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - « L'activité physique vigoureuse permet d'éviter la mort prématurée » dans La Presse
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur Twitter
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27282930
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Médium large

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant