ICI Radio-Canada Première

Matins sans frontières

Matins sans frontières rss

En semaine à 6 h à 9 h

Charles Lévesque

Matins sans frontières
Logo Radio-Canada

Environnement

Maladie de Lyme : les changements climatiques en cause

Le mardi 28 février 2017

Des tiques dans une fiole de verre.
Des tiques dans une fiole de verre.     Photo : iStockphoto/zilli

Les cas déclarés de la maladie de Lyme continuent d'augmenter au Michigan, selon une récente étude de la Société américaine des maladies infectieuses. En 2013, 166 cas ont été dénombrés. Il n'y en a eu que 30 observés entre l'année 2000 et 2004. Selon Caroline Quach, microbiologiste-infectiologue au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal, l'augmentation des températures causées par le réchauffement climatique favorise la prolifération de la maladie.  
 
La maladie de Lyme se transmet par une piqûre de tique porteuse de la bactérie, Borrelia burgdorferi , à l'origine du développement de l'infection chez l'humain.  
 
Les hivers froids ne permettent pas aux tiques de se développer au stade où elles peuvent transmettre la maladie aux humains. Elles profitent donc des climats chauds qui offrent des conditions favorables pour la reproduction.  
 
« Plus il y a de tiques, plus il y a de tiques infectées... plus elles ont le temps de transmettre la maladie » - Docteure Caroline Quach 
 
La maladie de Lyme a également évolué rapidement au Canada passant de 143 cas déclarés en 2010 à 917 en 2015, selon les données du gouvernement fédéral.  
 
Une des zones endémiques connues de la maladie est le parc national de la pointe Pelée. 
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

12 mai 2017

Des pêcheurs de Windsor mangent du poisson contaminé

5 mai 2017

Oies en nidification: un problème croissant à Windsor

21 avril 2017

La nature a-t-elle un prix?

2 février 2017

L'étalement urbain, responsable de la surabondance de chevreuils à Windsor

1 février 2017

La carpe asiatique a atteint les Grands Lacs