ICI Radio-Canada Première

Matins sans frontières

Matins sans frontières rss

En semaine à 6 h à 9 h

Charles Lévesque

Matins sans frontières

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 1 février 2016


Société

Documentaire Sans toi : Survivre au suicide d'un proche

« Il faut montrer à quel point le suicide n'est pas une option et qu'il y a plein d'autres solutions, mais il faut être conscientisé. » C'est la grande leçon tirée par Mélanie L. Dion et Alexandre Hardy, les coréalisateurs du documentaire Sans toi dans lequel ils donnent la parole à ceux qui ont perdu un enfant, un frère ou une conjointe afin de mieux comprendre comment on survit au suicide d'un proche. En cette semaine de prévention du suicide, Charles Lévesque s'est entretenu avec Mélanie L. Dion. 
 
C'est le décès de François-Xavier, un ami de leur village natal, Saint-Raymond-de-Portneuf, qui a poussé Mélanie L. Dion et Alexandre Hardy à vouloir comprendre pourquoi une personne en venait à s'enlever la vie. Mais au-delà de la recherche de réponses, ce documentaire est surtout une incursion dans l'univers de ceux qui restent pour explorer le processus du deuil. 
 
Cela a pris 7 ans pour mener le projet à bien. « On est allés dans les familles qui avaient perdu un être cher dans la première année. Puis, on est retournés après plusieurs années, leurs témoignages changent, ils changent. Le deuil se vit différemment d'une personne à une autre », a souligné Mme Dion. 
 
Au fil du temps, le documentaire est aussi devenu un outil préventif. Si le suicide est avant tout une souffrance, Sans toi veut aussi lancer un message d'espoir. « La personne qui s'enlève la vie ne voit que cette solution pour arrêter sa souffrance. C'est ce qu'on a compris, mais on a ressort avec des solutions et on valorise la demande d'aide. », a-t-elle souligné. 
 
Selon Mme Dion, le suicide est encore très tabou aujourd'hui.«  On fait des progrès, mais il y a encore beaucoup à faire. » Dans cette lutte pour la vie, il existe de nombreuses associations, mais on peut tous devenir des ressources, estime-t-elle. Une simple demande d'aide peut sauver une vie. « On peut poser la question à la personne : est-ce que tu vas bien, est-ce que tu as des idées noires. On peut le prévenir. Il faut enlever les tabous. » 
 
Le documentaire est présenté dans le cadre de dîners-conférences sur demande. Les réalisateurs sont prêts à se déplacer partout au pays pour présenter leur travail, mais aussi pour assurer un suivi et un encadrement. « Nous ne souhaitons pas laisser le documentaire dans les mains du public sans avoir répondre aux questions du public que ce soit sur le suicide ou de la maladie mentale. », a conclu Mélanie Dion.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Bande annonce de Sans toi

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Réseaux Sociaux Matins sans frontières Radio-Canada Ontario