ICI Radio-Canada Première

Les malins

Les malins rss

Le samedi de 7h à 11h

Jhade Montpetit

Les malins

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
2425
26
27
28
29
30
31
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 4 mars 2017


Société

Vie de parent : Eve Jutras

Vie de parent transgenre : " Pour eux autres, j'ai toujours été leur papa " 
 
Cette semaine, Jhade Montpetit a rencontré Eve Jutras, une femme transgenre de 50 ans qui a deux filles. Une entrevue à retrouver ici :

Sports

Créateur d'impact : Patrick Guindon

Le projet Créateur d'impact vise à mettre en lumière le rôle important des entraîneurs bénévoles dans les écoles de l'Outaouais. Cette semaine, gros plan sur Patrick Guindon, un entraîneur bien connu dans le milieu de l'athlétisme de la région. 
 

Société

Raconte-moi l'actualité

Raconte-moi l'actualité avec Olivier et Jean-Denis Scott
Raconte-moi l'actualité avec Olivier et Jean-Denis Scott     Photo : Lévy L. Marquis

Si la classe d'Olivier était en relâche, la classe politique, elle, ne l'était pas! Du provincial qui nous casse la tête au fédéral qui nous casse les oreilles, de l'international qui nous casse le ciboulot au Red Bull Crashed Ice qui nous casse le bassin, rien n'échappe à l'oeil aiguisé d'un petit bonhomme desept7 ans qui aime curieusement l'actualité!

Art de vivre

Les Malins ludiques

Cette semaine, l'équipe a testé pour vous le jeu Mots rapido. 
 
 
 

Arts et culture

À la rencontre de la céramiste Denise Fournier

Une femme fait de la poterie
Une femme fait de la poterie     Photo : iStock

PHOTOREPORTAGE - Denise Fournier est une céramiste installée dans la région de la Petite Nation, plus précisément à Lochaber. Avec l'aide de son conjoint Claude Drolet, un artiste du bois, elle a monté L'atelier Poterie et cuisine, un seul art!, dont le concept marie la création artistique à l'art culinaire. 
 
Cette activité est offerte à partir du 1er avril et se déroule en trois étapes. Les participants vont d'abord façonner des pièces en argile, puis ils émailleront leurs oeuvres pour les rendre imperméables et les décorer. Ils cuisineront finalement des mets japonais qu'ils savoureront dans leurs créations. 
 
 
 
 
Les créations de Denise Fournier sont assez variées : cela va de la tasse à la cruche, en passant par des vases, des masques ou des plats décoratifs. 
 
 
 
 
L'artiste ne se prive pas pour faire un peu d'humour avec le nom de ces oeuvres. Cette assiette qui semble porter des traces d'un mets en sauce s'appelle « Lèche-moi ». 
 
 
 
L'atelier de Denise et Claude est situé au 120, route 148 Est, à Lochaber Est, entre Thurso et Plaisance. L'endroit est parfaitement équipé pour la création, notamment d'un four à céramique. 
 
Écoutez le reportage de Stéphanie Rhéaume à la suite de sa rencontre avec Denis Fournier. 

Internet

#LesMalins - sur les réseaux sociaux

Vous voulez tout savoir de ce qui se passe en studio? Voici le meilleur moyen de suivre nos équipes! 
 

Arts et culture

Les Rirariens - MISSION 786577 : Étude sur l'humeur

Espace, frontière de l'infini vers laquelle voyage notre vaisseau spatial. Sa mission : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations et au mépris du danger, rigoler dans l'inconnu... 
 
 

Société

Quand une architecte, un comédien et un administrateur discutent de l'école du futur

Exit les chaises! Les enfants sont assis sur de gros ballons quand ils sont en classe.
Exit les chaises! Les enfants sont assis sur de gros ballons quand ils sont en classe.

Dans le cadre de la semaine thématique sur l'éducation par Radio-Canada Ottawa-Gatineau, Les Malins ont reçu l'architecte Sophie Lamothe, le directeur général de la Fondation Santé Gatineau, Jean Pigeon, et le directeur de Vox Théâtre, Pier Rodier. Tous ensemble, ils ont lancé des pistes de réflexion sur ce à quoi l'école du futur pourrait ressembler. 
 
Mme Lamothe s'est inspirée d'un établissement créé en Finlande en 2013, qui recèle d'espaces diversifiés et flexibles pour accueillir différentes activités et pour être accessible à divers types d'étudiants. L'architecture a aussi été étudiée pour maximiser l'éclairage grâce aux rayons du soleil. 
 
« Ici, on est limité par le programme imposé par le ministère et les commissions scolaires », regrette Sophie Lamothe à propos des écoles au Canada. « Je crois fortement que tous les architectes qui conçoivent les écoles ont les meilleures intentions, mais ils sont très limités dans leurs idées et leurs propositions, parce que le cadre est tellement rigide à suivre. » 
 
Jean Pigeon, le directeur général de la Fondation Santé Gatineau, aimerait quant à lui que l'école soit un lieu où l'on peut provoquer des rencontres intergénérationnelles. On pourrait notamment le faire en développant des programmes avec des centres pour personnes âgées ou en utilisant les écoles dans les périodes creuses ou le soir comme des centres communautaires. 
 
« Il y a un lien à faire avec l'âme. Parce qu'un milieu où l'on va, où l'on est bien, ça aide le sentiment de sécurité, l'estime de soi. [...] Parce que si l'on est bien, on apprend bien », estime M. Pigeon. 
 
Pour sa part, Pier Rodier a évoqué un projet de pièce de théâtre dans une communauté scolaire à Ottawa pour aborder l'influence positive de l'art sur l'apprentissage. 
 
« Il faut ramener l'art dans les écoles, la musique », plaide-t-il. « Toutes les études le démontrent : que ce soit pour les mathématiques, la langue, la mémoire... C'est vraiment important. » 
 
Il croit notamment que l'art peut permettre d'outiller les jeunes afin qu'ils apprennent à exprimer leurs émotions, mais aussi pour améliorer globalement leur capacité à communiquer. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Participez à notre enquête pour nous aider à dessiner les contours de l''école du futur

Science et technologie

Que valent les casques de réalité virtuelle pour téléphones?

Casques de réalité vituelle
Casques de réalité vituelle     Photo : ICI Radio-Canada / Patrick Pilon

Le casque de réalité virtuelle le plus vendu l'an passé n'était pas l'oculus Rift ou le HTC Vive. Ce n'était pas non plus le Playstation VR. 
 
C'est le casque de Samsung, le Gear VR, qui permet de transformer n'importe quel téléphone haut de gamme de Samsung en casque de réalité virtuelle. Google, de son côté, passe d'un casque de carton à un casque de tissu. 
 
Notre mobinaute chroniqueur techno Patrick Pilon les a testés pour vous!

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
2425
26
27
28
29
30
31