ICI Radio-Canada Première

Les éclaireurs

Les éclaireurs rss

Le samedi de 14 h à 16 h 
(en rediffusion à 20 h)

Sophie-Andrée Blondin

Les éclaireurs
Logo Radio-Canada

Consommation

L'emballage des produits alimentaires : un mal nécessaire

Le samedi 28 novembre 2015

Pierre-Alexandre Blouin, vice-président de l’Association des détaillants en alimentation du Québec
Pierre-Alexandre Blouin, vice-président de l’Association des détaillants en alimentation du Québec     Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

« Les recherches en marketing démontrent qu'il faut protéger les produits. Si l'on ne le fait pas, les consommateurs vont en choisir un autre », explique Pierre-Alexandre Blouin. Pour le vice-président de l'Association des détaillants en alimentation du Québec, un emballage secondaire n'est pas forcément synonyme de suremballage.  
 
« Le détaillant ne veut jamais mettre trop d'emballage, parce qu'à chaque fois, ça implique un coût », poursuit Pierre-Alexandre Blouin. « On protège le produit des consommateurs, parce qu'ils ont tendance à le toucher. Si vous constatez qu'une personne a touché un produit, vous ne le prendrez jamais. » 


* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

5 décembre 2015

L'étymologie du champ lexical du monde de l'assurance

5 décembre 2015

Gérer le mécontentement des clients, le lourd fardeau des vendeurs

28 novembre 2015

Les coulisses de l'émission du 28 novembre 2015

28 novembre 2015

Les voitures de luxe : l'avant-garde de l'automobile

21 novembre 2015

Le règne de l'oligarchie dans l'économie mondiale