ICI Radio-Canada Première

Les éclaireurs

Les éclaireurs rss

Le samedi de 14 h à 16 h 
(en rediffusion à 20 h)

Sophie-Andrée Blondin

Les éclaireurs

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 22 novembre 2014


Santé

Tout ce que vous devez savoir sur les vaccins

Le pharmacien Olivier Bernard, auteur du livre et du blogue, <i>Le pharmachien</i>
Le pharmacien Olivier Bernard, auteur du livre et du blogue, Le pharmachien     Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

Sur son blogue et dans son nouveau livre, Le pharmachien : différencier le vrai du n'importe quoi en santé, Olivier Bernard déboulonne une foule de mythes liés au domaine de la santé. Dans sa première chronique pour Les éclaireurs, ce vrai pharmacien explique l'origine des vaccins, comment ceux-ci nous protègent et pourquoi ils ne fonctionnent pas toujours. 
 
« Si on dit que la vaccination n'est pas bonne sous prétexte qu'elle n'est pas efficace à 100 %, on va devoir oublier tous les médicaments. Parce que les vaccins sont des médicaments. Il n'y a aucun médicament qui est efficace à 100 % », dit Olivier Bernard, pour qui les vaccins sont une des inventions scientifiques les plus importantes de l'histoire de l'humanité. 
 
Les vaccins : pourquoi être contre? 
Pourquoi alors est-ce que le mouvement antivaccination est-il aussi vigoureux? « Le mouvement de scepticisme et de peur envers les vaccins existe depuis toujours, raconte Olivier Bernard. Dès son invention, une opposition morale et religieuse envers les vaccins et leur inoculation est née. À la fin des années 1990, l'opposition a pris une autre direction en raison d'une étude d'Andrew Wakefield, un Britannique qui suggérait qu'il y avait un lien entre l'autisme et le vaccin contre la rougeole. C'était tout faux. Cette étude était inexacte et frauduleuse, et Andrew Wakefield ne peut plus pratiquer la médecine aujourd'hui. Mais malgré ça, le doute est resté dans l'esprit des gens. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le blogue du Pharmachien
HYPERLIEN - Le pharmachien. Différencier le vrai du n’importe quoi en santé
HYPERLIEN - Le pharmachien sur Facebook

Consommation

Livres pour tout-petits : tous à la tablette?

Est-ce que les générations futures ne toucheront jamais à un livre-objet?
Est-ce que les générations futures ne toucheront jamais à un livre-objet?     Photo : iStock/damircudic

Avec l'arrivée du livre numérique, est-ce que les nouvelles générations ne vont pas passer à l'électronique dès la petite enfance, sans jamais entrer en contact avec le livre-objet? Jean François Bouthillette a sondé libraires, bibliothécaires et éditeurs afin de savoir si la demande baissait pour les livres papier pour les tout-petits. La réponse est unanime. Le livre, ses odeurs, ses textures et ses images sont là pour rester. 
 
« Les gens de marketing qui vendent des livres parlent beaucoup de la valeur ajoutée des produits numériques : le son, l'interactivité, les liens, dit Jean François Bouthillette. Mais il y a peut-être une valeur ajoutée très importante quand on parle de petite enfance et du livre papier : la « machouillabilité ». Pour que ça fonctionne, pour qu'il y ait une magie qui opère, il faut y mettre quelque chose de soi. Et c'est peut-être, dans le cas de la petite enfance, la principale valeur ajoutée du bouquin. »

Santé

Lire pour ceux qui ne voient pas les mots

Diane Pilotte, présidente du conseil d’administration de Vues et Voix
Diane Pilotte, présidente du conseil d’administration de Vues et Voix     Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

Chaque année, 450 bénévoles de Vues et Voix lisent 750 livres pour environ 120 000 Québécois qui souffrent d'incapacité visuelle. De nombreux auteurs viennent lire eux-mêmes leurs oeuvres dans un des 13 studios d'enregistrement de l'organisme. « Les écrivains sont encore mieux placés pour lire leur propre livre, parce qu'ils peuvent y mettre leur âme », explique Diane Pilotte, présidente du conseil d'administration de Vues et Voix, organisme anciennement appelé la Magnétothèque. L'organisme est toutefois dans une situation de précarité en matière de financement. 
 
Vues et Voix est un organisme qui donne accès aux livres et à la culture pour les personnes vivant avec un handicap visuel ou une limitation fonctionnelle.

Santé

La petite histoire des médicaments

Des pilules de toutes les couleurs
Des pilules de toutes les couleurs     Photo : iStockPhoto

Pénicilline, morphine, aspirine... Dans le livre Ces médicaments qui ont changé nos vies, le vulgarisateur scientifique Jacques Beaulieu relate l'histoire de la découverte de 40 médicaments utilisés par la médecine moderne. Il nous raconte aujourd'hui quelques-unes des meilleures anecdotes présentes dans son livre. 
 
Référence : 
Ces médicaments qui ont changé nos vies, Jacques Beaulieu, Éditions Multimonde, août 2014. 
Ces médecins qui ont marqué le Québec, Jacques Beaulieu, Éditions Multimonde, août 2014.

Consommation

L'industrie du livre se porte bien, mais pas pour tous

Le Salon du livre de Montréal
Le Salon du livre de Montréal     Photo : Radio-Canada

Pendant que les achats de journaux et de magazines chutent, les dépenses pour les livres de loisir ont augmenté depuis 2008, passant de 91 $ à 132 $ par ménage. Mais dans cette industrie hautement concurrentielle qu'est celle du livre, ce ne sont pas tous les acteurs qui en profitent. « Le nombre de livres édités et publiés au Québec décline de manière constante depuis le sommet atteint en 2008 », explique Jacques Nantel, qui prône le maintien des subventions aux éditeurs.

Art de vivre

Des livres qui font voyager

Pour Marie-Julie Gagnon, tous les livres semblent l'amener à Paris.
Pour Marie-Julie Gagnon, tous les livres semblent l'amener à Paris.     Photo : iStock/IPGGutenbergUKLtd

Au sens propre comme au sens figuré, les livres font voyager. Marie-Julie Gagnon, chroniqueuse spécialisée en voyages, nous parle des livres qu'elle apporte dans ses valises et de ceux qui la poussent à les faire, ses valises. Elle nous présente ses collections favorites de guides de voyage et des livres qui inspirent ses découvertes, particulièrement dans sa ville fétiche, Paris. 
 
Les collections coup de coeur de Marie-Julie Gagnon : 
Insolite et secret, des Éditions Jonglez 
Guides secrets, Éditions Ouest-France 
 
Trois livres pour découvrir Paris : 
Carnet d'une romancière à Paris, d'Isabelle Laflèche, Éditions La Presse, août 2013 
Humeurs de Paris, de Josée Noiseux, Éditions Druide, octobre 2014 
Les vies secrètes de Paris, de Katia Chapoutier, Le Passeur, juin 2014 

Consommation

Que peut-on faire avec de l'urine?

Que peut-on faire en récupérant les quelque 400 litres d'urine qu'une personne produit dans une année? C'est ce qu'on vous dévoile dans cette nouvelle capsule web des Éclaireurs.  
 
 
 
 
Conception et réalisation : Charles Plourde 

Consommation

Touche pas à mon livre!

 
 
« Chaque livre rapporté de voyage, acheté en librairie ou en ligne, est une conquête. Jamais de version électronique : je veux que mes mains soient les premières à explorer les replis de son corps. Je veux sentir l'odeur de l'encre et du papier, je veux entendre le délicat craquement de la reliure qui s'assouplit pendant nos ébats. » Dans son billet d'humeur, Véronick Raymond profite de sa présence au Salon du livre de Montréal pour déclarer son amour infini et éternel à tous les bouquins qu'elle possède. Et ils sont nombreux.

Archives

Les éclaireurs du 22 novembre... en photos

 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Les éclaireurs

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook. Suivez-nous sur Twitter.
Les éclaireursLa capsule des Éclaireurs