ICI Radio-Canada Première

Les chemins de travers

Les chemins de travers

Le dimanche de 20 h à 23 h

Serge Bouchard

Les chemins de travers
Logo Radio-Canada

Art de vivre

Le nomadisme et les voyages

Le dimanche 13 janvier 2013

Voyageurs dans l'Himalaya | ©IStockphoto
Voyageurs dans l'Himalaya | ©IStockphoto

Le nomadisme demeure un mode de vie pour certains groupes comme les gitans et certaines tribus. Mais la majorité de ceux qu'on appelle les nomades modernes voyagent pour gagner leur vie ou bien pour le plaisir, à la recherche d'exotisme. Serge Bouchard et ses invités s'intéressent aux différentes formules de voyages et aux cultures de la mobilité. 
 
Les invités de Serge Bouchard 
 
- Célia Forget, anthropologue et coordonnatrice scientifique du Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT), s'intéresse depuis de nombreuses années aux cultures de la mobilité développées en Amérique du Nord. 
 
- Yves Pelletier, réalisateur, acteur, scénariste et humoriste, anime l'émission Partir autrement sur TV5. 
 
- François Rocheleau-Lieutenant et Karine St-Cyr, ingénieur et ex-enseignante étudiant à l'université, forment un couple et reviennent d'un tour du monde qui a duré un an. On peut voir en ligne le récit de leur voyage en Asie en 2007 et leurs Chroniques du vaste monde, réalisées entre juillet 2011 et juin 2012. 
 
Références 
 
- Jacques Attali, L'homme nomade, Le livre de poche, 2005. 
 
- Edmond Bernus, Micheline Centlivres-Demont « Le nomadisme », Encyclopédie Universalis, no 9, Paris, 1982. 
 
- Serge Bouchard, Récits de Mathieu Mestokosho, chasseur innu, Boréal, 2004. 
 
- Célia Forget, Vivre sur la route, éditions Liber, collection Carrefours anthropologiques, 2012.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

1 juin 2014

Plongeons dans les valeurs humaines

26 mai 2013

La richesse inépuisable du potager

6 juin 2010

Bien boire et bien manger en Nouvelle-France

20 juillet 2008

La nostalgie et l’exil