ICI Radio-Canada Première

Les années lumière

Les années lumière rss

Le dimanche de 12 h 10 à 14 h 
(en rediffusion le dimanche à 4 h)

Marie-France Bélanger

Les années lumière
Logo Radio-Canada

Science et technologie

Fécondation in vitro : une découverte permet de détecter les embryons défectueux

Le dimanche 10 janvier 2016

Une seringue
Une seringue     Photo : iStockphoto

Une équipe du centre de recherche du CHUM a découvert un nouveau mécanisme permettant d'améliorer la détection de cellules embryonnaires anormales dans le processus de sélection des embryons servant à la fécondation in vitro. Yannick Villedieu est allé à la rencontre de Greg Fitz Harris, biologiste au Centre de recherche du CHUM, qui a pu observer ce nouveau phénomène dans un embryon de souris, à l'aide de microscopes spécialisés.  
 
« Ce que nous avons pu observer, c'est que les chromosomes ne sont pas partagés parfaitement lors de la division cellulaire, indique le chercheur. L'embryon crée un micronoyau qui ne contient qu'un seul chromosome, qui est séparé des autres chromosomes du noyau principal. » 
 
Cette anomalie, appelée mosaïcisme, serait reproduite dans la cellule suivante. Ce phénomène serait susceptible d'affecter gravement la santé des bébés qui proviennent de tels embryons.  
 
« Aucun test ne garantit entièrement que l'enfant ne portera pas d'anomalie », indique néanmoins Jacques Kadoch, directeur médical de la Clinique de procréation assistée du CHUM. Selon lui, ce test est tout de même une façon de plus de s'assurer que les embryons à risque ne soient pas implantés. 
 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

24 juillet 2016

Le monde nano avec Nadia Capolla

24 juillet 2016

La règle de 3

24 juillet 2016

Les carnets insolites du prof Durand : La science chez Tintin

24 juillet 2016

Le courrier des Années lumière : nos liens avec les Néandertaliens

24 juillet 2016

La science olympique

24 juillet 2016

La tourterelle est triste