ICI Radio-Canada Première

L'époque des héros

L'époque des héros

Le samedi de 20 h à 21 h 
(du 10 janvier au 28 février 2015)

Richard Garneau et Claude Quenneville

L
Logo Radio-Canada

Sports

Sixième épisode : Ombre et lumière

Le samedi 14 février 2015

Une des deux bagarres générales qui ont ponctué le match du Vendredi saint, le 20 avril 1984.
Une des deux bagarres générales qui ont ponctué le match du Vendredi saint, le 20 avril 1984.     Photo : PC

Dans ce sixième épisode, on revient sur les finales de 1979. Le Canadien remporte la Coupe Stanley, mais c'est la fin d'une époque. Ken Dryden et Jacques Lemaire prennent leur retraite et Scotty Bowman s'en va à Buffalo. Il est aussi question de la fameuse rivalité entre le Canadien et les Nordiques. Rediffusion du 27 octobre 2009. 
 
Écoutez le sixième épisode : 
 
 
La Coupe de 1979 
En mai 1979, la demi-finale oppose le Canadien et les Bruins. Au 7e match, Lafleur crée l'égalité en troisième période et Lambert compte en prolongation. Pour la première fois depuis le printemps 1968, le Canadien remporte la Coupe Stanley devant ses partisans le 21 mai 1979.  
 
« La fin des années 1970, la dernière Coupe en 1979, moi, comme vétéran, je voyais la descente aux enfers. J'étais un peu privilégié parce que je savais que Lemaire s'en allait, que Dryden s'en allait, que Bowman s'en allait, que l'équipe du Canadien ne serait pas la même l'année suivante. Alors, ça a été un petit peu la descente aux enfers pour le club de hockey Canadien pour les années qui ont suivi. »  
– Serge Savard  
 
L'après-dynastie : trois départs, deux arrivées et... un autre départ  
Après la saison 1978-1979, Ken Dryden et Jacques Lemaire prennent leur retraite et Scotty Bowman quitte le Canadien pour devenir directeur gérant et entraîneur des Sabres de Buffalo.  
 
En 1982, Ronald Corey devient président du club et recrute Serge Savard comme directeur gérant. Après les Geoffrion, Ruel et Bob Berry, Jacques Lemaire devient entraîneur en février 1984. Savard reconstruit le Canadien en repêchant les Claude Lemieux, Sergio Momesso, Patrick Roy, Stéphane Richer, Shayne Corson et Peter Svoboda.  
 
La diminution du temps de glace de Guy Lafleur et le système de jeu mis de l'avant par Jacques Lemaire déboucheront sur un affrontement entre les deux ex-coéquipiers et une retraite prématurée en novembre 1984 pour le démon blond.  
 
La rivalité Canadien-Nordiques  
De l'élimination du Canadien par les Nordiques en 1982 jusqu'au but refusé d'Alain Côté en 1987, en passant par le match du Vendredi saint d'avril 1984, les hauts et les bas d'une rivalité hors du commun.  
 
L'équipe « cendrillon » (première partie)  
En juillet 1985, Jean Perron remplace Lemaire derrière le banc et celui-ci devient l'adjoint de Serge Savard. Au début de la saison 1985-1986, l'entraîneur-recrue est entouré d'un nombre record de recrues. Et qui commencera la saison devant le filet? Steve Penny, Doug Soetaert ou un jeune gardien recrue du nom de Patrick Roy? Au cours de l'automne, plusieurs vétérans, dont Larry Robinson, contestent ouvertement le leadership de Jean Perron.  
 
Témoignages et archives 
Serge Arsenault, Michel Bergeron, Guy Carbonneau, Ronald Corey, Jacques Demers, Ken Dryden, Bob Gainey, Georges Hébert-Germain, Réjean Houle, Guy Lafleur, Yvon Lambert, Guy Lapointe, Georges Larivière, Jacques Lemaire, Pierre Nadeau, Jean Perron, Claude Quenneville, Stéphane Richer, Michel Roy, Patrick Roy, Serge Savard, Mario Tremblay, Réjean Tremblay.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 février 2015

Huitième épisode : Le CH tatoué à jamais

21 février 2015

Septième épisode : L'envol du papillon

7 février 2015

Cinquième épisode : Une équipe de rêve

31 janvier 2015

Quatrième épisode : La dynastie oubliée

24 janvier 2015

Troisième épisode : La dynastie Selke