ICI Radio-Canada Première

L'époque des héros

L'époque des héros

Le samedi de 20 h à 21 h 
(du 10 janvier au 28 février 2015)

Richard Garneau et Claude Quenneville

L
Logo Radio-Canada

Sports

Quatrième épisode : La dynastie oubliée

Le samedi 31 janvier 2015

Jean Béliveau (à gauche) et Henri Richard (en haut) reçoivent des mains du commissaire Clarence Campbell la coupe Stanley, le 18 mai 1971.
Jean Béliveau (à gauche) et Henri Richard (en haut) reçoivent des mains du commissaire Clarence Campbell la coupe Stanley, le 18 mai 1971.     Photo : PC/AP

Dans ce quatrième épisode, on se transporte au début des années 1960. Frank Selke poursuit la reconstruction du Canadien. Le 11 octobre 1961, Jean Béliveau devient le capitaine de l'équipe. Yvan Cournoyer et John Ferguson se joignent à l'équipe. Puis, après la Coupe surprise de 1971, Scotty Bowman développe, avec Sam Pollock, la grande dynastie du milieu des années 1970. Rediffusion du 22 octobre 2009.  
 
Écoutez le quatrième épisode : 
 
 
Un nouveau capitaine 
À la suite de l'échange de Doug Harvey, les joueurs du Canadien élisent Jean Béliveau le 11 octobre 1961. 
 
« Geoffrion et moi, je pense qu'on était arrivés égaux au premier tour. Et là, Toe, au lieu de dire "Ça prend un 2e vote", a dit : "Votez entre Geoffrion et Béliveau." Je n'ai jamais su, mais ç'a l'air que je suis sorti haut la main. Et quand Toe est revenu avec les résultats et qu'il m'a donné la main, il a dit : "Voici, les gars, votre nouveau capitaine." Même si j'étais dans le plâtre, j'ai passé proche de glisser. J'étais sous le choc, je ne m'y attendais pas. Geoffrion pensait être élu. Ça a pris deux ou trois jours. Puis, je suis allé voir M. Selke et j'ai dit : "Écoutez, c'est le bien-être de l'équipe avant, si c'est pour causer des frictions..." Il a dit : "Jean, c'est le choix des joueurs. Je ne peux pas aller dans la chambre leur dire : Ce n'est pas lui. Les joueurs vont dire : à l'avenir, vous le nommerez." »  
– Jean Béliveau  
 
La vision de Selke 
Le 4 juin 1963, Frank Selke poursuit la reconstruction du Canadien en procédant à l'échange le plus important de l'histoire de la Ligue. Sept joueurs sont touchés, dont Phil Goyette et Jacques Plante, qui se retrouvent à New York. L'acquisition en octobre 1963 de John Ferguson et l'arrivée prochaine du joueur étoile du Canadien junior, Yvan Cournoyer, sont les deux cartes maîtresses du plan Selke pour la reconquête de la Coupe Stanley. Ferguson joue sur le premier trio avec Béliveau et Geoffrion.  
 
Le départ de Geoffrion 
Après deux ans comme entraîneur des As de Québec, Bernard Geoffrion joue son premier match au Forum dans l'uniforme des Rangers de New York, le 29 octobre 1966. Aussi, les années 60 et les Coupes Stanley de 1965, 1966, 1968, 1969 et 1971 racontées par plusieurs.  
 
Une dynastie à venir  
Après la Coupe surprise de 1971, Al MacNeil est remplacé derrière le banc par Scotty Bowman, qui développera avec Sam Pollock la grande dynastie du milieu des années 1970.  
 
Témoignages et archives 
Jean-Maurice Bailly, Jean Béliveau, Toe Blake, Pierre Bouchard, Clarence Campbell, Louis Chantigny, Yvan Cournoyer, Jean Dion, Ken Dryden, Lionel Duval, Richard Garneau, Bob Gainey, Bernard Geoffrion, Phil Goyette, Bill Head, Réjean Houle, Guy Lafleur, Yvon Lambert, Guy Lapointe, Raymond Lebrun, René Lecavalier, Jacques Lemaire, Lise Payette, Jacques Plante, Sam Pollock, Claude Provost, Maurice Richard, Larry Robinson, Robert Rousseau, Claude Ruel, Serge Savard, Gilles Tremblay, Jean-Claude Tremblay, Mario Tremblay, Michel Vigneault.  


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 février 2015

Huitième épisode : Le CH tatoué à jamais

21 février 2015

Septième épisode : L'envol du papillon

14 février 2015

Sixième épisode : Ombre et lumière

7 février 2015

Cinquième épisode : Une équipe de rêve

24 janvier 2015

Troisième épisode : La dynastie Selke