ICI Radio-Canada Première

L'époque des héros

L'époque des héros

Le samedi de 20 h à 21 h 
(du 10 janvier au 28 février 2015)

Richard Garneau et Claude Quenneville

L
Logo Radio-Canada

Sports

Troisième épisode : La dynastie Selke

Le samedi 24 janvier 2015

Maurice Rocket Richard (à gauche) et Jean Béliveau (à droite) posent avec la Coupe Stanley, après avoir battu les Bruins de Boston, le 20 avril 1958.
Maurice Rocket Richard (à gauche) et Jean Béliveau (à droite) posent avec la Coupe Stanley, après avoir battu les Bruins de Boston, le 20 avril 1958.     Photo : PC/AP

Dans ce troisième épisode, il est question de l'émeute du Forum en mars 1955, des frères Maurice et Henri Richard, de l'entraîneur Toe Blake, du départ de Maurice Richard et de la dynastie oubliée, prélude au quatrième épisode. Rediffusion du 21 octobre 2009.  
 
Écoutez le troisième épisode : 
 
 
L'émeute  
Le dimanche 13 mars 1955, le Canadien affronte les Bruins au Garden de Boston. Après avoir frappé le juge de ligne, Maurice Richard est suspendu pour la fin de la saison et pour toutes les séries. Chronologie des événements et évocation de la soirée de l'émeute par ceux et celles qui y étaient.  
 
Au moment de sa suspension, Maurice Richard domine pour la première fois le championnat des compteurs, suivi par deux coéquipiers: Geoffrion et Béliveau. Lors du dernier match de la saison, Geoffrion devance Maurice d'un point – un championnat que plusieurs partisans du Rocket mettront du temps à lui pardonner. 
 
Deux frères  
À l'automne 1955, le frère de Maurice Richard, Henri, se joint à l'équipe. Les deux frères sont fortement unis même s'ils expriment peu leurs émotions.  
 
La dynastie 1956-1960  
À l'automne 1955, Toe Blake remplace Dick Irvin derrière le banc du Canadien. Le printemps suivant, le Canadien gagne la première d'une série de cinq Coupes Stanley consécutives, ce qui en fera la plus longue dynastie de l'histoire de la Ligue nationale.  
 
Le Rocket quitte la scène  
Le 12 avril 1960, Maurice Richard compte son dernier but dans la Ligue nationale lors du troisième match de la série finale au Maple Leaf Gardens de Toronto. Le 15 septembre suivant, au camp d'entraînement, Maurice annonce sa retraite.  
 
Dynastie oubliée (1re partie)  
Au printemps 1961, qui de Bernard Geoffrion ou de Frank Mahovlich deviendra le premier joueur depuis Maurice Richard à marquer 50 buts dans une saison? Geoffrion gagne enfin la course lors du dernier match de la saison le 16 mars au Forum. Le Canadien remporte un quatrième championnat consécutif, mais s'incline en demi-finales contre Chicago.  
 
En mai 1961, Doug Harvey – à qui on n'avait pas pardonné sa participation à la tentative d'association des joueurs – est échangé aux Rangers de New York. Au printemps 1962, Toronto s'impose comme la nouvelle dynastie de la Ligue en gagnant la première d'une série de trois Coupes Stanley. Pendant ce temps, à Montréal, Frank Selke entreprend la reconstruction du club.  
 
Témoignages et archives 
Jean-Maurice Bailly, Jean Béliveau, Toe Blake, Marcel Bonin, Butch Bouchard et Marie-Claire, Lucien Bouchard, Pierre Bourgault, Denis Brodeur, Clarence Campbell, André Champagne, Raymond Charette, Jacques Demers, Jean Dion, Ron Fournier, Richard Garneau, Bernard Geoffrion et Marleene Geoffrion-Morenz, Phil Goyette, René Lecavalier, Benoît Melançon, Dickie Moore, Jacques Plante, Henri Richard et Lise, Maurice Richard, Onésime et Alice Richard, Paul Rochon, Dollard Saint-Laurent, Gilles Tremblay, Michel Vigneault.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 février 2015

Huitième épisode : Le CH tatoué à jamais

21 février 2015

Septième épisode : L'envol du papillon

14 février 2015

Sixième épisode : Ombre et lumière

7 février 2015

Cinquième épisode : Une équipe de rêve

31 janvier 2015

Quatrième épisode : La dynastie oubliée