ICI Radio-Canada Première

L'époque des héros

L'époque des héros

Le samedi de 20 h à 21 h 
(du 10 janvier au 28 février 2015)

Richard Garneau et Claude Quenneville

L
Logo Radio-Canada

Sports

Premier épisode : La renaissance

Le samedi 10 janvier 2015

Maurice Richard montre la rondelle du 600e but de sa carrière dans la Ligue nationale, en comptant les séries.
Maurice Richard montre la rondelle du 600e but de sa carrière dans la Ligue nationale, en comptant les séries éliminatoires, marqué le 26 novembre 1958.     Photo : PC/AP

Dans ce premier épisode, il est question de l'arrivée de Maurice Richard, du directeur-gérant Frank Selke, des premières parties diffusées à la télévision et de la création d'une dynastie. Rediffusion du 19 octobre 2009. 
 
Écoutez le premier épisode : 
 
 
Le Rocket entre en scène  
En septembre 1942, Maurice Richard se marie et, en octobre, il se joint au Canadien. L'équipe est en pleine reconstruction après une longue traversée du désert pendant les années 30. En décembre 1943, Dick Irvin réunit pour la première fois Toe Blake, Elmer Lach et Maurice Richard au sein d'un même trio. La « Punch Line » dominera la Ligue nationale pendant plusieurs années.  
 
« Cette première année, l'organisation du Canadien ne marchait pas trop bien, les assistances étaient très basses, le hockey senior était populaire pendant quatre ou cinq ans et le hockey professionnel avait baissé beaucoup. À ma deuxième saison, j'ai commencé à jouer avec Elmer Lach, puis Tony Demers, qui jouait sur l'aile droite dans le temps et moi sur l'aile gauche. Quand Tony Demers a eu un accident, c'est moi qui l'ai remplacé sur l'aile droite, et Toe Blake s'est joint à nous. En 1943-1944, les assistances ont commencé à monter, et le club a commencé à gagner plus souvent qu'à son tour. »  
– Maurice Richard  
 
Selke prend les commandes  
Après le départ de Tommy Gorman, Frank Selke devient, en juillet 1946, le nouveau directeur gérant du Canadien.  
 
De la radio à la télévision  
Le premier match de hockey au réseau français de la télévision de Radio-Canada est diffusé le 11 octobre 1952.  
 
Une dynastie en formation  
En décembre 1950, Frank Selke va chercher Bert Olmstead à Détroit, un joueur robuste et intense, qui formera avec Elmer Lach et Maurice Richard le premier trio du Canadien. Les filiales créées par Frank Selke commencent à porter leurs fruits: c'est l'arrivée des Bernard Geoffrion, Dickie Moore et Jacques Plante. À la mi-décembre 1952, Dick Irvin rappelle Jean Béliveau, des As de Québec, pour remplacer Elmer Lach dans le premier trio avec Maurice Richard et Bert Olmstead. Le Canadien remporte à nouveau la Coupe Stanley le 16 avril 1953.  
 
Témoignages et extraits d'archives (dont plusieurs inédits du fonds Robert-Tremblay)  
Jean-Maurice Bailly, Roger Baulu, Jean Béliveau, Tony Bergeron, Yvon Blais, Toe Blake, Émile Butch Bouchard, Denis Brodeur, Pat Burns, Roch Carrier, André Champagne, Jean Dion, Bob Fillion, Richard Garneau, Bernard Goeffrion, Tommy Gorman, Elmer Lach, Georges Larivière, René Lecavalier, Zotique L'Espérance, Benoit Melançon, Roland Mercier, Dickie Moore, Michel Normandin, Jacques Plante, Kenny Reardon, Maurice Richard, Maurice Richard fils, Jackie Robinson, père Marcel de la Sablonnière, Serge Savard, Frank Selke, Paul Stuart, Arthur Therrien, Michel Vigneault.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 février 2015

Huitième épisode : Le CH tatoué à jamais

21 février 2015

Septième épisode : L'envol du papillon

14 février 2015

Sixième épisode : Ombre et lumière

7 février 2015

Cinquième épisode : Une équipe de rêve

31 janvier 2015

Quatrième épisode : La dynastie oubliée

24 janvier 2015

Troisième épisode : La dynastie Selke