ICI Radio-Canada Première

Le réveil / Nouveau-Brunswick

Le réveil / Nouveau-Brunswick rss

En semaine de 6 h à 9 h

Michel Doucet

Le réveil / Nouveau-Brunswick
Logo Radio-Canada

Société

Adoption au N.-B. : « On peut faire mieux. »

Le mardi 2 mai 2017

Adoption N.-B.
Adoption N.-B.     Photo : Radio-Canada

Dans un cas sur trois, une famille du Nouveau-Brunswick qui veut adopter un enfant devra attendre plus de quatre ans. C'est ce qui ressort de statistiques présentées cette semaine par la Fondation du Nouveau-Brunswick pour l'adoption. « Quand on regarde les chiffres, on voit qu'il y a des améliorations qui sont possibles », dit Louis Léger, le président-fondateur émérite de la Fondation du Nouveau-Brunswick pour l'adoption.  
Selon lui, il faut régler la question de la disparité régionale. « On doit se poser la question : "Pourquoi est-ce qu'il y a des différences si importantes entre les régions?" »  
Louis Léger estime que la province a quand même réalisé des pas de géants dans le dossier de l'adoption au cours des dernières années.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

4 mai 2017

Institut de Memramcook : début des travaux cet été

27 avril 2017

Expo 67 : Isabelle McKee-Allain se souvient

24 avril 2017

L'église de Bas-Caraquet sauvée?

12 avril 2017

Inclusion scolaire : « Le parent doit faire partie de l'équipe. »

7 avril 2017

De l'Acadie... à Vimy