ICI Radio-Canada Première

Le 21e

Le 21e

En rediffusion pendant les Fêtes

Michel Lacombe

Le 21e
Logo Radio-Canada

Société

L'ex-policier Stéphane Berthomet préfère la plume au fusil

Le mercredi 12 avril 2017

Stéphane Berthomet

« J'ai laissé le métier de policier derrière moi sans rancune, sans rancoeur. » Stéphane Berthomet a tout quitté pour la Belle Province en 2009. Loin des boucans des sirènes et de l'adrénaline, il troque le révolver contre la plume. Auteur de plusieurs ouvrages, il s'est spécialisé sur les questions policières et judiciaires, et n'hésite pas à intervenir dans le débat public sur ces sujets précis. Il révèle des anecdotes hautes en rebondissement à Michel Lacombe  
 
 
 
Ses débuts comme inspecteur 
« J'avais, dans les fibres de ma personnalité, le désir déjà d'être utile et d'avoir un rôle dans la société. » Stéphane Berthomet parle de ses motivations à devenir inspecteur. C'est un métier répandu dans sa famille. Puisque son grand-père était gendarme, l'enquêteur a eu une attirance naturelle pour cette profession. Rapidement, on l'a catapulté dans Barbès, quartier parisien à la réputation dangereuse. « Honnêtement, je ne me souviens pas d'avoir réellement senti de la peur. Il y a une bonne part d'inconscience. Il faut imaginer que l'on avait 23 ans, que l'on était baignés dans un univers criminel où il y a de la toxicomanie, de la prostitution et de la criminalité organisée. » 
 
Dans l'antre du crime 
« Je garde un bon souvenir des interrogatoires des terroristes basques . On savait qu'ils n'allaient rien nous dire. Ils ne dénonçaient jamais leurs copains. », raconte Stéphane Berthomet. Il a aimé côtoyer et interroger ces gens hautement politisés. « Ça amenait à des discussions politiques et des discussions sur la société, c'était toujours très intéressant. Il ne faut pas oublier qu'un service antiterroriste est là évidemment pour lutter contre le phénomène antiterroriste, mais aussi pour le comprendre, pour l'analyser et pour le prévenir. »


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

25 avril 2017

Roger Lepage, combat d'un francophone à l'Ouest

21 novembre 2016

Ricardo Larrivée, la fierté d'être cuisinier

17 octobre 2016

Alexandre Trudeau, l'idéaliste de la famille

30 septembre 2016

Michel Labrecque, l'entrepreneur social

2 janvier 2016

Chantal Petitclerc : les défis des prochains Jeux paralympiques à Rio