ICI Radio-Canada Première

Le 21e

Le 21e

En rediffusion pendant les Fêtes

Michel Lacombe

Le 21e
Logo Radio-Canada

Environnement

Steven Guilbeault : l'écologie, sa religion

Le jeudi 9 février 2017

Steven Guilbeault
Steven Guilbeault est cofondateur et directeur principal d’Équiterre.     Photo : Radio-Canada/Coralie Mensa

« Je me vois difficilement faire autre chose, ce n'est pas un travail, c'est une façon d'être, de vivre. » Le cofondateur de l'organisme Équiterre Steven Guilbeault travaille de façon concrète pour influencer la société québécoise à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Dans cet entretien avec Michel Lacombe, il parle de sa jeunesse en Mauricie et de son parcours de militant. Il aborde aussi la question de la religion, un intérêt qui lui vient d'une mère irlandaise catholique et d'un oncle missionnaire. 
 
 
 
Le petit Steven à la défense de la forêt 
Steven Guilbeault se souvient qu'à l'âge de 5 ans, il est choqué de constater que la ville s'apprête à « couper la forêt » pour développer un nouveau quartier derrière la maison familiale à La Tuque. Il en parle à sa mère, qui lui conseille de monter dans un arbre pour les empêcher de procéder. 
 
« Avec sa permission, j'en ai choisi un, j'ai grimpé, je suis resté là pendant des heures. Cette journée-là, ils n'ont pas pu le couper. » 
 
Sa première mobilisation 
Alors qu'il est au secondaire, les transports scolaires de La Tuque font la grève; les chauffeurs d'autobus sont en négociation pour leurs conditions salariales. « C'était difficile pour plein de jeunes de se rendre à l'école. On a organisé une grève pour que ça se règle rapidement. On est allés mobiliser les jeunes dans les écoles primaires pour grossir le mouvement, et on a fait des journées de débrayage dans la rue », raconte-t-il en riant. 
 
Les découvertes universitaires 
Plus tard, il tente des études en informatique et en relations industrielles. C'est finalement en sciences politiques qu'il se met à avoir du plaisir dans les cours, mais aussi dans les corridors. C'est là qu'il fait la rencontre de François Rebello et de Nicolas Girard, deux hommes politiques qui ont fait leurs débuts dans les mouvements étudiants. 
 
Religion et environnement 
 
C'est en suivant des cours d'été qu'il s'intéresse à la théologie de la libération, mouvement très populaire en Amérique latine qui prône la fin de la servitude religieuse dans la pauvreté. « Le mouvement du commerce équitable vient en partie sous l'impulsion de groupes religieux. » 
 
C'est aussi ce que défend l'encyclique du pape François sur l'écologie. Steven Guilbeault reprend les paroles de ce dernier : « Vous ne pouvez pas vous dire catholiques et croyants sans vous préoccuper des questions environnementales, des changements climatiques et de la pauvreté. Toutes ces choses sont liées. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 janvier 2017

Pierre Marc Johnson : la démocratie dans le sang

3 avril 2015

Les maisons de l'architecte Pierre Thibault: en symbiose avec la nature

12 mars 2012

Louis Fortier : l'homme et la banquise