ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Société

Encore trop peu de personnalités noires dans la toponymie

Le jeudi 16 février 2017

Jackie Robinson

Une liste d'une cinquantaine de personnalités noires a été soumise à la Commission de la toponymie du Québec par des Montréalais qui souhaitent une plus grande reconnaissance des Noirs. « C'est une appropriation pour dire "nous sommes d'ici, nos racines sont ici" », explique Kanyurhi Tchika, éditeur du magazine Transatlantique. Le joueur de baseball Jackie Robinson et le géographe Georges Anglade ne sont que quelques exemples des personnalités proposées inspirantes pour les jeunes. 
 
La toponymie devrait être le reflet de notre histoire, fait remarquer Kanyurhi Tchika. Selon lui, la toponymie actuelle donne l'impression que l'on reconnaît surtout les actions ou l'oeuvre des hommes blancs. « C'est d'abord pour souligner leur contribution, puisque très souvent on ne dit pas que le Québec, dès sa fondation, était déjà pluriel.» 
 
De son côté, le porte-parole de la Commission de la toponymie du Québec, Jean-Pierre Leblanc, affirme vouloir faire une plus grande place aux Noirs, mais aussi aux Autochtones et aux femmes. Il précise toutefois qu'il s'agit d'un processus long et complexe. 
 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

24 février 2017

Une identité montréalaise plus forte que jamais

23 février 2017

Meurtre par compassion : comment comprendre les accusations

23 février 2017

Demande anticipée d'aide à mourir : doit-on relancer le débat?

22 février 2017

La brève histoire du Carnaval de Montréal

21 février 2017

Quand Facebook veut sauver le monde

21 février 2017

Des réseaux de passeurs derrière l'entrée illégale des migrants