ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Société

Alcool au volant : un délit qui peut coûter cher

Le jeudi 24 novembre 2016

Un agent de la GRC confisque une bouteille de bière ouverte dans un véhicule lors d'un contrôle routier.
Un agent de la GRC confisque une bouteille de bière ouverte dans un véhicule lors d'un contrôle routier.     Photo : Darryl Dyck/Presse Canadienne

Se faire arrêter pour facultés affaiblies coûte au total 6 000 $, d'après une étude de CAA-Québec. Annie Gauthier, porte-parole de l'organisme, prétend que les répercussions financières qui suivent une première condamnation d'un automobiliste pour alcool au volant sont sous-estimées de la population.  
 
Si l'on additionne tous les coûts liés à cette infraction, soit l'amende initiale, la suspension du véhicule, les frais de remorquage, l'installation d'un antidémarreur éthylomètre, ainsi que la hausse des assurances, la facture grimpe rapidement. Évidemment, ces coûts sont uniquement matériels et ne tiennent pas compte des nombreuses conséquences humaines que peut avoir la conduite avec les facultés affaiblies. 
 
À l'approche des Fêtes, les policiers de la province et la Société de l'assurance automobile du Québec ont lancé aujourd'hui l'opération VACCIN, qui vise à resserrer les contrôles pour identifier les conducteurs avec les facultés affaiblies. 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Le parcours semé d'embuches d'une famille de réfugiés

27 février 2017

Se faire montrer la porte pendant son congé de maternité

24 février 2017

Une identité montréalaise plus forte que jamais

23 février 2017

Meurtre par compassion : comment comprendre les accusations

23 février 2017

Demande anticipée d'aide à mourir : doit-on relancer le débat?

22 février 2017

La brève histoire du Carnaval de Montréal