ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Archives

Joe Beef, l'ami du peuple qui nourrissait les grévistes

Le mardi 14 juin 2016

La taverne Joe Beef en 1962, au coin de la rue de la Commune et de la rue de Callière; dessin de Charles McKiernan, alias Joe Beef.
La taverne Joe Beef en 1962, au coin de la rue de la Commune et de la rue de Callière; portrait de Charles McKiernan, alias Joe Beef, en 1875     Photo : Antoine Désilet, Bibliothèques et archives nationales du Québec; dessin de John Henry Walker, Musée

De son vrai nom Charles McKiernan, l'Irlandais « Joe Beef » s'est fait affubler de ce surnom pour sa capacité à dénicher de la nourriture pour les ouvriers affamés pendant la crise économique. Il nourrissait tous ceux qui entraient dans sa fameuse taverne, sise à l'angle des rues de la Commune et de Callière, même les sans-le-sou. Jean-François Nadeau raconte l'histoire de celui qui est mort en héros, surnommé « l'ami du peuple ». 
 
Joe Beef administrait sa taverne pendant la sévère crise économique de la fin du 19e siècle. Les salaires baissaient en flèche. En juillet 1877, les travailleurs du canal de Lachine ont déclenché la grève. Pour une journée de travail de 10 heures, ils recevaient 0,80 $. Ils réclamaient 1 $. La grève s'est étirée jusqu'au creux de l'hiver. Le 20 décembre 1877, Joe Beef est débarqué en sauveur pour apporter 3000 pains et 500 galons de soupe aux ouvriers en grève. Il est alors devenu une véritable figure populaire.  
 
À sa mort, en 1889, il a été enterré en héros. Plus d'une cinquantaine de corps de métiers représentés par des syndicats l'ont porté en terre.  
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

13 mai 2016

Et si les Boubou macoutes étaient de retour?

26 avril 2016

La prison du Pied-du-Courant : le calvaire des patriotes