ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
26
27282930
31

Les meilleurs moments : Émission du lundi 26 décembre 2016


Société

Enjeux autochtones : du positif à tirer de 2016

Viviane Michel, présidente de Femmes autochtones du Québec
Viviane Michel, présidente de Femmes autochtones du Québec     Photo : Radio-Canada

« Il y a beaucoup d'éducation populaire à faire sur les réalités que nous vivons », explique Viviane Michel. La présidente de Femmes autochtones du Québec dresse un bilan positif de la dernière année, mais rappelle qu'il y a encore beaucoup de travail à accomplir pour combattre les préjugés. Au micro de Maxime Coutié, elle se dit heureuse de voir l'enquête sur les femmes autochtones débuter en 2017. 
 
« C'est une belle petite victoire, c'est bien accueilli chez nous », dit-elle. Pour Viviane Michel, l'important sera de voir les conclusions qui seront tirées de ces enquêtes et de quelle manière les recommandations seront appliquées. « Nous avons de grandes attentes », ajoute-t-elle. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Viviane Michel en entrevue à L''heure du monde le 21 décembre 2016

Société

150e de la Confédération : le timide nationalisme canadien à travers l'histoire

Le guide de voyage invite les touristes à participer aux célébrations entourant le 150e de la Confédération canadienne.
Le guide de voyage invite les touristes à participer aux célébrations entourant le 150e de la Confédération canadienne.     Photo : Radio-Canada

Le 31 décembre, le gouvernement canadien lancera officiellement les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération. Mais que s'est-il passé concrètement en 1867? Au micro de Maxime Coutié, le professeur d'histoire de l'Université de Montréal David Meren décortique l'importance réelle de cet événement dans l'histoire du Canada. 
 
Pour l'historien, les changements qui arrivent en 1867 ne sont qu'une grande réorganisation administrative. « Ce sont les élites politiques et marchandes qui ont négocié pour que ça arrive, nuance-t-il. Il faut prendre avec un grain de sel les récits nationalistes associés à ces commémorations. »  
 
Selon lui, on ne peut pas parler d'émancipation nationale, car la population n'a pas été consultée avant la ratification de l'accord. « Il faut éviter l'interprétation héroïque de cet événement », explique-t-il. 
 
Un nationalisme d'opposition 
 
Selon David Meren, le nationalisme canadien ne s'est développé que quelques décennies plus tard en opposition aux nationalismes américains et québécois.  

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
26
27282930
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada