Une avocate, un informaticien, une retraitée, un ancien pilote d’avion… ils sont sept et ont un point en commun : leur amour de la radio. Passionnés, curieux, sensibles, ils écoutent tous les jours Annie Desrochers et son équipe. Qu'est-ce qui les allume? Le 15-18 est allé à leur rencontre. Portraits.

Sylvie Pharand

Rosemont-La Petite-Patrie
49 ans, technologue en ingénierie chez Bombardier Aéronautique, mère d’une adolescente

Des sujets qui la touchent : Le bien-être des familles, la santé physique et mentale, les disparités économiques, le faible intérêt des gouvernements pour une éducation de qualité, la surconsommation.
Pourquoi elle aime la radio : « J’écoute la radio depuis que je suis dans le ventre de ma mère! » Sylvie Pharand écoute la radio, dès qu’elle peut : le matin en se réveillant et dans la cuisine en préparant son café, en se rendant au travail en auto ou en autobus, le soir en cuisinant et après le souper en faisant la vaisselle et parfois même au travail. « Ceux qui animent la radio deviennent presque des membres de notre famille. »


Sylvain Ménard

Notre-Dame-de-Grâce
53 ans, travailleur autonome/micro-entrepreneur

Des sujets qui le touchent : L’histoire, surtout celle qui concerne sa ville Montréal. Mais aussi l’environnement, la gouvernance, le patrimoine, l’architecture, la culture, les inégalités sociales et l’économie.
Pourquoi il aime la radio : Sylvain Ménard travaille de la maison et écoute la radio dès qu’il peut... au déjeuner, dans la salle de bain, dans ses pauses, en préparant les repas, en faisant la vaisselle, en auto et parfois même avant de s’endormir! Son amour de la radio parlée lui vient de son père, qui l’a initié dès son plus jeune âge. Parce qu’il lui est impossible d’écouter la radio en travaillant, il fait le plein de baladodiffusions d’ICI Radio-Canada Première pour ne rien manquer… ou presque!


Monique Yale

Le Plateau-Mont-Royal
65 ans, retraitée

Des sujets qui la touchent : Tout ce qui concerne Montréal, ainsi que l’histoire, la musique, la lecture et les nouvelles tendances. Malgré toutes ses années passées dans la métropole, elle reste émerveillée par sa ville, qu’elle arpente tous les jours avec son chien Merlin. Toutefois, elle évite parfois les sujets politiques… histoire de garder le moral!
Pourquoi elle aime la radio : Monique Yale écoute assidûment la radio chez elle. « La radio m’apporte une présence. » Voyant la tour de Radio-Canada de par sa fenêtre, elle a parfois l'impression d'être en interaction directe avec l'émission, d’autant plus que les réseaux sociaux lui permettent de commenter à tout moment.


Sylvain Ménard

Notre-Dame-de-Grâce
53 ans, travailleur autonome/micro-entrepreneur

Des sujets qui le touchent : L’histoire, surtout celle qui concerne sa ville, Montréal. Mais aussi l’environnement, la gouvernance, le patrimoine, l’architecture, la culture, les inégalités sociales et l’économie.
Pourquoi il aime la radio : Sylvain Ménard travaille de la maison et écoute la radio dès qu’il peut... au déjeuner, dans la salle de bain, dans ses pauses, en préparant les repas, en faisant la vaisselle, en auto et parfois même avant de s’endormir! Son amour de la radio parlée lui vient de son père, qui l’a initié dès son plus jeune âge. Parce qu’il lui est impossible d’écouter la radio en travaillant, il fait le plein de baladodiffusions d’ICI Radio-Canada Première pour ne rien manquer… ou presque!


Monique Yale

Le Plateau-Mont-Royal
65 ans, retraitée

Des sujets qui la touchent : Tout ce qui concerne Montréal, ainsi que l’histoire, la musique, la lecture et les nouvelles tendances. Malgré toutes ses années passées dans la métropole, elle reste émerveillée par sa ville, qu’elle arpente tous les jours avec son chien, Merlin. Toutefois, elle évite parfois les sujets politiques… histoire de garder le moral!
Pourquoi elle aime la radio : Monique Yale écoute assidûment la radio chez elle. « La radio m’apporte une présence. » Voyant la tour de Radio-Canada par sa fenêtre, elle a parfois l'impression d'être en interaction directe avec l'émission, d’autant plus que les réseaux sociaux lui permettent de commenter à tout moment.


Normand Perry

Les Coteaux
51 ans, diplômé en philosophie et travailleur autonome en développement d'affaires

Des sujets qui le touchent : Grand mélomane, Normand Perry s’intéresse à tout ce qui touche la vie politique, familiale et culturelle.
Pourquoi il aime la radio : « La radio amène mes neurones en ébullition constante! La radio, pour moi, c’est un besoin fondamental. » Il aime la diversité des sujets traités au 15-18 et l'atmosphère bon enfant de l’émission. C’est un habitué du micro, il a déjà animé à Radio Ville-Marie. Pas étonnant que la radio occupe une très grande place dans sa vie. « Je suis à 50 % du temps branché sur ICI Première, surtout pour les émissions d'information et d'accompagnement en heures de pointe. »


Willy Mouzon

Très-Saint-Rédempteur
44 ans, papa de deux enfants et spécialiste chez NavCanada

Des sujets qui le touchent : Les changements climatiques et l'exploitation des sables bitumineux en Alberta. Ce qui le fâche : voir le nombre élevé de familles ou d’individus qui vivent sous le seuil de la pauvreté dans un pays pourtant riche.
Pourquoi il aime la radio : Originaire de France et ayant grandi en Algérie, Willy Mouzon est branché sur la radio de Radio-Canada depuis 15 ans. Du 15-18, il aime les sujets d’actualité et l’humour caché d’Annie Desrochers. Il lui arrive même de faire des détours en voiture pour écouter plus longtemps l’émission. Et ce « twitteur » assidu ne manque pas d’envoyer ses commentaires une fois arrivé à la maison... 30 minutes plus tard!


Normand Perry

Les Coteaux
51 ans, diplômé en philosophie et travailleur autonome en développement d'affaires

Des sujets qui le touchent : Grand mélomane, Normand Perry s’intéresse à tout ce qui touche la vie politique, familiale et culturelle.
Pourquoi il aime la radio : « La radio amène mes neurones en ébullition constante! La radio, pour moi, c’est un besoin fondamental. » Il aime la diversité des sujets traités au 15-18 et l'atmosphère bon enfant de l’émission. C’est un habitué du micro, il a déjà animé à Radio Ville-Marie. Pas étonnant que la radio occupe une très grande place dans sa vie. « Je suis à 50 % du temps branché sur ICI Première, surtout pour les émissions d'information et d'accompagnement en heures de pointe. »


Willy Mouzon

Très-Saint-Rédempteur
44 ans, papa de deux enfants et spécialiste à NavCanada

Des sujets qui le touchent : Les changements climatiques et l'exploitation des sables bitumineux en Alberta. Ce qui le fâche : voir le nombre élevé de familles ou d’individus qui vivent sous le seuil de la pauvreté dans un pays pourtant riche.
Pourquoi il aime la radio : Originaire de France et ayant grandi en Algérie, Willy Mouzon est branché sur la radio de Radio-Canada depuis 15 ans. Du 15-18, il aime les sujets d’actualité et l’humour caché d’Annie Desrochers. Il lui arrive même de faire des détours en voiture pour écouter plus longtemps l’émission. Et ce « twitteur » assidu ne manque pas d’envoyer ses commentaires une fois arrivé à la maison... 30 minutes plus tard!


Anaïs Gagné

Montréal
30 ans, avocate sur la Rive-Sud et mère d’un petit garçon

Des sujets qui la touchent : Ce qu’elle aime de l’émission, outre les nouvelles, ce sont les chroniques culturelles, de société et d’histoire de Montréal.
Pourquoi elle aime la radio : Puisqu’elle n’a pas de télévision, la radio reste sa principale source d’information. C’est une habitude qu’elle a prise depuis le début de l’université. Elle écoute tous les jours la radio, dans sa voiture, en allant et revenant du travail. « Pour moi c’est très pratique et agréable en même temps. Ça fait passer le temps plus vite lorsque j’écoute la radio! »


Jean-Yves Hemlin

Laval
49 ans, informaticien, travailleur autonome, père de deux filles

Des sujets qui le touchent : Pratiquement tout l'intéresse et il aurait de la difficulté à déterminer quelle est sa préoccupation principale. Toutefois, il aime autant les nouvelles locales que les nouvelles internationales. « Je veux savoir vers quoi le monde se dirige. »
Pourquoi il aime la radio : La radio de Radio-Canada a toujours fait partie de sa vie et de son environnement, même enfant, lorsqu’il habitait en Guinée. Travailler de la maison lui permet d’écouter le 15-18 presque entièrement, pendant qu’il prépare le souper pour ses filles. L’émission lui apporte de l’information intelligente, vérifiée et analysée, et c’est essentiel pour lui.


Anaïs Gagné

Montréal
30 ans, avocate sur la Rive-Sud et mère d’un petit garçon

Des sujets qui la touchent : Ce qu’elle aime de l’émission, outre les nouvelles, ce sont les chroniques culturelles, de société et d’histoire de Montréal.
Pourquoi elle aime la radio : Puisqu’elle n’a pas de télévision, la radio reste sa principale source d’information. C’est une habitude qu’elle a prise depuis le début de l’université. Elle écoute tous les jours la radio, dans sa voiture, en allant au travail et en revenant. « Pour moi c’est très pratique et agréable en même temps. Ça fait passer le temps plus vite lorsque j’écoute la radio! »


Jean-Yves Hemlin

Laval
49 ans, informaticien, travailleur autonome, père de deux filles

Des sujets qui le touchent : Pratiquement tout l'intéresse et il aurait de la difficulté à déterminer quelle est sa préoccupation principale. Toutefois, il aime autant les nouvelles locales que les nouvelles internationales. « Je veux savoir vers quoi le monde se dirige. »
Pourquoi il aime la radio : La radio de Radio-Canada a toujours fait partie de sa vie et de son environnement, même enfant, lorsqu’il habitait en Guinée. Travailler de la maison lui permet d’écouter le 15-18 presque entièrement, pendant qu’il prépare le souper pour ses filles. L’émission lui apporte de l’information intelligente, vérifiée et analysée, et c’est essentiel pour lui.





Équipe

Recherche, écriture et entrevues : Laurence Dompierre-Major
Illustration : Camille Lavoie
Intégrateur : Luc Lavigne
Révision : Catherine Bélanger
Coordination ICI Grand Montréal : Naïma Benabdallah