ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Santé

Le tiers des ordonnances d'antibiotiques seraient inutiles

Le mardi 16 août 2016

Une prescription

Selon une étude américaine publiée dans le Journal de l'Association médicale américaine (JAMA), le tiers des ordonnances d'antibiotiques seraient inutiles. Pourquoi? En partie parce qu'il est difficile d'avoir accès à des tests qui permettent de différencier une infection bactérienne d'une infection virale. Pour mieux comprendre la situation, Maxime Coutié s'entretient avec Jean Longtin, directeur scientifique du Laboratoire de santé publique du Québec et médecin infectiologue au CHU de Québec. 
 
Il est souvent compliqué d'expliquer à un patient qu'il doit encore attendre de 24 à 48 heures, explique Jean Longtin. Par manque de temps ou par manque d'outil diagnostic, le médecin prescrira un antibiotique plutôt que de se justifier de ne pas en prescrire, dit-il. Et certains patients s'attendent parfois à recevoir un antibiotique en guise de traitement. 
 
Au Québec, les tests qui permettent de différencier les virus des bactéries ne sont pas souvent disponibles, mais selon Jean Longtin, dans les prochaines années, cela s'améliorera. On sera en mesure de faire de meilleurs diagnostics grâce à la technologie et ce sera davantage accessible.  
 
La surutilisation des antibiotiques entraîne une résistance qui peut être néfaste pour la santé. Selon Jean Longtin, « le moins on utilise d'antibiotique, le moins de pression on met sur les bactéries pour développer une résistance. » Heureusement, depuis les années 90, il voit un changement dans les mentalités. Les pédiatres, entre autres, sont plus attentifs aux problèmes de résistance, conclut-il. 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

20 décembre 2016

Comprendre la dépendance au fentanyl

23 novembre 2016

Améliorer les repas dans les CHSLD sans injecter un sou de plus, c'est possible?

19 octobre 2016

Diminuer les risques de cancer : une responsabilité collective

10 octobre 2016

Vivre au quotidien avec la maladie mentale

19 août 2016

Le taux de survie des patients atteints de leucémie augmente