ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Société

La maison de L.-H. La Fontaine, survivante au milieu des décombres

Le mardi 3 mai 2016

La maison de Louis-Hippolyte La Fontaine, située sur la rue Overdale à Montréal (gauche) Louis-Hippolyte La Fontaine (droite)
La maison de Louis-Hippolyte La Fontaine, située sur la rue Overdale à Montréal (gauche) Louis-Hippolyte La Fontaine (droite)     Photo : Laurence Dompierre-Major/Archives Domaine public

« C'est un des points forts de Montréal et quand on voit une ruine comme celle-ci, on a le cœur serré », se désole l'historien et journaliste Jean-François Nadeau. À deux pas du Centre Bell, en plein cœur d'un immense chantier de construction, se trouve une maison bien mal en point. Cette maison est celle de Louis-Hippolyte La Fontaine, un homme politique extrêmement important dans l'histoire de Montréal et du Québec.  
 
Bien que cette maison, dont il ne reste que les murs, ait été classée en 1988 monument historique, on ne s'en est jamais occupé, rappelle l'historien. Pourtant, celui qui l'a habitée sera le premier, en 1842, à prononcer un discours en langue française au Parlement, au moment où l'usage de celle-ci était interdit. Interpellé à ce sujet par un député lui rappelant l'Acte d'Union, La Fontaine a répondu :  
 
« Il me demande de prononcer dans une autre langue que ma langue maternelle le premier discours que j'ai à prononcer dans cette Chambre. Je me méfie de mes forces à parler la langue anglaise. Mais je dois informer les honorables membres que quand même la connaissance de la langue anglaise me serait aussi familière que celle de la langue française, je n'en ferais pas moins mon premier discours dans la langue de mes compatriotes canadiens-français, ne fût-ce que pour protester solennellement contre cette cruelle injustice de l'Acte d'Union qui proscrit la langue maternelle d'une moitié de la population du Canada. » 
 
Louis-Hippolyte La Fontaine, cible d'attaques répétées 
 
À 34 ans, Louis-Hippolyte La Fontaine sera élu premier ministre du Canada-Est, faisant de lui le plus jeune premier ministre canadien-français de l'histoire. Politicien habile, instigateur du premier gouvernement responsable, il sera très actif dans la défense des patriotes. C'est La Fontaine qui réclamera un projet de loi pour indemniser les victimes des rébellions de 1837-1838, déclenchant ainsi la colère des tories qui incendieront le parlement à Montréal en 1849.  
 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Le parcours semé d'embuches d'une famille de réfugiés

27 février 2017

Se faire montrer la porte pendant son congé de maternité

24 février 2017

Une identité montréalaise plus forte que jamais

23 février 2017

Meurtre par compassion : comment comprendre les accusations

23 février 2017

Demande anticipée d'aide à mourir : doit-on relancer le débat?

22 février 2017

La brève histoire du Carnaval de Montréal