ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Société

Le façadisme ou la peur architecturale de Montréal

Le mercredi 27 janvier 2016

Photos d'écoliers à l'École Baril

La pratique du façadisme, qui vise à ne garder que la façade d'un bâtiment voué à la destruction, est très préoccupante, croit Marc-André Carignan. C'est un procédé qui cache un manque de sensibilité, une méconnaissance et surtout un manque de volonté, explique le chroniqueur.  
 
Plutôt que de conserver l'âme d'un lieu, le façadisme est une réalisation désincarnée. Marc-André Carignan donne l'exemple de l'école Baril, bâtiment centenaire fermé depuis juin 2011 en raison de moisissures et démoli par la suite. « Il est plus facile de détruire que de faire les efforts pour conserver des lieux patrimoniaux. » Pourtant, c'est la meilleure façon de garder l'âme d'un lieu et d'une ville, explique-t-il.  
 
La meilleure façon de contrer le façadisme serait, selon le chroniqueur, de prêcher par l'exemple et d'apprendre de nos erreurs.  


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

24 février 2017

Une identité montréalaise plus forte que jamais

23 février 2017

Meurtre par compassion : comment comprendre les accusations

23 février 2017

Demande anticipée d'aide à mourir : doit-on relancer le débat?

22 février 2017

La brève histoire du Carnaval de Montréal

21 février 2017

Quand Facebook veut sauver le monde

21 février 2017

Des réseaux de passeurs derrière l'entrée illégale des migrants