ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 23 février 2016


Société

Côtoyer la mort tous les jours

Urnes funéraires
Urnes funéraires     Photo : istock

« Je n'ai pas peur de la mort mais je ne suis pas pressé de mourir ! » Gilbert Holmes pratique un métier méconnu, il est opérateur d'un four crématoire dans une résidence funéraire de Dorval. Dès l'âge de 6 ans, Gilbert Holmes savait qu'il travaillerait avec les morts mais affirme que s'il n'avait pas eu la foi, il n'aurait pas pu pratiquer ce métier. Jocelyn Lebeau l'a rencontré sur son lieu de travail.  
 
Après une maladie qui l'a frappé dans les années 90, il est semi-voyant, mais son handicap visuel n'est pas un obstacle à ses nombreux projets. En plus de son travail la semaine, Gilbert Holmes tient, tous les week-ends, Le Marché Vintage à St-Félix-de-Valois, où il vend des produits du terroir.  
 
 

Société

39 ans après la mort de 5 Autochtones, Manawan crie à l'injustice

Mort de cinq Autochtones il y a 39 ans
Mort de cinq Autochtones il y a 39 ans     Photo : Radio-Canada/Phillip Shaw

En 1977, les Atikamekw de Manawan perdaient cinq membres de leur communauté dans ce qui a été classé comme un accident de la route. Mais depuis l'automne dernier, un document du coroner soulève plusieurs questions, de sorte qu'ils demandent maintenant l'intervention du ministre de la Sécurité publique. « C'est comme si c'était arrivé hier », raconte Angèle Petiquay, qui a perdu son frère Denis, 18 ans, cette journée-là. « La douleur est toujours là », raconte-t-elle à Francis Labbé. 
 
39 ans après la mort de 5 Autochtones, Manawan crie à l'injustice | ICI.Radio-Canada.ca 

Société

Les bibliothèques, lieux de liberté

Femme lisant un livre dans une bibliothèque.
Femme lisant un livre dans une bibliothèque.     Photo : stokkete

Le lien entre éducation et accès aux livres est trivial, mais demande toujours à être rappelé avec vigueur, croit Xavier Brouillette. Malgré la grande transformation numérique, le livre papier reste encore très important. « Peu importe la forme : le livre représente la liberté de pensée et la bibliothèque le lieu vivant de cette liberté. » 
 
Bien plus qu'un lieu, la bibliothèque, qu'elle soit universitaire, spécialisée, publique, nationale ou même privée, représente avant tout une idée de l'humanité, fondée sur la recherche de vérité, le partage de savoir, la diffusion et la confrontation des idées. 
 

Bien plus qu'un lieu, la bibliothèque, qu'elle soit universitaire, publique ou privée, représente avant tout une idée de l'humanité, fondée sur la recherche de vérité, le partage de savoir et la diffusion des idées. Elle représente la liberté =» http://bit.ly/1Qei58r

Posté par Le 15-18 sur 23 février 2016
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada