ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112
13
1415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 13 janvier 2016


Société

Émilie Gamelin, mère des causes sociales de Montréal

Émilie Gamelin a marqué l'histoire de Montréal.
Émilie Gamelin a marqué l'histoire de Montréal.     Photo : Archives du Musée McCord/ de la BAnQ / Radio-Canada

Émilie Gamelin a été une pionnière de l'aide aux démunis à Montréal. Soutenue par l'Église, la veuve a tout mis en oeuvre afin de mettre en place l'hospice Gamelin et l'hôpital Louis-Hippolyte-Lafontaine (anciennement l'asile Saint-Jean-de-Dieu). Jean-François Nadeau et Annie Desrochers se sont rendus à la place Émilie-Gamelin pour parler de l'héritage de celle qui lui a donné son nom.  
 

Jean-François Nadeau nous raconte l'histoire de la fondatrice des premières soupes populaires, Émilie Gamelin, qui a donné son nom à une place célèbre du centre-ville de Montréal.

Posted by Le 15-18 on Wednesday, January 13, 2016
 

Sports

Affaire Aubut : des conclusions accablantes

Marcel Aubut en conférence de presse.
Marcel Aubut en conférence de presse.     Photo : Laurent Therrien/Radio-Canada

Une majorité des employés du comité rapportent avoir été victimes ou témoins d'un épisode de harcèlement, tranche le rapport du comité interne du Comité olympique canadien (COC). « Il y a une culture généralisée de harcèlement et une omerta autour des agissements de Marcel Aubut », indique Robert Frosi, qui a lu ce rapport.  
 
La structure de l'organisation faisait que l'autorité du président du COC ne laissait place à aucune intervention. « Les gens avaient peur de se plaindre, notamment parce que personne n'intervenait », raconte le journaliste sportif.  
 
En réaction au dépôt du rapport, la présidente par intérim du COC, Tricia Smith, a remercié la partie plaignante d'avoir été un « catalyseur de changement ».  
 
Même si l'organisation olympique canadienne avait une politique contre le harcèlement sexuel, il n'y avait pas de mécanisme en place pour qu'elle ait un réel effet, explique Marianne Plamondon, avocate spécialisée en droit du travail. « Il n'y avait pas moyen de s'assurer que les politiques en place soient connues et respectées, et donc qu'elles atteignent leur but », a-t-elle indiqué.  

Société

Stress post-traumatique chez les parents d'enfants malades : un phénomène peu connu

Mélanie Castonguay et sa fille Léonie.
Mélanie Castonguay et sa fille Léonie.     Photo : Dominic Brassard

Certains parents d'enfants malades peuvent développer un stress post-traumatique à cause de la difficulté des épreuves qu'ils traversent. Dominic Brassard est allé à la rencontre de Mélanie Castonguay, qui a développé ce trouble après que les médecins eurent détecté une maladie orpheline chez sa fille de 4 ans, Léonie. 
 
Depuis, la mère de Léonie tient la page Facebook Pour Léonie afin de récolter de l'argent pour les traitements de sa fille, mais aussi pour tenir ses proches au courant de son état de santé.  
 
Sur cette page, Mélanie Castonguay fait aussi part de son désarroi envers la maladie de sa fille : « Je pensais que j'étais folle. Que j'étais la seule au monde. J'ai appris en brisant le silence que plusieurs parents d'enfants gravement malades avaient des symptômes similaires aux miens », écrit-elle. 
 

Vivre avec un choc post trauma... Ou quand le "post" devient...

Posted by Pour Léonie on Thursday, January 7, 2016

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Pour Léonie

la page Facebook

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112
13
1415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter