ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27282930
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 7 juin 2016


Société

De l'ours au renard, l'histoire des animaux à Montréal

Carte postale des Pyrénées montrant des dompteurs d'ours au début du 20e siècle
Carte postale des Pyrénées montrant des dompteurs d'ours au début du 20e siècle     Photo : Erick Aubry sculpture

Les zoos sont depuis toujours une façon pour l'homme d'affirmer sa domination sur le règne animal. Heureusement, notre rapport aux bêtes a changé. Entre 1891 et en 1921, 93 montreurs d'ours sont débarqués au port de Montréal. Ce chiffre démontre à quel point les animaux, et l'ours en particulier, ont occupé une place importante dans l'histoire de Montréal, raconte l'historien et journaliste Jean-François Nadeau.  
 
L'ours, avant que l'Église ne fasse du lion un symbole de toute puissance au Moyen-Âge, était l'animal royal par excellence. C'est lui qui représentait la force et la puissance. La présence des ours est si importante à Montréal, qu'en 1886, la Ville a édicté un règlement pour en interdire la circulation dans les rues et pour encadrer le travail de ces montreurs d'ours. Venus principalement d'Ariège, en France, et de Turquie, ces dompteurs fascinaient et avaient la cote auprès des Montréalais. À la fin du 19e siècle, dans une des tavernes les plus populaires, celle de Joe Beef, on pouvait voir des ours enchaînés. 
 
 

Société

Transports : des personnes handicapées portent leur cause devant les tribunaux

Wagons du métro de Montréal
Wagons du métro de Montréal     Photo : iStock

« On ne reçoit pas les mêmes biens et services que tous, mais on paye le même prix. » Linda Gauthier, présidente du Regroupement des activistes pour l'inclusion au Québec (RAPLIQ), considère qu'il y a un réel manque de volonté politique. Certaines personnes handicapées portent leur cause devant les tribunaux. Dominic Brassard a assisté à une partie des audiences au palais de justice de Montréal. 
 
Les problèmes d'accès aux transports en commun pour les personnes à mobilité réduite ne sont pas nouveaux. C'est pourquoi le RAPLIQ souhaite entreprendre un recours collectif contre l'Agence métropolitaine de transport, la Société de transport de Montréal et la Ville de Montréal. Selon sa présidente, à ce rythme, le transport en commun ne sera pas accessible aux personnes à mobilité réduite avant 75 ans. À l'heure actuelle, seulement huit stations de métro sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27282930
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada