ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
181920
21
22
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du jeudi 21 janvier 2016


Société

Minorités visibles : une fonction publique trop homogène

Minorités visibles

Les personnes issues des minorités visibles sont encore trop rares parmi les employés du secteur public québécois. Une compilation de Radio-Canada des données de 500 organismes employant plus de 600 000 travailleurs permet de mesurer le retard accumulé par nombre d'institutions dans l'embauche de personnes de couleur. « Tant et autant qu'il n'y aura pas de volonté forte, les choses ne changeront pas », estime Éric Charest, professeur à l'École nationale d'administration publique.  
 
« Une administration publique doit être à l'image des gens qu'elle dessert, ne serait-ce que pour assurer leur légitimité. Autrement, il y a toujours un risque de fracture sociale », explique Éric Charest. Pour réussir à augmenter la représentation des minorités visibles dans les administrations publiques, il faut une réelle volonté et des efforts de la haute direction.  

Société

Des écoles en décrépitude : 20 photos pour témoigner

Des professeurs nous ont fait parvenir des images qui témoignent de l'état de décrépitude des écoles montréalaises.
Des professeurs nous ont fait parvenir des images qui témoignent de l'état de décrépitude des écoles montréalaises.     Photo : Sources confidentielles

Depuis l'automne dernier, ICI Grand Montréal a reçu une soixantaine de photos de professeurs qui documentent l'état de décrépitude d'une dizaine d'écoles de Montréal. Ce piètre état des écoles nuit à la santé ou à la sécurité des enfants, selon eux. La présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel-Bourdon, a vu ces photos et dit être très consciente qu'il y a des travaux à faire dans nos écoles. « On ne peut pas laisser les enfants dans ces conditions-là. Il faut prioriser les institutions scolaires et investir massivement », clame Mme Harel-Bourdon en entrevue au 15-18.  
 
Pour arriver à résorber le déficit d'entretien, évalué à 1 milliard de dollars, la CSDM aurait besoin de deux fois plus d'argent annuellement. En ce moment, elle dispose de 85 millions par année pour 10 ans, mais la présidente précise qu'ils auraient besoin d'au moins 150 millions de dollars pour la même période. Elle soutient que ce problème doit devenir une priorité du gouvernement. 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
181920
21
22
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Le 15-18

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada