ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920
21
2223
24
25
2627282930
31

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 21 octobre 2015


Société

Motion controversée : le ministre Blais se défend

Le ministre de l'Éducation François Blais
Le ministre de l'Éducation François Blais     Photo : PC/Jacques Boissinot

« On croit qu'il serait normal que les services soient offerts aux enfants. » En entrevue au 15-18, le ministre de l'Éducation, François Blais, défend la motion qu'il a présentée mercredi matin à l'Assemblée nationale demandant aux commissions scolaires de maintenir les services de garde ouverts durant les journées de grève qui auront lieu la semaine prochaine. Selon lui, c'était un message important pour donner un coup de pouce aux parents.  
 
« Il ne s'agit pas de bafouer le droit de grève de personne. Mais, la plupart du temps, les employés des services de garde ne sont pas en grève. C'est pour donner un coup de pouce aux parents. » Le texte proposé n'a pas été soumis au vote puisque Québec solidaire s'y est opposé, en qualifiant cette motion de sournoise et en reprochant au gouvernement de vouloir forcer les commissions scolaires à ne pas respecter le droit de grève de ses travailleurs. 
 
L'unanimité des parlementaires était requise pour que la motion soit acceptée. Elle n'aurait eu aucune valeur légale, mais le ministre espérait que son « poids politique » aurait su convaincre les commissions scolaires « d'accommoder les parents ». 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Grèves dans les écoles : Québec insiste pour que les services de garde restent ouverts

Société

Honoré Mercier, ce grand oublié

Promenade au cimetière Notre-Dame-des-Neiges
Promenade au cimetière Notre-Dame-des-Neiges     Photo : Laurence Dompierre-Major

C'est plus d'un million de corps qui sont enterrés sous les entrailles du mont Royal. « Vous allez peut-être me trouver bizarre, lance d'emblée Jean-François Nadeau, mais j'adore me promener dans les cimetières! C'est un des meilleurs endroits pour comprendre la nature d'un pays et d'une société. » L'historien a donné rendez-vous à Annie Desrochers au pied du mausolée d'Honoré Mercier, sans conteste un personnage important de notre histoire.  
 
Honoré Mercier, c'est le grand premier ministre du 19e siècle. Né à Saint-Athanase en 1840 et décédé à Montréal en 1894, il a été élu premier ministre du Québec en 1887, au même moment où le Canada est secoué par la mort tragique de Louis Riel. « Jusque dans les années 1950, il n'existe pas un discours politique au Québec sans qu'on fasse appel à la mémoire d'Honoré Mercier. »  
 
Adoptée en 2012 sous le gouvernement de Pauline Marois, la Loi sur le patrimoine culturel a confié à la Commission de la capitale nationale le mandat de mise en valeur des lieux de sépulture des anciens premiers ministres du Québec. La restauration la plus coûteuse fut celle du mausolée d'Honoré Mercier, qui vient d'être complétée pour un montant de 109 000 $. 
 

Petite balade au cimetière Notre-Dame-des-Neiges avec Jean-François Nadeau qui nous fait découvrir le parcours d'un personnage important de notre histoire, Honoré Mercier.

Posted by Le 15-18 on 21 octobre 2015
 
 
Montage et réalisation : Laurence Dompierre-Major

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920
21
2223
24
25
2627282930
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada