ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28
2930
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 28 septembre 2015


Société

Frais accessoires : les patients en otage

Un médecin mesure la pression artérielle d'une patiente.
Un médecin mesure la pression artérielle d'une patiente.     Photo : iStockPhoto

« On veut que la loi soit appliquée, la majorité de ces frais accessoires sont illégaux », affirme Isabelle Leblanc, présidente de Médecins québécois pour le régime public (MQRP). L'avocat spécialisé en santé Jean-Pierre Ménard a rendu publique une lettre qu'il a fait parvenir à la ministre fédérale de la Santé pour qu'elle intervienne auprès du ministre Gaétan Barrette à ce sujet. 
 
« C'est une excellente initiative. C'est contraire à la loi de demander des frais accessoires », croit Isabelle Leblanc. Pourtant, les frais accessoires sont de plus en plus fréquents lors des visites médicales dans les cliniques, que ce soit pour des examens médicaux, des anesthésiants ou des frais administratifs. Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, souhaite les autoriser, les encadrer et les inscrire dans le projet de loi 20 qui doit être adopté cet automne. 
 
La responsabilité des médecins 
« Il faut frapper à toutes les portes possibles. Ça fait trois ou quatre ans qu'on essaie de mener cette bataille auprès du ministre provincial, et c'est pourquoi on se tourne vers Ottawa. » Selon la présidente du MQRP, le patient se trouve dans une situation où c'est le médecin qui a le pouvoir, puisqu'il est obligé de payer. « Ce n'est pas au patient à payer. C'est aux médecins de négocier. » 

Société

De l'eau coule sur Mars

Ces étroites et sombres traînées de 100 mètres de long sur Mars auraient été formées par l'écoulement de l'eau.
Ces étroites et sombres traînées de 100 mètres de long sur Mars auraient été formées par l'écoulement de l'eau.     Photo : NASA/JPL/University of Arizona via AP

« De l'eau salée, c'est tout aussi excitant que de l'eau douce! », croit Sébastien Gauthier, astronome et responsable de la programmation au Planétarium Rio Tinto Alcan. La NASA a confirmé, lundi, la présence d'eau salée à la surface de la planète rouge lors des mois les plus chauds, une première annonce de la sorte, se réjouit M. Gauthier, en entrevue au micro d'Annie Desrochers.  
 
« Ceci est une avancée significative qui paraît confirmer que l'eau, sous forme de ruisseaux de saumure, coule aujourd'hui à la surface de Mars », a déclaré John Grunsfeld, administrateur adjoint de la NASA, lors d'une conférence de presse. Selon Sébastien Gauthier, s'il y a de l'eau sur Mars, c'est qu'il y a déjà eu de la vie sur cette planète, et peut-être même avant la vie sur Terre.  

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28
2930
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada