ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Concours
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 17 janvier 2017

Science et technologie

Un laboratoire pour étudier les corridors de vent à Montréal

Laboratoire sur l'étude des corridors de vent.
Laboratoire d'aérodynamique du bâtiment à l'Université Concordia.     Photo : Radio-Canada/Roxanne Simard

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certaines rues du centre-ville sont plus venteuses que d'autres? Ou pourquoi une bourrasque vous frappe soudainement lorsque vous tournez un coin de rue? Eh bien tout est une question de configuration des bâtiments, selon l'ingénieur civil Ted Stathopoulos, qui se spécialise depuis 30 ans dans l'étude des corridors de vent à Montréal. 
 
Dans son laboratoire d'aérodynamique du bâtiment à l'Université Concordia, Ted Stathopoulos examine l'influence que peut avoir un nouveau gratte-ciel sur la dynamique du vent dans le centre-ville. Grâce à une soufflerie qui simule le vent, il arrive à analyser la direction et la force du vent, selon la configuration des édifices. 
 
L'ajout d'un seul gratte-ciel peut changer totalement la circulation du vent et sa force au sol. Alors qu'un vent trop fort nuit aux piétons, un vent trop faible ne permet pas d'évacuer la pollution. À Montréal, le boulevard René-Lévesque est l'un des plus importants corridors de vent. 
 
Ted Stathopoulos fait donc des recommandations aux architectes et aux entrepreneurs sur la configuration des nouveaux édifices. Ce n'est que depuis 1980 que l'on tient compte du vent dans la construction des gratte-ciel. Le laboratoire de l'Université Concordia est d'ailleurs l'un des rares au Canada à se spécialiser dans les corridors de vent. 
 
 

Politique

De grandes ambitions pour le centre-ville de Montréal

Vue sur le centre-ville de Montréal et le Mont-Royal
Vue sur le centre-ville de Montréal et le Mont-Royal     Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron

Le centre-ville de Montréal connaît une effervescence immobilière et le maire Denis Coderre veut poursuivre dans la même veine en favorisant le développement économique et en attirant de nouveaux résidants et des familles. « On redécouvre l'importance de la centralité », explique Richard Bergeron, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable de la stratégie centre-ville.  
 
Dans sa stratégie centre-ville, Montréal souhaite augmenter de 50% le nombre de personnes habitant au centre-ville d'ici 2030. En 2050, la population pourrait même doubler. « Ce que l'on dit dans la stratégie, c'est résistons à la tentation d'aller construire des espaces de bureaux un peu partout dans la région métropolitaine, c'est par le centre-ville de Montréal que le Québec se présente au monde », note Richard Bergeron. Le plan d'action devrait être dévoilé ce printemps.  
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter