ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
1516
17
1819
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 17 juin 2015


Société

Un grand morceau de l'histoire autochtone absent des manuels scolaires

Image issue de l'exposition 100 ans de perte
Image issue de l'exposition 100 ans de perte

La dépossession des terres, la marginalisation des Autochtones, la création des réserves : le problème ne se trouve pas tant dans ce qui se dit dans les manuels, mais plutôt dans ce qui ne s'y trouve pas. « On vous montre l'Autochtone tel qu'il était en 1500 en laissant entendre que cela n'a pas vraiment bougé ». L'historienne Helga E. Bories-Sawala a analysé les quatre manuels présentés aux élèves québécois. Tamara Altéresco a rencontré la professeure. 
 
Au Québec, l'histoire des pensionnats autochtones, lorsqu'elle est abordée, arrive très tard dans le programme scolaire. Premier constat de Mme Bories-Sawala, contrairement à ce que plusieurs pourraient croire, les manuels se sont beaucoup améliorés dans les dernières décennies. Cependant, comme le souligne l'historienne, il manque un pan de l'histoire. « Les Autochtones disparaissent de l'histoire aux 18e et 19e siècles et reviennent comme par hasard au milieu du 20e siècle avec le réveil autochtone (...) on se demande ce qu'ils sont devenus. »  
 
Du côté des enseignants, le malaise est palpable. Les enseignants n'ont ni les moyens ni les outils et le temps pour bien couvrir cette partie de l'histoire. « Le malaise vient du fait qu'on la connaît très peu cette histoire », affirme Isabelle Dupuis, enseignante au Collège Trinité de Saint-Bruno-de-Montarville.

Science et technologie

Montréal dans l'objectif du Google « Trekker »

Le « trekker » de Google dans le parc du mont Royal.
Le « trekker » de Google dans le parc du mont Royal.     Photo : Virtuo360

Si vous planifiez vous promener sur le Mont-Royal, au parc La Fontaine ou encore faire quelques manèges à la Ronde, vous risquez de croiser le « Trekker » de Google. Cette sphère géodésique juchée sur un sac à dos, pourvue de 15 caméras, imperméables et résistantes aux températures extrêmes, capture des images là où les voitures ne peuvent pas se rendre. C'est l'agence Virtuo360, une des plus grandes au Canada, certifiée Google Business View, qui réalisera cet été la virtualisation des grands espaces publics montréalais. Janic Tremblay a rencontré le président de Virtuo360, Tommy Fafard et le photographe Jean-François Galipeau.

Art de vivre

Un triptyque géant sur les toits d'Oxfam-Québec

Les Rois d'en bas, fresque sur les toits d'Oxfam-Québec sur la rue Notre-Dame à Montréal. Une oeuvre réalisée par Ella et Pitr.
Les Rois d'en bas, fresque sur les toits d'Oxfam-Québec sur la rue Notre-Dame à Montréal. Une oeuvre réalisée par Ella et Pitr.     Photo : Oxfam Québec et Little Lab

Une oeuvre impressionnante réalisée par les artistes Ella et Pitr peut se voir du haut des airs sur les toits d'Oxfam-Québec à Montréal. Les toits de la bâtisse ainsi que le stationnement présentent désormais l'oeuvre intitulée Les Rois d'en bas, qui fait référence au drame qu'a connu le Népal à la suite du violent séisme survenu le 25 avril dernier. Madeleine Arcand nous en parle. 
 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
1516
17
1819
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada