ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1234
5
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 5 juin 2015


Arts et culture

Les muralistes s'emparent du boulevard Saint-Laurent

L'artiste Monk.e à l'oeuvre à San Nicolas, Nuevo Leon, Mexico
L'artiste Monk.e à l'oeuvre à San Nicolas, Nuevo Leon, Mexico     Photo : FacebookMonk.e

Le boulevard Saint-Laurent est pris d'assaut par les graffiteurs et les artistes muralistes du 4 au 14 juin. Créations de murales en temps réel, concerts de musique, conférences et expositions, le Festival Mural est devenu un incontournable à Montréal pour les amateurs d'art visuel. Mélanye Boissonault a rencontré André Bathalon, cofondateur du festival. Selon lui, l'art urbain s'est imposé à Montréal comme un art à part entière. 
 
Une vingtaine de murales s'ajouteront à la trentaine déjà existante issue des deux années précédentes. Dans les noms à retenir, David Desharnais Yergeau, alias Monk.e, exposera sa plus grande oeuvre en 18 ans au Festival Mural. « David, pour moi, c'est un vétéran. Je suis son travail depuis extrêmement longtemps. J'étais très flatté non seulement qu'on puisse travailler ensemble, mais qu'on puisse lui donner une surface à la hauteur de son travail. »  
 
Selon André Bathalon, plusieurs artistes montréalais sont connus à l'étranger avant de l'être au Québec. « L'objectif du festival est de créer une fenêtre qui va permettre à nos artistes d'être appréciés à l'international, mais qui permettra aussi de montrer aux Montréalais que Montréal est le berceau de joyaux créatifs incroyables », se réjouit le cofondateur de l'événement.  
 
 
 

MURAL FESTIVAL 2015 - TEASER from MURAL on Vimeo.

Arts et culture

Vos oreilles sont-elles sensibles à la qualité sonore? Faites le test

Une femme écoute de la musique
Une femme écoute de la musique     Photo : Istock

Mélanye Boissonault a décidé de mettre vos oreilles à l'épreuve. Le site du réseau public américain de radiodiffusion (NPR) a publié un article sur la qualité sonore qui stipule que pour le commun des mortels, il est difficile d'entendre la différence entre un fichier audio non compressé et un fichier MP3. Selon le chef d'orchestre Jean-François Rivest, la musique est souvent très compressée et mal écoutée, avec des appareils de basse qualité. « C'est en allant dans une salle comme la Maison symphonique qu'on entend tout d'un coup le vrai son. » 
 
Vos oreilles feront-elles la différence entre une musique compressée et une autre non compressée? Mélanye Boissonault vous propose de comparer quelques extraits.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L'article de NPR

Société

Qu'en pensez-vous?

Wagons du métro de Montréal
Wagons du métro de Montréal     Photo : iStock

Alors qu'elle avait prévu une croissance de 1,4 % des déplacements, la STM a dévoilé son rapport annuel 2014 dans lequel elle fait état d'une légère hausse de 0,2 % de l'achalandage. Qu'est-ce qui vous encouragerait à utiliser davantage les transports en commun?

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1234
5
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
2930
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada