ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18
Logo Radio-Canada

Société

Les CPE favorisent les enfants défavorisés

Le lundi 1 décembre 2014

Les enfants qui fréquentent les CPE sont moins vulnérables lorsqu'ils arrivent à l'école
Les enfants qui fréquentent les CPE sont moins vulnérables lorsqu'ils arrivent à l'école     Photo : iStock

Le gouvernement libéral fait la vie dure aux centres de la petite enfance (CPE). Il a récupéré une partie de leur surplus, il leur demande de payer une partie plus importante de leurs infrastructures, en plus de privilégier la création de places en garderies privées.  
 
Une étude vient toutefois remettre ces choix en question. L'Enquête montréalaise sur l'expérience préscolaire des enfants à la maternelle montre que ceux qui sont issus de milieux défavorisés et qui fréquentent les CPE sont moins vulnérables quand ils arrivent à l'école.  
 
Par rapport aux enfants défavorisés qui fréquentent un autre type de service de garde, les utilisateurs des CPE seraient deux fois moins susceptibles d'être vulnérables dans au moins une sphère de leur développement lors de leur entrée dans le milieu scolaire.  
 
Des résultats qui font dire à la coauteure de l'étude Nathalie Bigras que les CPE contribuent activement à la réussite scolaire des enfants de milieux défavorisés. La professeure titulaire au Département de didactique à l'UQAM ajoute que si cette clientèle ne représente que 17 % des enfants des CPE, c'est faute d'accessibilité, et non par manque d'intérêt.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

27 février 2017

Le parcours semé d'embuches d'une famille de réfugiés

27 février 2017

Se faire montrer la porte pendant son congé de maternité

24 février 2017

Une identité montréalaise plus forte que jamais

23 février 2017

Meurtre par compassion : comment comprendre les accusations

23 février 2017

Demande anticipée d'aide à mourir : doit-on relancer le débat?

22 février 2017

La brève histoire du Carnaval de Montréal