ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
78910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728293031
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 6 octobre 2014


Société

Bientôt des trottoirs chauffants rue Sainte-Catherine?

Le déneigement peut devenir compliqué en milieu urbain
Le déneigement peut devenir compliqué en milieu urbain     Photo : ICI Radio-Canada

La glace, la neige et la gadoue pourraient être chose du passé sur les trottoirs de la rue Sainte-Catherine, une fois sa revitalisation achevée. La Ville de Montréal étudie la possibilité d'installer un système de chauffage des trottoirs. André Poulin, directeur général de Destination Montréal, appuie l'idée, qu'il qualifie de voie d'avenir en entrevue au 15-18. 
 
Des trottoirs chauffés rendraient l'artère commerciale plus agréable en hiver, en plus de protéger le mobilier urbain et les arbres, croit M. Poulin. Son association représentant les entreprises du centre-ville, il préférerait toutefois éviter de voir la facture refilée aux commerçants.  
 
Des villes d'Europe du Nord et du Japon possèdent de tels systèmes, dont certains utilisent l'énergie du sous-sol (géothermie) ou la chaleur des immeubles environnants.  
 

 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Passer au commerce de demain : un texte de notre journaliste Étienne Leblanc
HYPERLIEN - [C'est pas trop tôt] Repenser la rue Ste-Catherine pour 100 ans
HYPERLIEN - Une consultation publique sur la revitalisation de Ste-Catherine est lancée
HYPERLIEN - Réfection de Sainte-Catherine : appel à mieux partager la rue

Science et technologie

Payer pour lire ses propres travaux et comment libérer le savoir

Des chercheurs, payés par des fonds publics, écrivent des articles scientifiques publiés dans des revues prestigieuses, qui à leur tour vendent des abonnements à grands frais aux universités de ces chercheurs. Dans sa chronique, Janic Tremblay expose le paradoxe de la publication scientifique et parle du mouvement du libre accès qui cherche à briser ce quasi-monopole. 
 
« Les scientifiques sont les seuls qui acceptent l'absurdité de travailler pour ensuite devoir payer pour lire [leurs] propres travaux », s'indigne Yves Gingras, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire et sociologie des médias. Il doute que la technologie y change quelque chose, en raison du conservatisme du milieu.  
 
Le recteur de l'Université de Liège, Bernard Rentier, a quant à lui poussé les chercheurs à déposer leurs travaux en libre accès par un incitatif convaincant : seules les recherches ainsi accessibles seront prises en compte dans l'évaluation des professeurs. M. Rentier exhorte les autres établissements à mettre fin à cette « aberration ».

Société

Le clavardage en direct

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
78910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728293031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada