ICI Radio-Canada Première

Le 15-18

Le 15-18

En semaine de 15 h à 18 h

Annie Desrochers

Le 15-18

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
171819
20
21
22
23
2425262728
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 20 février 2014


Politique

Budget Marceau : compressions et élections

Nicolas Marceau a-t-il déposé son budget en vain ?
Nicolas Marceau a-t-il déposé son budget en vain ?     Photo : La Presse Canadienne/Jacques Boissinot

Austère pour certains, « responsable » pour celui qui l'a déposé, le budget du ministre des Finances du Québec est maintenant dévoilé. Nicolas Marceau maintient le cap vers l'équilibre budgétaire pour 2015-2016, non sans devoir limiter les dépenses de l'État à 2%. 
 
Des cibles « ambitieuses » selon le vérificateur général Michel Samson, puisque aucune hausse de taxes ou d'impôts n'est prévue. Une augmentation plafonnée à 3 % en santé présente notamment un défi de taille.  
 
En entrevue avec Jean-Sébastien Bernatchez, Nicolas Marceau a décrit comme une indexation l'augmentation progressive des frais de garde. Les garderies à 7 $ pourraient en effet être chose du passé, puisqu'il en coûtera 8 $ par jour dès septembre prochain, et 9 $ l'année suivante.  
 
Rejeté par les partis de l'opposition, ce budget risque cependant de ne pas dépasser l'étape de lancement. Des élections générales semblent maintenant inévitables.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Notre dossier sur le budget 2014

International

La crise ukrainienne vue de l'intérieur

Au moins 25 manifestants anti-gouvernementaux ont été tués le 20 février dans de nouveaux affrontements avec la police anti-émeute au coeur de Kiev.
Au moins 25 manifestants anti-gouvernementaux ont été tués le 20 février dans de nouveaux affrontements avec la police anti-émeute au coeur de Kiev.     Photo : AFP/ALEXANDER CHEKMENEV

Maintenant que la place de l'Indépendance est calme, Andrei Demtchuk raconte avoir vu « des [tireurs embusqués] sur les toits des bâtiments qui tiraient sur les manifestants. » Mais il justifie leur sang-froid, ou leur hardiesse, par la conviction qu'ils luttent « pour une meilleure vie. » Michel C. Auger a discuté avec cet habitant de Kiev.  
 
Malgré l'aggravation de la crise en Ukraine, M. Demtchuk écarte la possibilité d'une guerre civile : « Ce n'est pas dans la mentalité ukrainienne de lutter les uns contre les autres. Même les policiers le savent. » Il ne croit cependant plus que le compromis politique est possible et insiste sur le fait que le président Ianoukovitch doit partir.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Escalade de la violence en Ukraine
HYPERLIEN - François Brousseau parle de l'aggravation de la crise ukrainienne
HYPERLIEN - La crise ukrainienne en bref

Société

Le clavardage en direct

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
171819
20
21
22
23
2425262728
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Le 15-18

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Le Mois de l'histoire des Noirs au Canada