ICI Radio-Canada Première
Logo Radio-Canada

Le blogue-notes

Le futur, c’est l’avenir!

Publié le 15 février 2011, 13h0


« L'empire Samsung : un oeil sur la planète » (24min: 47s.)

Nous avons parfois l’impression que ça va trop vite, que l’avancée des technologies nous dépasse : des téléphones intelligents aux tablettes électroniques, les innovations technologiques nous donnent l’impression qu’en Occident, nous sommes à la fine pointe de l’électronique.

Détrompez-vous. En fait, nous sommes plutôt en retard. Ailleurs, ces technologies sont déjà ancrées dans les habitudes de la population.

D’ailleurs, France 2 s’est intéressée au cas de la Corée du Sud.

Un exemple qui illustre bien notre retard : la vitesse et le coût de l’accès à Internet.

Si on ne compare que la vitesse moyenne d’accès à Internet, la Corée dépasse de près de 6 fois celle des Canadiens, pour un prix 14 fois inférieur.

Les reporters Étienne Leenhardt , Loïc de la Mornais et Jean-François Monnier présentent un reportage fort éclairant sur la compagnie emblématique du pays, Samsung, dont les bénéfices dépassent ceux d'Apple, de Google et de Microsoft réunis, ainsi que sur la philosophie de ses employés et de la population coréenne. Éloquent.

À consulter :
Vitesses et coûts de la bande passante dans le monde
Catégories : Société, Internet

Tweete tes neurones

Publié le 15 février 2011, 9h55



Ce n’est pas tous les jours que le Consortium sur la découverte du médicament et Génome Québec s’associent pour tweeter.

Afin de souligner les 10 ans de Génome Québec, dont le slogan est « Relier la science et la vie », et de promouvoir les sciences, les deux organismes font appel aux jeunes étudiants universitaires.

Le concours « Tweete tes neurones! » consiste à « développer une campagne de valorisation du secteur des sciences de la vie, plus précisément de la portion du secteur dédiée à la recherche médicale et biopharmaceutique ».

Les équipes participantes, qui ont jusqu’au 18 février pour présenter leur projet, courent la chance de remporter le prix de 10 000 $. Un grand défi en ces temps où la science n’est pas très populaire auprès du grand public, et l’industrie pharmaceutique, encore moins.
Catégorie : Société

Orgasmes et dépenses des célibataires

Publié le 14 février 2011, 11h44
Orgasm.inc


Quel meilleur moment que la Saint-Valentin pour parler d’orgasmes et de célibataires!

Non, mais c’est vrai. Il y a toujours le classique billet sur les sites Internet de rencontre spécialisée, mais ça n’a pas tellement changé depuis L'amour, toujours l'amour.

Sinon, chez les généralistes, Réseau Contact domine toujours avec 1,3 million de membres; Internet devient le lieu de rencontre des couples, à 23 % – après les amis et les bars –; et à part quelques initiatives intéressante comme Alikewise, basé sur vos goûts littéraires, aucune révolution à l’horizon depuis l’invention du « blind date » (À lire : Trouver l'âme soeur sur le web)

Dépenses
Mais pourquoi parler des couples, alors qu’à la Saint-Valentin comme dans la vie, les personnes vivant seules représentent presque la moitié de la population.

D’ailleurs, l’Institut de la statistique du Québec a publié la semaine dernière une étude sur les habitudes de dépenses des célibataires. Et ça confirme plutôt les stéréotypes.
Les femmes dépensent plus que les hommes dans le logement. Alors que pour les hommes, la voiture est plus importante que la nourriture. Les hommes dépensent plus en transport qu’en alimentation. D’ailleurs, 77 % d’entre eux possèdent une voiture, contre 63 % chez les femmes.

Et puis la catégorie évidente, la beauté.

Les femmes dépensent deux fois plus pour les soins de santé, et trois fois plus pour les soins personnels que les hommes. Alors, où les hommes seuls dépensent-ils leurs argent? L’alcool et le tabac.

Toujours selon l’étude, les hommes dépensent deux fois plus dans le tabac et l’alcool que les femmes seules. Est-ce pour payer un verre à ces dames ou pour noyer la solitude, l’étude ne le dit pas.

- Document : Comment les hommes et les femmes vivant seuls dépensent-ils leur argent? de l’Institut de la statistique du Québec.

Comment les célibataires dépensent-ils leur argent?

Orgasmes, pilules et autres orgasmotrons
Finalement, que serait la Saint-Valentin sans Orgasm inc. Puisque c’est un peu ça, le nerf de la guerre.

Sur les écrans américains depuis vendredi, le documentaire Orgasm inc., de l’Américaine Liz Canner, s’intéresse aux dysfonctions sexuelles féminines, plus particulièrement l’anorgasmie et l’absence de désir. En fait, ce n’est pas tellement ces troubles de la sexualité qui la titillent que l’industrie pharmaceutique qui travaille fort afin de préparer le terrain pour la pilule du bonheur féminin.

Selon de récentes études, 83 % des femmes souffriraient de manque ou de baisse de libido dû à l’âge ou aux circonstances de la vie. Et l’industrie pharmaceutique voudrait bien médicaliser et régler tout ça à l’aide d’une pilule. Ça se vendrait très bien, le viagra féminin.
Bref, pour la documentariste qui s’est jusqu’alors intéressée davantage aux enjeux internationaux, au Nicaragua comme au Fonds monétaire international, la médicalisation de la sexualité semble un autre enjeu planétaire à la hauteur de ses ambitions.

En marge des grandes machinations, la réalisatrice aborde aussi les petits larcins des charlatans en blouse blanche, créateurs de chimères qui vont de l’orgasmotron aux cures de jouvence au laser en passant par des crèmes orgasmiques.

Bref, au cinéma aux États-Unis depuis vendredi et en DVD dès juin.

Bande-annonce d'Orgasm Inc.
Catégories : Société, Internet

Quatrième défi : Jardiner avec le AeroGarden!

Publié le 11 février 2011, 13h0



Mieux vaut quatre que jamais! :
Nous avons officiellement quatre alvéoles sur six qui sont ensemencées et qui poussent à plein régime. Je remarque que ce sont les deux alvéoles les plus éloignées qui n'ont pas réussi le test de départ : est-ce parce qu'elles sont plus éloignées des ampoules que les autres? Sans compter les petits doigts maléfiques de ma fille... Une chose est sûre : je prédis une première (petite) récolte la semaine prochaine.

Le coût réel de l’AeroGarden :
La semaine dernière, j'évaluais le coût de fonctionnement (électricité et ampoules de rechange) à 5,49 $ par mois. Il faut ajouter à cela le prix d'achat de nos légumes. Chaque trousse de semences coûte 19,99 $ et vous promet des légumes qui pousseront durant 4 à 6 mois. Si on arrondit le tout à 2 boîtes de semences par an, on parle alors de 5,49 $ (électricité, etc.) et 3,33 $ (semences), donc 8,82 $ par mois. Sans calculer le coût d'achat de l'électroménager, il vous en coûtera 8,82 $ par mois pour cultiver vos légumes.

Jusqu'ici, tout va bien, compte tenu du fait que vous déboursez certainement au moins 8,82 $ par mois pour acheter vos pommes de laitue à l'épicerie. Maintenant, la question à réponse variable est la suivante : quelle quantité de pousses de laitue pourrai-je récolter par jour, voire par semaine? Ces pousses seront-elles assez nombreuses pour constituer une portion de salade digne de ce nom ou devrai-je me contenter de les disposer joliment sur le dessus d'une salade du commerce? C'est là qu'on pourra calculer le coût réel de l’AeroGarden...

En attendant, vous avez vu comme elles poussent? Un inexplicable sentiment de fierté s'empare de moi chaque fois que je regarde mes petites laitues...

Pourtant, je n'y suis pour rien!
Catégorie : Consommation
Sites d'information en santé

Pour les grands comme pour les petits maux, nous, patients ou parents, sommes de plus en plus nombreux à chercher de l’information sur la santé dans Internet. Selon le Consumer Report, c’est 61 % des patients qui ont le réflexe de s’y référer. Pourtant, moins de 1 médecin sur 10 croit que ce geste est vraiment utile pour ses patients.

Avons-nous raison de nous tourner vers le web pour en apprendre davantage sur les maladies qui nous affectent? Et si nous faisons ce choix, quels sont les sites qui offrent l’information la plus fiable, précise, accessible?

C’est ce qu’ont exploré la Dre Johanne Blais et le pharmacien Charles Milliard en testant pour nous plusieurs sites francophones en santé.

Les sites à l’étude :

1) Service-vie
Service-vie offre un volet santé en plus de rubriques sur la santé sexuelle, la mise en forme, l’environnement, l’alimentation.
Propriété de : Médias Transcontinental
Publicité : Oui
L’équipe de Service-vie : On a peu de détails en ligne sous l’onglet équipe, mais chaque article est signé.

2) Creapharma
Propriété de : Pharmanetis Sàrl, basée en Suisse, à Zoug. C’est une société qui propose des contenus web en santé, et qui offre des services de consultation marketing sur le web dans le domaine de la santé.
Publicité : Oui
L’équipe de Creapharma : L’équipe est principalement consituée de pharmaciens.

3) Doctissimo
Propriété de : Doctissimo appartient au groupe Lagardère Active. Lancé en mai 2000, Doctissimo.fr est le premier portail dédié au bien-être et à la santé destiné au grand public. Doctissimo peut mettre en avant des contenus du groupe Lagardère.
Publicité : Oui
L’équipe de Doctissimo : L’équipe de rédaction est importante, et comporte plusieurs médecins et autres spécialistes de la santé.

4) Canoë Santé - MédiRessource
Propriété de : Canöe, donc Quebecor Media.
Publicité : Oui
L’équipe de Canoë Santé : L’équipe d’experts semble principalement anglophone. Plusieurs experts agissent à titre de consultants.

5) PasseportSante.net
Propriété de : Le site PasseportSanté.net est financé et publié par Totalmédia inc., une filiale de la Fondation Lucie et André Chagnon, une société philanthropique québécoise qui a pour mission de contribuer au développement et à l’amélioration de la santé par la prévention de la pauvreté et de la maladie. Totalmédia inc. est financé en totalité par la Fondation Lucie et André Chagnon. Par contre, on apprenait en décembre 2010 que le site est à vendre. Il faudra donc surveiller les changements d’équipe à venir.
Publicité : Non
Sur le site, on peut lire : « PasseportSanté.net n'a aucun objectif lucratif, ne diffuse aucune publicité sur son site et s’engage à une indépendance absolue en ce qui a trait à son contenu »
L’équipe de PasseportSante.net : Johanne Blais fait partie des médecins qui ont collaboré à la rédaction de PasseportSanté, avec Marc Zaffran. Les consultants sont aussi très nombreux :

Hors-catégorie : Santé Canada
Propriété de : Gouvernement du Canada, Santé Canada
Publicité : Non

Sites recommandés dans l’ordre :
Classement :
1 – Passeport Santé
2 – Service Vie
3 – Canoe Santé
4 – Doctissimo
5 – Creapharma

Autres sites :
Natural Standard
Naîtreetgrandir.net
Clinique Mayo
Web MD

À lire :
« PasseportSanté.net est à vendre - La Fondation Lucie et André Chagnon met de côté son volet santé »
Catégories : Santé, Internet

Catégories