ICI Radio-Canada Première
Logo Radio-Canada

Le blogue-notes

Impôt

Selon le journaliste Rob Carrick du quotidien Globe and Mail , les jours des logiciels d'impôt installés sur votre ordinateur sont comptés. L'utilisation des solutions en ligne gagne en popularité. Pourquoi acheter, quand on peut louer?

Grâce à une plus grande pénétration des connexions Internet haute vitesse (10 Mb/s et plus), il devient de plus en plus facile pour les compagnies de logiciels d'impôt d'offrir leur produit en téléchargement. Fini, donc, la boîte en carton, le manuel d'instruction et le support physique de plastique mieux connu sous le nom de DVD. Un point pour l'environnement.

La popularité de ces logiciels, dont une nouvelle version est offerte chaque année, ne se dément pas. C'est ce qui a d'ailleurs poussé la firme H&R Block à créer son propre logiciel grand public, appelé sobrement H&R Block Chez vous™ de luxe . Un produit qui entre en concurrence directe avec les services traditionnellement offerts aux particuliers par la compagnie. 

Cela dit, bien que la popularité des logiciels d'impôt continue de croître - Ufile et sa version française Impôt Expert ont connu une augmentation de 3 % en 2008 – la croissance des solutions en ligne est encore plus importante. Si 60 % des utilisateurs d'Impôt Expert utilisent le logiciel, 40 % utilisent désormais la solution en ligne, l'application web, qui ne requiert ni le téléchargement, ni l'installation d'un logiciel. Il semblerait qu'au coût de 15,95 $ par déclaration chez H&R Block et à Impôt Expert, et 16,99 $ par déclaration avec Impôt rapide, les contribuables y trouvent leur compte. Plus besoin, donc, pour la majorité, d'acheter ces logiciels détaillés à 40 $ ou plus qui vous offrent une licence permettant de compléter de 8 à 16 déclarations d’impôt sur le revenu.

À noter, il semblerait que dans tous les cas, les compagnies offrent gratuitement le service aux étudiants et aux familles à faible revenu (moins de 20 000 $). 

Vous avez jusqu'au 30 avril 2010 pour remplir votre déclaration de revenus. Joie!

Références:
Impôt rapide 
Impôt Expert 
Studio Tax
H&R Block Chez vous™ de luxe .
Liste de tous les logiciels homologués par le gouvernement


Catégorie : Consommation
mai 68

L'historien en résidence de L'après-midi porte conseil, Daniel Turcotte, nous rappelle le chemin parcouru par les femmes au cours des 100 dernières années. Lors de sa chronique intitulée La profondeur du temps, il met en lumière l'ampleur du travail accompli.

D'après un texte écrit par Marie Gérin-Lajoie, selon le Code civil, la femme de 1900 doit soumission à son mari, et la nationalité et le choix de la résidence sont imposés par celui-ci. Elle ne peut exercer une profession différente de celle de son mari, et le mari est seul administrateur des biens. La femme ne peut donc pas disposer de son salaire professionnel. Et la chose la plus stupéfiante, le mari peut toujours exiger la séparation pour cause d’adultère, tandis que la femme ne peut l’exiger que si le mari entretient sa concubine dans la maison commune.

À la même époque, la situation n'est guère mieux à New York, où les femmes sont exploitées dans des usines mal aérées et mal ventilées, aux portes verrouillées afin qu'elles ne puissent pas sortir, ne serait-ce que pour prendre une pause. C'est dans ces conditions que fomente la révolution, pour culminer en 1910.

C'est à Clara Zetkin, présidente du Secrétariat international des femmes socialistes, que l'on doit la tenue annuelle d’une Journée des femmes pour le droit de vote. La toute première ayant lieu lors de la deuxième conférence des femmes socialistes tenue à Copenhague en 1910. La proposition a été appuyée par 17 pays.

Depuis, les femmes ont fait des gains considérables. Mais qu'en sera-t-il pour le prochain siècle? Que voudriez-vous pour les femmes de demain? Quelles sont vos revendications? Que souhaitez-vous pour les femmes des 100 prochaines années?

Ou encore, comme le laisse entendre cette blogueuse, est-ce que la Journée des femmes finit par être un ghetto qui nuit à la cause plus qu'elle ne l'aide?

Pour l'occasion:
Femibook, un Facebook exclusivement pour les femmes
Cherchez la femme (bis) (Le Devoir)
Blogue: Le droit de choisir
The worldwide war on baby girls (The economist) (en anglais)
Catégorie : Société

Gare aux médicaments achetés en ligne

Publié le 4 mars 2010, 15h50
pilules

« Il en est des conseils comme des médicaments; les plus amers sont les meilleurs. »
Rabîndranâth Tagore, extrait de Amal et la lettre du roi


Il suffit de faire une visite éclair dans votre boîte de pourriel pour constater à quel point on veut votre bien. Du Tamiflu pour la grippe à l'Acomplia, aux prétentions antiobésitées, en passant par l'incontournable Viagra, les pourriels « médicamentés » représenteraient aujourd'hui 70 % de l'ensemble des courriers électroniques, selon l’article « Acheter des médicaments, une conduite à risque ».

On pourrait croire que le Québec est plutôt à l'abri de l'abus de consommation de médicaments en ligne. Grâce à son assurance médicaments universelle, le consommateur a moins tendance à vouloir magasiner sa granule en ligne, malgré sa propension à en consommer, beaucoup. Selon l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), le Québec arrive au deuxième rang des provinces canadiennes pour la consommation de médicaments.

Au Québec, 923 $ ont été dépensés par habitant pour l'achat de médicaments en 2008, contre une moyenne de 897 $ au Canada, nous apprend Le Devoir . Le Canada, lui, occupe le second rang pour les dépenses en médicaments prescrits et non prescrits par habitant (770 $), derrière les États-Unis (1015 $) et devant la Belgique (703 $), selon une étude de l'OCDE (2006).

Ceci dit, il n'y a qu'un pas à franchir pour tomber dans le panneau. En France, toujours selon Le Monde.fr, 14 % de la population aurait déjà commandé des médicaments en ligne. De ce nombre, 32 % des gens ont dit acheter des médicaments sur la toile pour économiser du temps, 32 % pour faire des économies d'argent.

Hors, l'OMS nous apprend que « plus de la moitié des médicaments vendus sur Internet sont des contrefaçons », un marché noir criminalisé et organisé qui pourrait représenter plus de 10 milliards d'euros sur le territoire européen. Un marché 2000 fois plus rentable que le trafic de cocaïne.
Catégorie : Santé

Diagnostiquer la cyberdépendance

Publié le 2 mars 2010, 10h55
Cyberdependance

Êtes-vous déçu lorsque vous ne recevez pas de réponses à vos courriers électroniques ou que les réponses mettent du temps à vous parvenir? Avez-vous de la difficulté à être éloigné de votre ordinateur pendant plusieurs jours? Vous arrive-t-il d'attendre avec impatience que les membres de votre famille aillent se coucher ou que des amis écourtent leur visite afin de pouvoir utiliser votre ordinateur? Si vous avez répondu oui à toutes ces questions, vous pourriez être atteint de cyberdépendance.

La vie moderne nous force tous à passer une partie de notre de vie devant des écrans. Mais à quel moment cela devient-il un besoin, une nécessité qui peut nuire au bien-être, une source de conflits, d'anxiété ou de détresse psychologique? C'est à ce moment qu'entrent en scène les psychologues de la dépendance à Internet.

La psychologue Marie-Anne Sergerie s'intéresse au phénomène sur son site Cyberdépendance.ca. On y apprend, entre autres, que les principaux types de cyberpendance sont liés aux activités sexuelles en ligne, aux cyberrelations (réseaux sociaux, clavardage, textos), aux jeux (vidéo ou de hasard) et, finalement, à la recherche d'informations. Si vous commencez à avoir des doutes sur vos comportements, vous pouvez consulter la fiche d'autoobservation d'une personne atteinte de cyberdépendance, ou encore répondre aux questions du Psynternaute , d’où les questions d'introduction ont été tirées.

La cyberdépendance au cinéma
Signe des temps, depuis quelques années, le cinéma documentaire et de fiction a aussi souligné la tendance, et ce, bien avant la venue de Facebook et de Twitter. Paru en 2000, Thomas est amoureux relate l'histoire d'un agoraphobe trentenaire qui ne communique plus avec le monde extérieur que par l'intermédiaire d'un système de visiophone. Le film belge Ben X s'intéresse à un jeune adolescent atteint du syndrome d'Asperger qui vit en ligne, dans un monde fantastique, pour échapper à la réalité. Finalement, le documentaire Second skin, portant sur les jeux en ligne massivement multijoueurs scrute l'existence singulière de trois joueurs dépendants dont la vie est entièrement consacrée aux aventures de leur avatar. On y apprend que 50 % des 50 millions de joueurs dans le monde disent avoir eu un problème de dépendance à un moment de leur vie. Une tendance qui est là pour rester.

Quand on se compare : les camps de désintoxication chinois
Le magazine américain Wired suit de près la montée des camps de « cyberdésintoxication » chinois. Et pour cause : en seulement 12 ans, les internautes chinois sont passés de 620 000 à 338 millions. L'article « Obsessed with the Internet : a tale from China » raconte l'histoire de Deng Senshan, élève au secondaire, dont les notes avaient commencé à baisser à la suite de son utilisation des réseaux sociaux. Ses parents l'ont envoyé dans l'un des 300 camps non certifiés, sorte de camps pseudomilitaires supposés remettre les jeunes sur la bonne voie. Il y aura perdu la vie.

Exagère-t-on les effets de la cyberdépendance?

Site de référence : Cyberdependance.ca


Catégorie : Santé

Participez à l'écoconcours Costa Rica

Publié le 1 mars 2010, 10h53
Costa Rica

Grâce à une biodiversité exceptionnelle, le Costa Rica est aujourd'hui une destination écotouristique par excellence. Avec ses immenses réserves fauniques, ses volcans et ses plages magnifiques, cette perle de l'Amérique centrale vous attend.

L'équipe de L'après-midi porte de conseil est très heureuses de pouvoir vous offrir la chance de gagner un voyage pour deux personnes au Costa Rica.

Le forfait comprend :
. transport aérien
. sept nuitées pour deux personnes
. véhicule de location 4x4 avec GPS fourni
. petits déjeuners et dîners
. entrée aux sites suivants : parc national du volcan Arenal, ponts suspendus d'Arenal et parc national Rincon de la Vieja

Pour une valeur approximative de 5000 $.

Pour participer à L'écoconcours Costa Rica, vous devez écouter, du 1er au 12 mars 2010, l'émission de radio L’après-midi porte conseil, diffusée sur la Première Chaîne de Radio-Canada du lundi au vendredi de 13 h à 15 h (HE), afin de répondre à la question du jour.

Attention : limite d'un formulaire de participation électronique par personne, par jour.

Pour participer et connaître les règlements du concours, visitez le site de l'émission L'après-midi porte porte conseil, dès le 1er mars.

Note : Vous ne pouvez pas participer au concours avec un commentaire sur ce blogue. Veuillez répondre à la question du jour à l'aide du formulaire en ligne.
Catégories : Environnement, Voyage

Catégories