ICI Radio-Canada Première
Logo Radio-Canada

Le blogue-notes

Librairie

Le Japon et plus de dix pays européens l’on fait : adopter une réglementation qui oblige les commerçants – libraires indépendants, grandes chaînes de librairies ou commerce de grande surface – à vendre tous au même prix la même itération d’un livre. Il s’agit là de la reconnaissance par la société que le livre n’est pas un bien de consommation comme les autres, soumis aux lois du marché gonflées à grand renfort de coupons-rabais, mais qu’il s’agit d’un objet de culture, porteur d’idées et de changements.

Dans sa chronique « L’observatoire de la consommation », Fabien Deglise dresse le portrait de ce débat plutôt stagnant et pose la question, pertinente à l’heure des premiers balbutiements de l’ère de l’édition numérique : Doit-on adopter un prix réglementé pour le livre au Québec?

Dans son article intitulé « Costco », l’éditorialiste Pierre Foglia résume bien le problème :

« Comme me disait une amie, quand t'achètes du steak haché chez Costco, tu peux penser qu'il sera moins bon que si tu l'avais acheté chez Milano, mais pour Millénium, c'est exactement le même que chez Olivieri, la librairie des intellos sur Côte-des-Neiges. »

Alors, pour ou contre un prix réglementé? Les auditeurs sont partagés :

Premières réactions des internautes sur le groupe Facebook de L’après-midi porte conseil :
« Cela fonctionne très bien en France, pourquoi pas au Québec? Le consommateur, les auteurs et les librairies de détails s'y retrouvent. Le Québec devrait sauter le pas!»

Mais le consommateur français est-il semblable au québécois? se demande cet auditeur :« Peut-on vraiment comparer l'acheteur, le consommateur québécois de livres aux consommateurs européens en terme de relation avec les livres et le savoir? Laissez-moi douter... »

Est-ce vraiment si différent d’un côté à l’autre de l’océan? Est-ce une question de rapport au savoir? Le Québécois ne trouve-t-il dans le livre qu’un divertissement prêt à consommer au moment où il a atteint une notoriété planétaire? Il l’achètera alors simplement au meilleur prix comme « le savon à barbe »? dirait Léo Ferré.

Un internaute, amateur de librairies indépendantes, témoigne de la relation privilégiée qu’il entretient avec son libraire :
« Il connaît les intérêts de ses clients. Il lui arrive souvent de m'appeler pour me dire qu'il a reçu un livre qui va sûrement m'intéresser et le met de côté pour moi. La plupart du temps, j'achète. »

Idéaliste? Utopiste? Le prix unique permettrait-il au libraire indépendant de se distinguer par un service personnalisé? Et surtout un tel système encouragerait-il les lecteurs québécois à davantage de découvertes, pour une culture plus diversifiée?

C’est ce que croit Gilles Herman, des éditions du Septentrion, qui a commenté sur notre site :
« Oui à la réglementation du prix du livre au Québec, pour la défense de la bibliodiversité et de la littérature nationale. »

Alors, à quand une réglementation sur le prix du livre? La question se pose depuis plus de dix ans.

Pour en savoir plus :
- Groupe Facebook : Pour un prix unique du livre au Québec
- « Le prix unique du livre, la solution? », blogue de Christian Liboiron, août 2010
- « Le mirage du livre à prix unique », Ariane Krol, février 2010
Catégories : Société, Consommation

Le service iTunes U, qui a été fondé en 2007, a annoncé cette semaine avoir atteint le cap des 300 millions de téléchargements depuis sa fondation.

Le service aide les universités telles que Stanford, Yale ou MIT à partager des documents éducatifs en ligne comme des documents PDF, des fichiers audio et des fichiers vidéo. Il y a plus de 800 universités participantes qui offrent plus de 350 000 fichiers électroniques.
Les contenus sont principalement destinés aux iPhone, iPod et iPad et autres baladeurs numériques, mais on peut évidemment consulter iTunes U sur tous les ordinateurs et sur toutes les plateformes qui acceptent iTunes.

L’Université de Montréal et l’Université McGill sont présentes sur iTunes et méritent qu’on s’y arrête. Et pour ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare, l’Université Yale offre un curriculum intéressant en environnement, avec des séminaires portant sur l’écologie, les changements climatiques et le développement durable.
Catégories : Société, Art de vivre

Un auditeur répond à Patrick Masbourian

Publié le 30 août 2010, 9h34

La nouvelle chronique « Démission du consommateur » de Patrick Masbourian a provoqué une réflexion des plus intéressantes chez un auditeur de L’après-midi porte conseil.

Si les thèmes de la décroissance économique, de la simplicité volontaire et des tables à café vous intéressent, et si vous avez quelques, voire plusieurs minutes à consacrer à la lecture sur la consommation, je vous invite à lire le billet « Pour une table à café » du blogue Côté cuisine côté jardin, tenu par un adepte de la simplicité volontaire.
Catégorie : Commentaires

Programme d'entraînement pour le 10 km

Publié le 27 août 2010, 10h30
Course2 - Programme d'entraînement

Voici le programme d'entraînement pour l'épreuve de course à pied de 10 km de Catherine Richer, élaboré par Nathalie Lambert, chroniqueuse, auteure et directrice du marketing et des communications du Club Sportif MAA.

Le programme pour les deux premières semaines :

Nathalie Lambert :
« Comme il n'y a que 6 semaines, nous allons viser quatre entraînements par semaine, et tenter de progresser plus rapidement que la recette habituelle de 12 semaines, pour arriver à faire un 10 km.

L'idée pour les premières semaines est de tenter de maintenir la fréquence cardiaque entre 140 et 160 battements par minute (bpm) pour toute la durée de l'entraînement, et donc de maintenir l'intensité autant dans les minutes à la marche qu'à la course à pied. Nous allons progresser d'abord en augmentant le nombre total de minutes jusqu'à 60 et en ajoutant progressivement un plus grand nombre de ces minutes à la course.

Avant de commencer chaque entraînement, il faut faire 5 minutes de marche et prendre le temps de s'étirer.

Semaine 1

Premier entraînement :
30 minutes au total : 4 minutes de marche et 1 minute de course) sans arrêt, jusqu'à 30 minutes (6 min de course en tout)

Deuxième entraînement :
35 minutes au total : (4 de marche et 1 de course) jusqu'à 35 (7 de course)

Troisième entraînement :
35 minutes au total : (3 1/2 de marche et 1 1/2) jusqu'à 35 (10 1/2 de course)

Quatrième entraînement :
40 minutes au total : (3 1/2 de marche et 1 1/2 de course) jusqu'à 40 (12 de course au total)


Semaine 2

Premier entraînement :
40 minutes au total : (3 de marche et 2 de course) (16 de course au total)

Deuxième entraînement :
45 min au total : (3 de marche et 2 de course) (18 de course au total)

Troisième entraînement :
45 min au total : (3 de marche et 2 de course) (18 de course au total)

Quatrième entraînement :
45 min au total : (2 1/2 de marche et 2 1/2 de course) (22 1/2 de course au total)

Important :  
Ne pas faire plus que ce qui est prescrit même si ça va bien et que c'est relativement facile.

Si c'est difficile de maintenir la fréquence cardiaque dans la bonne zone (140-160) à la marche, prenez un sac à dos et ajoutez quelques dictionnaires ou boîtes de conserve pour avoir environ 15 à 20 livres de poids sur le dos, marchez sur un tapis roulant en augmentant la pente ou utilisez un parcours avec dénivellation.
Catégorie : Sports
Course

Journal de bord semaine 1 - Le défi 10 km de course en six semaines

Et voilà, c'est parti! Un premier défi et je sens poindre à l'horizon mes amies les courbatures... Quelle rentrée! Entre la toujours difficile conciliation travail-famille, une grippe carabinée (euh, rapport?) et ce nouveau défi, je cours littéralement après mon temps! Mais ce sera génial. Je le sens.

Première réaction : Vite, calculer 10 kilomètres au compteur de la voiture; c'est long! Mais pourquoi pas? Vous ne vous êtes jamais levé un matin en vous disant que ce serait bien d'accomplir quelque chose d'extraordinaire? Parce que ce défi en est bien un : il nous sort de notre quotidien.

Deuxième réaction : Je dois m'inscrire! L 61e Classique du parc La Fontaine, ça doit être hyper couru (ha, ha!). Il ne reste sûrement pas de place... (poc, poc, la poule mouillée!). C'est que je n'avais jamais fréquenté le monde des coureurs auparavant. Évidemment qu'il restait de la place, j'ai même payé moins cher parce que j'étais en avance!

Pour 15 $, je me suis inscrite par Internet, j'ai pu voir le parcours (environ 3 fois le parc La Fontaine), qui m'a paru long, et je suis allée voir les meilleurs résultats enregistrés aux différentes courses : pour le 10 km chez les femmes, 35 minutes et quelques secondes. Ah, finalement, ce ne sera pas si pire que ça...

Troisième réaction : « Heu, non, non, me dit Nathalie (l'entraîneure, la sommité!), tu devrais terminer ta course en 60 à 70 minutes. En fait, si tu fais moins d'une heure, ce sera vraiment très bon. » Ah bon, c'est bien ce que je pensais : ce sera long!

Quatrième réaction : Tant qu'à souffrir, on devrait faire ça en gang! C'est pourquoi je vous invite à chausser vos souliers et à vous entraîner pour cette course avec moi. Ne vous en faites pas, il n'y a pas que le 10 km qui sera couru ce fameux dimanche d'octobre, il y a aussi le 1 km (celle-là est pour les moins de 11 ans, bon à savoir avant de tenter notre inscription à cette course), le 2 km, le 5 km et le 10 km.

En attendant, je vous laisse quelques adresses Internet, le temps de vous familiariser avec le monde des coureurs. Si le coeur vous en dit, allez consulter la programme élaboré par Nathalie Lambert... quand même, vous ne serez pas entraînés par la dernière venue!

N'oubliez pas de suivre mes pérégrinations sur Twitter. Vous n'avez qu'à suivre mes commentaire au compte @ampconseil.

3,2,1, je suis partie!

À consulter :
Courir.org - la bible des coureurs, pour tout savoir sur la course à pied au Québec
Circuit endurance du Parc La Fontaine - Pour en savoir plus sur la Classique du parc La Fontaine
Boutique courir - Pour se chausser convenablement
Site des montres Polar - Je ferai l'essai d'une de ces montres durant ce défi
Site de ATP Nutrition - Je serai suivie par ces pros de la nutrition sportive
Catégories : Art de vivre, Santé

Catégories