ICI Radio-Canada Première
Logo Radio-Canada

Le blogue-notes

Le mot de la fin

Publié le 23 mai 2011, 9h40
Écriture


C’est ici que se termine pour moi l’épopée du Blogue-notes.

En février 2010, six mois après le lancement de l’émission, on m’a donné le privilège de partager ici, avec vous, quelques-unes de mes découvertes en environnement, en santé, en nouvelles pratiques de consommation, en réseaux sociaux et en nouvelles technologies. Cette manne de sujets que j’ai au fil des mois rebaptisée « Nouveaux repères ».

Le monde change vite, il faut se l’avouer. Pour moi, il est important de donner davantage de visibilité à ces idées venues d’ailleurs, particulièrement de la presse étrangère et des blogues spécialisés, afin de rattraper le temps qui court et faire des choix éclairés. C’est ce que j’ai tenté de faire ici.

Ma tâche principale au cours des quelques 400 émissions enregistrées depuis 2009 a toujours été de vous fournir le plus d’informations possible sur le site principal de L’après-midi porte conseil et de vous offrir rapidement les photos en studio et les versions audio sur demande de nos contenus, tout en présentant, en ondes, vos commentaires et le fruit de mes recherches. Une véritable tâche de jongleur ou de kamikaze, c’est selon. À vous de juger.

Merci à tous ceux qui nous ont généreusement fait part de leurs commentaires et de leurs questions, que j’ai prestement transférés à nos chroniqueurs. Vos interrogations ont maintes fois donné lieu à des chroniques ou des segments de l’émission. Je m’en portais garant. Votre apport est essentiel à cette aventure.

Ce blogue n’a toutefois pas été en reste, car c’est ici que vous avez pu relever quelques défis, comme celui des 10 km de Catherine Richer et Nathalie Lambert, auxquels plusieurs auditeurs et internautes ont participé; le défi Movember aussi, qui a permis d’amasser plusieurs milliers de dollars pour la lutte contre le cancer, et plus récemment, le défi de remise en forme printanière.

Après trois années comme vidéojournaliste à la télévision, et de participation à plusieurs productions de Radio-Canada.ca depuis 2006, tant en culture (Espace musique, Espace classique, Radio-Canada Musique, Évolution, Studio 12) que dans d’autres domaines, comme la liberté d’expression et la liberté de presse, c’est pour moi la fin d’un chapitre.

J’espère que vous aurez, au fil des mois, trouvé sur ce blogue et ces 146 billets quelques idées, quelques sites et quelques applications à vous mettre sous la dent. Sur ce, je vous retrouve bientôt quelque part dans le cyberespace.

Pour me suivre :
- Page Facebook
- Twitter : @psanterre
- Linkedin de Philippe Santerre
- Nouveau blogue : à venir
Catégories : Art de vivre, Internet
Chalet

Vous aimez voyager, mais la froideur des hôtels vous rebute? Vous avez passé l'âge des auberges de jeunesse, et votre sociabilité est mise à rude épreuve dans les couettes et cafés? La location de particulier à particulier par le truchement d'Internet est peut-être la solution.

La chroniqueuse Stéphanie Grammond, journaliste à La Presse, a présenté les manières de se protéger lorsqu'on loue une propriété en ligne pour une courte durée par l'entremise d'un des nombreux sites Internet sur le marché. Je vous invite à écouter sa chronique depuis la page de l'émission L’après-midi porte conseil.

Parmi les sites :

Chalets à louer.ca
Ce site compte plus de 1500 chalets à louer au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Cela dit, une grande partie d'entre eux semble se trouver au Québec. L'interface de navigation est exemplaire et on peut y admirer des photos d'une grande qualité. De quoi faire rêver et appeler vos amis dès maintenant pour planifier une escapade d'une semaine cet été. Seul bémol, il est parfois difficile de trouver rapidement les tarifs, puisque certains propriétaires décident de ne pas les afficher directement sur le site.

L'antre amis
Le site l'antre-ami est un site de location de maisons au Québec et en Europe. Les destinations éveilleront certainement le globe-trotter en vous. Madrid, Barcelone, Londres, Paris, Prague et la ville de Québec sont en lice. Montréal ne figure pas dans la liste des villes à visiter. La navigation y est certes moins agréable que sur le site Chalets à louer.ca, mais l'interface est tout à fait fonctionnelle. Les logements ont été « vérifiés » par l'équipe de l'entreprise et une auditrice nous a aussi confirmé les bons services d'Antre-amis. Ici, le prix est clairement affiché, malgré les variations qui peuvent survenir en fonction de la saison.

Abritel.fr (version française de HomeAway)
Une des offres les plus importantes avec plus de 50 000 résidences, de l'Espagne à la Côte d'Azur en passant par Marrakech. Les tableaux de tarifications selon les saisons y sont très clairs. On compte même certaines catégories telles que nuits insolites et vacances écolos (http://blog.abritel.fr/category/vacances-ecolo/). Sur Abritel, vous faites affaires directement avec le propriétaire. C'est donc le moment de mettre en pratique tous les conseils de sécurité de Stéphanie Grammond.

Bon voyage!
Catégories : Consommation, Voyage

Ondes cellulaires et mort des abeilles

Publié le 19 mai 2011, 16h42
Abeille

Partout sur la planète, la population d’abeilles est en déclin. Au Royaume-Uni, il s’agit de près de la moitié de la population qui a disparu en 30 ans. Le rôle de ces butineuses pollinisatrices est si important pour l’écosystème planétaire que les scientifiques cherchent désespérément l’explication de cette hécatombe.

Parmi les facteurs identifiés : l’usage des pesticides, la disparition des milieux naturels et la transformation du secteur agricole.

Mais voilà que les ondes cellulaires pourraient également contribuer aux difficultés des abeilles. Après une exposition de 20 minutes au signal cellulaire, les abeilles lancent le message « de la fuite », le signal qu’il faut quitter la ruche.

D’autres scientifiques mettent en doute cette étude, mais n’écartent pas complètement l’influence du cellulaire comme facteur contribuant à la diminution des populations d’abeilles.

À lire :
- « More scientific studies indicate that cell phones are harming bees »
- « Why a mobile phone ring may make bees buzz off : insects infuriated by handset signals »
Catégorie : Environnement

Internet au service des régions

Publié le 18 mai 2011, 16h40
Place aux jeunes


Place aux jeunes s’unit à Accro des régions pour créer une nouvelle mouture du site http://www.placeauxjeunes.qc.ca/.

Le site de recherche d’emploi en régions est destiné aux diplômés, aux jeunes qui désirent renouer avec les régions et bien sûr aux employeurs. Place aux jeunes a pour mission de favoriser « la migration, l’établissement et le maintien des jeunes âgés de 18 à 35 ans en région ».

Bien que l’exode des jeunes vers les centres urbains a beaucoup diminué (voir « Ces municipalités qui se réinventent! », paru dans L’actualité), il n’en demeure pas moins qu’un tel service spécialisé est le bienvenu dans le secteur de l’emploi au Québec.

Longue vie à Place aux jeunes.
Catégorie : Internet

Dites « Hisptamatic » et souriez!

Publié le 16 mai 2011, 11h0
Hipstamatic

C’est une nouvelle race. Une évolution naturelle. Des cyborgs de la photo. Une lentille toujours à la main, ils sont des caméras vivantes. Munis de leur mobile, ils « instagramment » et « hipstamatisent » tout ce qu’ils voient. Ce sont les mobinautes photographes : les « mobigraphes »?

Et pour répondre à leur insatiable besoin de numériser le monde à coups de 5 mégapixels, les développeurs sont à l’affût et proposent toujours davantage d’applications pour téléphones mobiles afin d’améliorer les fonctionnalités photographiques de ces petites caméras révolutionnaires. Il existe maintenant plus de 6500 applications sur le marché IOS (Apple) seulement. C’est à faire retourner Henri-Cartier Bresson dans sa tombe.

Instagram et Hipstamatic
Symboles par excellence de la nostalgie ambiante, ces applications permettent de prendre des photos « comme si c’était hier ». En effet, une multitude de filtres vous donne la possibilité de passer de nombreuses minutes à la recherche de l’effet visuel parfait. Vous pouvez ainsi partager sur tous vos réseaux toutes ces photos, comme si vous étiez un véritable hippie Circa 1969. Le réel avantage de ces applications : les fonctionnalités réseaux facilement accessibles pour se connecter à Flickr, à Facebook, à Twitter, à Tumblr et à Nostalgia (ça, c’est de moi, ça n’existe pas encore).
- Filtres
- Hipstamatic
- Instagram

Keepsy et Postagram : d’Instagram au papier
Ces deux entreprises ont décidé de tirer profit de la popularité d’Instagram et d'offrir des solutions pour transformer vos clichés en livres ou en affiches.
Keepsy
Postagram

Mais Blurb et Livre photo . Accueil, déjà présents sur le marché depuis un certains temps, vous donnerons aussi entière satisfaction. Aucune « face drôle sur une tasse à café » ne sera imprimée ici. Que tous les dieux du cours d'éthique et de culture religieuse en soient remerciés.
Livre photo
Blurb


QuickPix, Camera+ et Pro Camera
QuickPix
Vos amis ont une tendance certaine à se mettre des frites dans le nez ou à crier tels des béotiens, la bouche pleine de nachos lors des matchs des séries? QuickPix est la solution pour vous. Après avoir rendue bien accessible l’application dans la barre principale, vous déclencherez votre appareil photo iPhone telle une « Calamity Jane » de l'immortalisation de malaises.

Camera+
Vous bougez tellement que même vos natures mortes sont floues? Caméra+ se déclenche uniquement lorsque le gyroscope signale que vous avez cessé de rire à gorge déployée. Fini les traînées de lumières dans la visage de vos muses. Cette application vient avec tous les gadgets visuels habituels, tels que sépia et l’effet noir et blanc.

Pro Camera
Pour faire la couverture de Vogue, il suffit d’utiliser Pro Camera. On contrôle alors de façon électronique la correction de couleurs, la mise au point et l’exposition de sa photo.

100 Cameras in 1
Si la réalité ne vous intéresse pas, une dernière suggestion : 100 camera in 1
Vous pourrez ainsi modifier vos photos jusqu’à épuisement grâce à tous ces filtres. Je ne garantis pas le temps perdu à chercher le filtre parfait, mais pour 1 $, vous obtenez 100 filtres de plus pour vous amuser.


PhotoSynth et Time Lapse
Développé par Microsoft, PhotoSynth est la plus impressionnante des applications de panorama. Ainsi, vous pouvez recréer facilement une pièce ou un lieu en photographiant chacune des parties, au fur et à mesure que le mobile vous le demande. Ensuite tous les bouts sont collés ensemble. Criant de réalisme.

Et Time Lapse? Eh bien, ça fait des « timelapses ». En français, on dit « chronocinématographie ». Qu’est-ce que c'est? C’est de l’animation à partir de photos. C’est un peu comme Un jour à la fois, d’André Breton, mais en photos.

Applications vidéo : Social Cam et Viddy
Social Cam et Viddy, ce sont les Instagram de la vidéo. Comme c’est plus long de regarder de la vidéo que de la photo, je ne suis pas certain que ça arrivera à générer le même engouement. Pour partager vos courtes vidéos facilement sur toutes vos plateformes : Social Cam et Viddy.

Social Cam
Viddy

À lire :
« Camera whimsy on iPhones », New York Times

Suivez-moi sur Twitter : @psanterre
ou sur Facebook : Blogue-notes
Catégorie : Mobile
Fifa

L’engouement pour l’industrie du jeu vidéo ne se dément pas. Ce secteur en croissance célèbre, le 18 mai prochain, ses meilleurs artisans lors de la cérémonie des Prix canadiens du jeu vidéo. Celle-ci se déroule cette année à Vancouver.

2es Prix canadiens du jeu vidéo

Parmi les finalistes de cette année : Assassin’ Creed BrotherHood d’Ubisoft, Mass Effect 2 de Bioware, Fifa Soccer 2011 d’Electronic Arts et Scrabble pour iPad.

L’année dernière, c’est Dragon Age : Origin, qui a remporté la palme du meilleur jeu de l’année. Bonne chance à tous les Québécois et Canadiens de l’industrie.

Suivez-moi sur Twitter : @psanterre
ou sur Facebook : Blogue-notes
Catégories : Internet, Technologies



Donner une deuxième vie à nos vieilleries! - Le supplément

Voici trois autres bonnes adresses à mettre à votre carnet afin de poursuivre le grand et noble objectif des trois « R » : réduire, recycler et récupérer.

Vous pouvez également écouter la chronique : Ménage du printemps : récupérer, recycler, réutiliser

Bookimanie :
Cette librairie écologique de Granby propose de vous donner des « bookie dollars » en échange de vos dons de livres. Ces « bookie dollars » pourront par la suite être échangés contre des produits en magasin (vêtements d’occasion, produits écologiques) ou des livres parmi les 60 000 exemplaires qui constituent le catalogue de Bookimanie. Une grande partie du catalogue de livres de Bookimanie est d'ailleurs offerte en ligne. Un bel exemple d'une petite entreprise familiale devenue grande grâce à l'entraide et la générosité des bouquineurs de la région. Et une excellente façon de faire de bonnes affaires éthiques.
www.bookimanie.com

Le grand bazar étudiant de L'UdeM :
Jusqu'au 9 juin 2011, l'Action humanitaire et communautaire de l'Université de Montréal organise sa collecte en vue du Grand Bazar étudiant qui aura lieu en septembre prochain. Le but de ce Grand Bazar, dont la popularité ne se dément pas d'année en année, est de permettre aux étudiants de faire leur grand magasinage de la rentrée à petits prix. De plus, les profits du bazar seront redistribués sous forme de bons alimentaires aux étudiants de l'UdeM éprouvant des difficultés financières. Toutes les informations et les points de chute pour vos dons de vêtements, fournitures scolaires, articles de cuisine et autres se trouvent sur le site Internet de l'organisme. Des collectes à domicile sont aussi possibles pour des dons en grande quantité et des meubles en bon état.
www.ahc.umontreal.ca/bazar/

Ventedegarage.ca :
Depuis quelques années, plusieurs municipalités au Québec organisent une fin de semaine consacrée aux ventes-débarras. Ce site Internet compile la liste de toutes celles organisées par les différentes municipalités du Québec. En plus d'un calendrier exhaustif, le site regorge de trucs et astuces destinés aux vendeurs comme aux acheteurs. Bref, ventedegarage.ca est la référence pour qui aime chiner des aubaines directement chez les particuliers.
www.ventedegarage.ca
Trentaine

C’est le temps de toutes les possibilités. L’époque où l’on devrait parcourir le monde, sans attaches, avant l’hypothèque, les enfants et le travail. Les meilleures années de la vie, quoi, diront certains.

Pourtant, pour plusieurs, le passage de la vingtaine à la trentaine s’avère plutôt difficile. Alors que les angoisses sont simplement reléguées aux oubliettes par les plus vieux d’un simple : « Mais tu as toute la vie devant toi », la crise de la trentaine frappe plus que jamais une nouvelle génération.

Selon une nouvelle étude présentée à la conférence annuelle de la Société britannique de psychologie à Glasgow, les données semblent démontrer une augmentation des dépressions et autres troubles connexes chez les 25 à 35 ans, plus spécifiquement autour de la trentaine.

L’anxiété reliée au travail, le chômage, l’endettement dû aux études, les relations de couples précaires, particulièrement chez les plus instruits, seraient tous des facteurs contribuant aux blues de la troisième décennie.

L’importance de la réussite, de la performance, l’insécurité du marché du travail, la pression sociale qui tend vers la création d’un noyau familial, la solitude, les déceptions tant personnelles que professionnelles seraient à l’origine de cette vague.

Selon un sondage complémentaire à l’étude, 86 % des répondants affirmaient ressentir de la pression pour « performer » davantage; 21 % se préparaient à un changement de carrière.

On estime à 33 % le taux dincidence d'au moins un épisode de dépression, de légère à grave, chez les trentenaires.


À lire en ligne :
-« The quarterlife crisis: young, insecure and depressed »
- Tribal workers, Financial Times

Livres :
- Get it together : a guide to sruviving your quarterlife crisis, Damian Barr
- The social animal: the hidden sources of love, character and achievement, David Brooks
Catégories : Société, Art de vivre, Santé

Tou.TV sur Android

Publié le 9 mai 2011, 11h0
Orignal

Après avoir présenté une application pour la iOS d’Apple (iPad, iPhone, iPod touch) en décembre 2010, Tou.tv offre désormais une application pour les utilisateurs d’Android, sur tablette ou sur mobile.

Assurez-vous d’être branché sur un réseau sans fil, et appréciez toute la programmation de Tou.tv comme vous le voulez, quand vous le voulez.

À consulter :
- Tout.tv

Suggestion : les capsules littéraires « Lis Julie lis » (3 min), dont celle-ci : Comment appeler et chasser l'orignal, la présentation d’un ouvrage à saveur environnementale.
Catégorie : Internet
MET Connections

Met Connections

L’art visuel : élitiste? Peut-être. Un peu. Ça dépend toujours du point de vue.

Ici, 35 travailleurs du musée partagent leur passion pour l’art visuel dans autant de thèmes : l’abstraction, la poésie, la fumée, les Tudors, les rendez-vous galants, l’Espagne, l’homme idéal, la virtuosité.

C’est 35 petits rêves, 35 voyages dans l’univers de la peinture, du fusain, de la sculpture, de la photographie, et surtout, un pèlerinage numérique dans l’immensité de la collection du Metropolitan Museum of Art de New York. http://www.metmuseum.org/

Dans une interface dépouillée, avec juste suffisamment d’informations pour nous mettre l’eau à la bouche sans nous distraire, ces diaporamas de 3 à 5 minutes qui oscillent entre l’histoire de l’art et les confidences personnelles nous permettent de raviver en nous le souvenir de visites mémorables.

Pour découvrir ou redécouvrir le plaisir muséal, Met Connections est un incontournable.

(En anglais seulement, comme une trop grande portion de la planète. Mais ce n’est pas une raison pour bouder son plaisir.)
Catégorie : Internet
Camps

Les vacances, c’est fait pour siroter des mojitos sur le bord d’une piscine foisonnant de touristes, tout en digérant les surplus gourmands du buffet à volonté, le cerveau un peu vaseux de la veille?

De plus en plus de vacanciers ont une idée différente des congés. Ils optent pour le camp d'entraînement : pratiquer du sport comme jamais, affiner leur silhouette, améliorer leur souplesse, donner une cure de rajeunissement à leur musculature et revenir plus énergisés que plus fatigués.

Le bureau de veille en tourisme associé à la Chaire de tourisme Transat ESG UQAM propose un portrait intéressant de cette nouvelle clientèle et surtout de ce nouveau segment touristique.

Qui sont-ils? Parmi ces voyageurs sportifs, 44 % gagnent plus de 75 000 $ par année, et 12 % s’entraînent déjà 5 fois par semaine. Voici un exemple d’une journée type : « lever à 5 h 30, yoga à 6 h, déjeuner à 7 h 30, randonnée en montagne à 8 h 30, dîner à 13 h, exercices aquatiques à 15 h, musculation à 16 h, entraînement spécialisé à 17 h, yoga à 18 h, souper à 19 h 30, coucher à 21 h 30; le tout pour la modique somme de 4500 $ »

On compte entre 3000 et 5000 $ en moyenne pour une semaine de mise en forme, selon la qualité des installations. Ajoutez à cela un billet d’avion, bien sûr.

Les vacances sportives vous intéressent toujours? L’article contient plusieurs bonnes adresses pour vous inspirer.

À quand une telle offre au Québec?

À lire :
- « Les camps d’entraînement extrêmes : une nouvelle tendance des voyages haut de gamme »
Catégories : Sports, Art de vivre, Voyage
Radio

TuneIn Radio

L’accessibilité aux radios Internet partout dans le monde, ce n’est pas nouveau. Mais c’est fastidieux. Il faut avoir un ordinateur branché sur des haut-parleurs, il faut les chercher, ces radios sur les sites, faire des listes de favoris, utiliser l’outil du site pour écouter ladite radio, télécharger le plugiciel approprié quand ça ne fonctionne pas – et ça ne fonctionne jamais du premier coup –, puis le mettre à jour, ce foutu plugiciel... et il faut rester assis devant son ordinateur, en général.

TuneIn Radio non plus, ce n’est pas nouveau. Depuis plusieurs années, cette équipe s’évertue à dresser une liste exhaustive des toutes les radios du monde. Et quand je dis exhaustive, je n’exagère pas : je parle de la multitude de radios de la BBC, de BBC3 Classique jusqu’à BBC Urdu et BBC Hindi; je parle de Patrick Masbourian qui peut retrouver Radio Mig pour écouter le son de Vanadzor en Arménie, un dimanche après-midi; je veux dire pas loin de 50 000 postes de radio dans toutes les langues, partout dans le monde.

Mais vous me direz : « Qu’est-ce qu’il nous baratine, ce Santerre, avec toutes ces choses pas nouvelles pour deux sous. On savait déjà tout ça! » Ah, oui! Mais ce qu’il y a de magique, ce sont les applications TuneIn, pour iPhone, iPad, BlackBerry, Android (ah, là, j’ai votre attention) et même Palm, Roku et Windows.

C’est simplement délicieux quand on navigue dans le monde du bout des doigts sur un écran tactile, sur un mobile ou une tablette, et qu’on se retrouve tout à coup, d’un tapotement de l’index, à Barcelone ou à Tokyo. Vous pratiquez votre allemand : en quelques gestes, vous voilà à Berlin, à écouter Deutschlandfunk ou le vibrant SWR3 Moose Radio.

Bref, redécouvrir TuneIn en branchant simplement son iPhone sur sa chaîne stéréo, c’est féerique de simplicité.

Bande passante en sus. Évitez le 3G et assurez-vous d’être sur un réseau haute-vitesse sans fil.

Ah oui, et revenez à Radio-Canada de temps en temps. C’est pas mal aussi!
Catégorie : Technologies

Catégories