ICI Radio-Canada Première

La tête ailleurs

La tête ailleurs rss

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h 
(en rediffusion à 2 h)

Jacques Bertrand

La tête ailleurs

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
23
4
5
6
7
8
910
11
12
13
14
15
1617
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Les meilleurs moments : Émission du samedi 23 novembre 2013


Société

Serge Peyrat, témoin des années noires de la France

Le maréchal Pétain et Adolf Hitler se serrant la main le 24 octobre 1940.
Le maréchal Pétain et Adolf Hitler se serrant la main le 24 octobre 1940.     Photo : Wikipédia/Heinrich Hoffman

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les Français ont eu à endurer simultanément l'occupation allemande et le régime de Vichy dirigé par le maréchal Pétain, un des plus autoritaires de l'histoire du pays. Stéphane Garneau s'entretient avec l'homme de théâtre Serge Peyrat qui vivait à Vichy pendant cette période, alors qu'il n'était qu'un enfant. Il se souvient de l'arrivée des Allemands dans la ville, du départ de Pétain et de l'arrivée des contingents alliés. 
 
Après le départ des Allemands, Serge Peyrat et quelques amis se sont rendus dans ce qu'ils appelaient « le petit casino », un théâtre où la Gestapo s'était installée. Serge Peyrat a alors compris ce qui s'était passé à l'intérieur de ce lieu. Les loges des artistes avaient servi de cellules. Les murs étaient couverts de graffitis et de sang. Il se souvient aussi d'un monte-charge servant à déplacer des décors dont les portes de bois étaient criblées de balles. Les Allemands y plaçaient des prisonniers avant de les fusiller.  
 
Serge Peyrat a vécu ces atrocités comme un enfant, dépassé par les événements. C'est seulement a posteriori qu'il a constaté l'étendue du drame et réalisé à quel point ces événements tragiques ont marqué son caractère, sa vie familiale et l'homme de théâtre qu'il est devenu.

Arts et culture

Derrière l'image : une nouvelle image de la femme

<em>Bath house, New York, 1975</em>
Bath house, New York, 1975     Photo : Deborah Turbeville

Le 24 octobre dernier nous quittait la grande photographe américaine Deborah Turbeville, l'une des premières femmes à se faire une place dans le giron très masculin des photographes de mode des années 70. Martine Doucet décortique sa photo la plus célèbre, Bath house, New York, 1975, où la photographe a osé, pour une première fois dans l'histoire, montrer les femmes sous un nouveau jour.  
 
Aujourd'hui, cette image passerait inaperçue dans un magazine de mode, mais ce n'était pas le cas en 1975. À l'époque, les femmes que l'on trouvait dans les magazines avaient toujours l'air de sortir du terrain de tennis, impeccablement coiffées et maquillées.  
 
Les réactions suscitées par la publication de cette image ont été violentes. Mme Turbeville a été accusée d'évoquer les douches des camps de concentration, de mettre en scène l'homosexualité féminine et de montrer des femmes sous l'effet de la drogue.  
 
Deborah Turbeville a publié plusieurs livres en carrière, le plus récent étant Deborah Turbeville : the fashion pictures, paru en 2011. 
 
On peut voir son travail en cliquant ici.  
 
Elle a publié plusieurs livres en carrière, le plus récent étant Deborah 
Turbeville : the fashion pictures
, paru en 2011. 

Arts et culture

Au menu cette semaine

À l'animation : Stéphane Garneau 
 
Samedi 23 novembre 2013 
 
Thème : Sans mot dire 
 
- « Questions anodines, réponses essentielles » avec Benoit Chartier 
 
- « Derrière l'image » avec Martine Doucet : la photo Bath house, New York, 1975, prise par Deborah Turbeville 
 
- Rubrique « Au moment même » avec l'acteur et metteur en scène français Serge Peyrat, qui a été témoin du régime de Vichy dirigé par le maréchal Pétain et de l'occupation allemande  
 
- Entrevue avec Gabriel Thibaudeau, pianiste de films muets, et Jean Asselin, des Mimes Omnibus, à propos des oeuvres sans paroles 
 
Dimanche 24 novembre 2013 
 
- Les comédiens Sébastien Dodge et Guillaume Cyr s'affrontent à notre jeu-questionnaire « Où avais-je donc la tête? » 
 
- Nouvelle chronique « Notre ami le cerveau » avec François Lemay : le phénomène Baader-Meinhof et l'effet Dunning-Kruger 
 
- « Chasseur d'épices et anthropologue de casseroles » avec Philippe et Ethné de Vienne  : l'interchangeabilité des épices 
 
- « Laissons parler les documentaires » avec JiCi Lauzon : Hava Nagila : the movie, de Roberta Grossman 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
23
4
5
6
7
8
910
11
12
13
14
15
1617
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Réseaux Sociaux Devenez fans