ICI Radio-Canada Première

La tête ailleurs

La tête ailleurs rss

Le samedi et le dimanche de 17 h à 19 h 
(en rediffusion à 2 h)

Jacques Bertrand

La tête ailleurs

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
1
2
34
5
6
7
8
9
1011
12
13
14
15
16
1718
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Les meilleurs moments : Émission du samedi 24 août 2013


Arts et culture

Scandale autour d'une photo de Miley Cyrus

Portrait de Myley Cyrus par la photographe Annie Leibovitz | Photo : <em>Vanity Fair</em>
Portrait de Myley Cyrus par la photographe Annie Leibovitz | Photo : Vanity Fair

Il y a cinq ans, un portrait de l'interprète de la populaire télésérie de Disney Hannah Montana, Miley Cyrus, soulevait toute une controverse. La photographie de l'actrice-chanteuse avait été prise par la photographe américaine Annie Leibovitz pour le magazine Vanity Fair. 
 
À sa chronique « Derrière l'image », Martine Doucet raconte l'histoire de cette photo, dont la sensualité a déclenché l'ire des mamans des jeunes admiratrices de Hannah Montana.  
 
En réponse à Disney, qui l'a accusée d'avoir manipulé la jeune Miley, Annie Leibovitz a affirmé avoir discuté au préalable du concept des photos avec sa jeune modèle. De plus, la photographe, qui travaille en numérique, avait fait approuver l'image par Miley Cyrus et son entourage avant sa publication. 
 
Autres photos d'Annie Leibovitz commentées par Martine Doucet :  
 
- John Lennon et Yoko Ono dans l'objectif d'Annie Leibovitz 
- Demi Moore enceinte 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La séance de photographie avec Miley Cyrus - Vanity Fair
HYPERLIEN - Annie Leibovitz : portrait - PM

Art de vivre

Le sundae à la bière

Sundae à la bière Wee Heavey
Sundae à la bière Wee Heavey     Photo : © iStock

Le spécialiste de la bière Philippe Wouters participe à une première improvisation culinaire, qui a pour thème, cette semaine, le bois. À notre demande, il propose un met et une bière pour célébrer les noces de bois de La tête ailleurs. 
 
Philippe Wouters est l'éditeur du journal gratuit Bières et Plaisirs. Il est l'instigateur de la journée québécoise de la bière et créateur du Club des bières. D'origine belge et vivant au Québec depuis 12 ans , la culture brassicole et gastronomique a toujours fait partie de son quotidien. Son livre Plaisirs culinaires à la bière a été publié cette année par les éditions Broquet. 
 
Sundae de Gambrinus, chantilly à la bière vieillie en fût de Bourbon 
 
Ingrédients 
- 500 ml de Wee Heavy vieillie en fut de Bourbon (Microbrasserie Le Castor) 
- 250 ml de sucre 
- 200 ml de crème 35 % 
- Crème glacée à la vanille 
- Pépites de chocolat noir 
 
Préparation 
Dans une casserole, laisser réduire 250 ml de Wee Heavy à feu doux jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un tiers. Laisser refroidir à température ambiante. 
 
Dans une autre casserole, mélanger le reste de Wee Heavy et 200 ml de sucre et attendre d'avoir la consistance d'un sirop. Laisser refroidir à température ambiante. 
 
Fouetter la crème 35 % avec 50 ml de sucre. Ajouter la réduction de Wee Heavy jusqu'à l'obtention d'une chantilly. 
 
Dans des coupes à crème glacée, poser de la crème glacée à la vanille, le sirop de bière, les pépites de chocolat et la chantilly. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Festival Oktoberfest des Québécois, à Repentigny
HYPERLIEN - Le journal Bières et plaisirs

Société

La forêt dans l'imaginaire collectif

Les rôles des arbres en ville sont nombreux : écologique, esthétique, économique et même thérapeutique!
Les rôles des arbres en ville sont nombreux : écologique, esthétique, économique et même thérapeutique!     Photo : iStock

La forêt occupe une place importante dans l'imaginaire occidental. Pour explorer la façon dont elle s'ancre dans notre conception du monde, Jacques Bertrand s'entretient avec Martin Hébert, professeur au département d'anthropologie de l'Université Laval et vice-président de la Société d'histoire forestière du Québec. 
 
L'anthropologue rappelle, entre autres, le paradoxe entre le mythe folklorique des défricheurs, où la forêt est présentée comme un lieu à vaincre, et l'amour romantique des vieux et des grands arbres. Il montre aussi les différents rapports qu'on peut avoir avec la forêt. Par exemple, les Autochtones nomades peuvent la voir comme un milieu de vie, et les travailleurs forestiers, comme un gagne-pain. 
 
- Martin Hébert publie une chronique mensuelle sur les imaginaires forestiers dans le journal Le monde forestier.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Société d'histoire forestière du Québec

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
1
2
34
5
6
7
8
9
1011
12
13
14
15
16
1718
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Réseaux Sociaux Devenez fans