ICI Radio-Canada Première

La sphère

La sphère

Le samedi de 13 h à 14 h

Matthieu Dugal

La sphère
Logo Radio-Canada

Science et technologie

Montréal, prochaine Silicon Valley de l'intelligence artificielle

Le samedi 10 septembre 2016

Yoshua Bengio et Joëlle Pineau
Yoshua Bengio et Joëlle Pineau     Photo : Radio-Canada/Francis Dufresne

Même sans géants informatiques tels Google ou Facebook, Montréal a tous les atouts pour devenir la capitale de l'intelligence artificielle, grâce à son expertise dans le milieu universitaire. Matthieu Dugal s'entretient avec deux professeurs spécialisés dans ce domaine, Yoshua Bengio de l'Université de Montréal et Joëlle Pineau de l'Université McGill. 
 
Plus tôt cette semaine, le gouvernement fédéral a investi plus de 93 millions de dollars à l'Université de Montréal pour appuyer la recherche sur l'intelligence artificielle. Pour Yoshua Bengio, il s'agit d'une occasion en or pour Montréal de se positionner comme la nouvelle Silicon Valley de cette technologie. « Le plus important, c'est du talent. On va pouvoir aller en chercher encore plus avec cette subvention. » 
 
Le professeur est convaincu que l'intelligence artificielle va révolutionner le monde de l'informatique, mais aussi de nombreux autres domaines comme la santé et les transports. « Avec les algorithmes d'apprentissage, on pourrait utiliser des quantités de données beaucoup plus grandes, faire des traitements personnalisés qui tiennent compte de choses qu'un médecin ne pourrait jamais regarder de près, comme les détails de votre génome. » 
 
Qu'est-ce qu'un algorithme d'apprentissage, ou l'apprentissage machine? 
 
L'apprentissage machine est une branche de l'intelligence artificielle qui révolutionne la façon de programmer les ordinateurs. Traditionnellement, ceux-ci fonctionnent grâce à des instructions précises établies dès leur fabrication. L'apprentissage machine va plutôt les doter de neurones synthétiques, capables d'absorber une grande quantité d'informations. Par la suite, ils vont pouvoir synthétiser ces informations et tenter d'« apprendre ». 
 
« Les enfants, quand ils apprennent à parler, on ne leur tend pas un livre de grammaire », illustre Joëlle Pineau. Si une machine est capable d'absorber facilement les règles d'un dictionnaire, elle parvient difficilement à reconnaître un concept ou une idée en dehors des paramètres qu'elle connait. Une véritable intelligence artificielle pourrait, par exemple, reconnaître un chat, peu importe sa couleur, sa position et sa forme.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

25 février 2017

Les références de l'émission

25 février 2017

Des jeux vidéo à saveur politique

25 février 2017

Premier jeu vidéo pour Karl Tremblay des Cowboys Fringants

25 février 2017

Montréal au centre de l'industrie du jeu vidéo indépendant

18 février 2017

Les références de l'émission

18 février 2017

Montréal au coeur de la technologie financière