#2a##5j##3# #5# Contenu commandité sur les réseaux sociaux : les bonnes pratiques | La sphère | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

La sphère

La sphère

Le samedi de 13 h à 14 h

Matthieu Dugal

La sphère
Logo Radio-Canada

Science et technologie

Contenu commandité sur les réseaux sociaux : les bonnes pratiques

Le samedi 28 novembre 2015

Tamy Emma Pépin, animatrice et réalisatrice, et Hélène Beauchemin, avocate de la firme BCF
Tamy Emma Pépin, animatrice et réalisatrice, et Hélène Beauchemin, avocate de la firme BCF     Photo : Radio-Canada

Votre Youtubeur préféré doit-il divulguer qu'il a été payé pour vanter en ligne les mérites de sa nouvelle machine à café? La législation à ce sujet n'est pas spécifique au Canada, mais les lois qui encadrent la publicité s'appliquent également aux réseaux sociaux et invitent à la transparence. Tour d'horizon avec l'animatrice Tamy Emma Pépin, qui est suivie par près de 50 000 personnes sur Instagram, et l'avocate Hélène Beauchemin, spécialisée en droit de la propriété intellectuelle. 
 
« Le web n'est pas un espace sans règlements ni lois, explique Hélène Beauchemin, et, en ce qui concerne les contenus commandités sur Youtube ou sur les réseaux sociaux, il faut garder en tête une ligne directrice : une publicité ne doit pas être fausse ni trompeuse. Le principe de partialité est crucial pour déterminer s'il y a tromperie : ainsi un Youtubeur qui présenterait un produit qu'il a essayé sans mentionner que c'est un cadeau, une commandite ou de la publicité, serait fautif.  » 
 
« Un Instagrammeur qui atteint plus de 50 000 personnes est un diffuseur au même titre que certains réseaux de télé, dit Tamy Emma Pépin. Il n'est donc pas étonnant que les annonceurs veuillent les utiliser pour faire de la publicité. Je trouve que la plateforme Instagram devient ainsi de moins en moins intéressante. Il y a trop de contenus commandités et c'est trop léché. C'est en train de nuire au contenu. En ce moment, il y a peu de balises et les instagrammeurs ne connaissent pas les lois et l'étiquette. Il y a une éducation à transmettre de tous les côtés. Tout le monde fait à sa façon, sans trop savoir.  »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

25 février 2017

Les références de l'émission

25 février 2017

Des jeux vidéo à saveur politique

25 février 2017

Premier jeu vidéo pour Karl Tremblay des Cowboys Fringants

25 février 2017

Montréal au centre de l'industrie du jeu vidéo indépendant

18 février 2017

Les références de l'émission

18 février 2017

Montréal au coeur de la technologie financière