ICI Radio-Canada Première

La sphère

La sphère

Le samedi de 13 h à 14 h

Matthieu Dugal

La sphère

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 27 février 2016


Société

Les immigrés de la techno : Nathalie et Tanguy Lays

Nathalie et Tanguy Lays
Nathalie et Tanguy Lays     Photo : Photo : courtoisie

Elle est née en Belgique, lui au Sénégal. Ils se sont rencontrés à Ibiza, mais ils vivent maintenant à Saint-Lambert, où ils se sont établis pour travailler dans le vaste monde du numérique. On pourrait qualifier Nathalie et Tanguy Lays « d'immigrés de la techno ». Hélène Mercier est allée à la rencontre de ce couple, qui est maintenant en train de bâtir Tylio, une entreprise spécialisée dans le web, qui permettra de créer facilement des albums de voyage multimédias.

Internet

Le web parallèle de certains pays communistes

Une trentaine de places de villes de Cuba sont maintenant équipée d'Internet sans fil. Sur la photo,  la place José Marti de Cienfuegos.
Une trentaine de places de villes de Cuba sont maintenant équipée d'Internet sans fil. Sur la photo, la place José Marti de Cienfuegos.     Photo : iStock

Les gouvernements communistes de Cuba et de la Chine ont tous deux réagi bien différemment à la démocratisation du web. Dans le premier pays, il est toujours bien difficile d'accéder à Internet pour les habitants; les coûts sont élevés et les connexions rares. En Chine, le pouvoir a plutôt décidé de construire un deuxième Internet, parallèlement à celui que le reste du monde fréquente.  
 
L'Internet « patenté » de Cuba 
 
Les connexions Internet sans fil se répandent à Cuba, mais non sans restrictions. En parallèle, le réseau intranet clandestin Streetnet se développe. À La Havane, on croit que de 5000 à 6000 personnes utilisent le web du marché noir, grâce à des antennes de contrebande achetées aux États-Unis.  
 
« Deux interdits subsistent pour ce réseau toléré par le pouvoir : il y est interdit de parler de politique ou de relayer des images pornographiques », raconte le journaliste Frédérick Lavoie, à Cienfuegos, à Cuba. En fin de compte, on l'utilise pour aller sur Facebook, pour jouer en ligne ou pour discuter sur des forums.  
 
Le réseau compétitif à la chinoise 
 
« En Chine, le pouvoir a rapidement compris que le développement économique du pays passait par Internet, mais on en comprenait aussi la menace pour le régime chinois », indique Frédéric Martel, auteur du livre Smart : enquête sur les internets. La solution a donc été de bâtir un Internet très puissant, mais dont le gouvernement chinois avait les clés.  
 
Cet Internet est donc entièrement contrôlé, mais son nombre grandissant d'utilisateurs le rend de plus en plus difficile à surveiller.  
 
Autre particularité de l'Internet chinois : au lieu de Google, c'est Baidu. Il n'y a pas non plus de Twitter, mais plutôt un Weibo. Même chose pour les eBay, YouTube et Facebook de ce monde. On parle plutôt de Alibaba, de Youku et de Renren.  

Science et technologie

Les références de nos chroniqueurs

Le paradoxe du bonheur et le paradoxe de la popularité sont liés.
Le paradoxe du bonheur et le paradoxe de la popularité sont liés.     Photo : Photo : iStock

Les références de Fabien Loszach : 
- Comment promouvoir un film à l'ère du numérique?  
- Cette semaine, d'étranges vidéos empruntant la musique de David Bowie ont fait leur apparition sur Instagram. 
 
Les références de Martin Lessard :  
- Nouvelle étude sur le bonheur, les réseaux sociaux et l'amitié : The happiness paradox: your friends are happier than you 
- Boston Dynamics a présenté cette semaine la nouvelle version de son robot Atlas.  
 
Les références de Catherine Mathys : 
- Le succès de l'application de messagerie Telegram en Iran, largement utilisée pour s'informer sur les élections.  
 
***Exclusif au balado
Vice à l'assaut de la télé ; ses dirigeants veulent en faire le plus grand média du monde! 
 
***Autre exclusivité du balado : 
Rencontre avec Pierre Moreau du BTCQ et René Bourdages d'Elevado Média, pour la première étude complète sur les possibilités de la réalité virtuelle au Québec.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
 
 
 
 
 

Babillard

Pour laisser un message sur notre boîte vocale, composez le (514) 597-5800.

Dernière baladosiffusion disponible

La sphère

Réseaux Sociaux La sphère La sphère
Triplex