ICI Radio-Canada Première

La sphère

La sphère

Le samedi de 13 h à 14 h 
(en rediffusion le samedi à 22 h)

Matthieu Dugal

La sphère
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 30 avril 2016

Science et technologie

Le web invisible : nouveau paradis du trafic de drogue au Canada

Des pillules de MDMA.
Des pillules de MDMA.     Photo : portokalis/iStock

MDMA, cocaïne, drogues de synthèse  : toutes ces drogues et bien d'autres sont désormais achetées en ligne en toute discrétion avec de la cryptomonnaie sur le web invisible. Le lot des revendeurs de drogue canadiens représente environ 5 % des échanges sur cet échiquier virtuel, explique David Decary Hétu, chercheur au Centre international de criminologie comparée de l'Université de Montréal. 
 
Dans une étude qu'il vient de faire paraître dans Forensic Science International, notre invité décortique le marché canadien de la drogue sur le web invisible et estime qu'il y a annuellement environ 180 millions de marchandises échangées par l'intermédiaire de ces cryptomarchés. Des trafiquants utiliseraient aussi des réseaux sociaux comme Instagram, Tinder et Grindr, ainsi que des sites de petites annonces, pour vendre de la drogue au pays. 
 
« C'est la première étude de ce genre sur le marché canadien, précise-t-il. Ce qu'on a découvert, c'est qu'il ressemble beaucoup au marché traditionnel. On peut ainsi l'utiliser comme service de renseignement. Les comportements de consommation dans la rue sont similaires en ligne. On propose d'ailleurs de considérer les marchés en ligne comme des signes de ce qui s'en vient dans la rue. » 
 
À lire  : 
 
- Le résumé de l'étude de David Décary Hétu sur le portail de l'Université de Montréal 
 
- « Les médias sociaux de plus en plus utilisés pour vendre de la drogue au Canada », un article de Radio-Canada.

Science et technologie

À la rescousse des personnes malentendantes

Diagnostiquer les troubles d'audition n'aura jamais été si facile
Diagnostiquer les troubles d'audition n'aura jamais été si facile     Photo : iStockphoto

Le nombre de personnes souffrant de troubles auditifs ne cesse de grandir dans les pays en voie de développement, où les audiologistes sont rares et l'aide dans le domaine auditif souvent inaccessible. Toutefois, grâce à une application pour iPad conçue au Canada, la World Wide Hearing Foundation International forme désormais des gens dans ces pays pour diagnostiquer les troubles auditifs. Discussion avec la directrice générale de cette fondation, Audra Renyi. 
 
« Le fait de pouvoir être mobiles en utilisant une simple application, accessible partout, nous permet d'aider les populations éloignées, explique Audra Renyi. Un équipement audiométrique coûte habituellement des dizaines de milliers de dollars et ne permet pas cette mobilité. La force de notre application est aussi son utilisation de l'infonuagique. C'est une compagnie canadienne, Clearwater, qui a développé cette technologie pour le Nord canadien. » 
 
La fondation a d'ailleurs bénéficié du soutien de Google, par l'entremise du Google Disabilities Impact Challenge, qui aide des ONG à donner accès, à bas prix, à des technologies pour les handicaps. 
 
À lire : 
 
- La revue Fast Company consacre un reportage au projet de la World Wide Hearing Foundation (en anglais).

Science et technologie

Emilie Lessard : un conte de fées pour programmeuse

Émilie Lessard déménagera en août à San Francisco
Émilie Lessard déménagera en août à San Francisco     Photo : ICI Radio-Canada

Une jeune programmeuse de Québec, Emilie Lessard, joint la grande famille de Facebook à Palo Alto. Elle vit un véritable conte de fées : n'ayant pas postulé pour travailler pour Facebook, elle a été recrutée par une chasseuse de têtes qui l'a sollicitée plusieurs mois durant et qui lui offre aujourd'hui de choisir elle-même son poste au sein de l'entreprise. Matthieu Dugal discute avec elle dans la baladoémission de La sphère. 
 
Passionnée par l'architecture profonde du web, par les algorithmes et par l'intelligence artificielle, elle risque de travailler dans le domaine des réseaux neuronaux artificiels que développe Facebook, suivant l'air du temps. 
 

Science et technologie

Les références de l'émission

Le logo d'Apple
Le logo d'Apple     Photo : Getty Images/Andrew Burton

Les nouvelles de la semaine  : 
- Baisse de croissance pour Apple  : le groupe connaît une baisse de ses revenus pour le trimestre en cours (la nouvelle de Fabien Loszach). 
- 10 milliards de vidéos par jour sur Snapchat (la nouvelle de Catherine Mathys) 
- Une ville allemande teste des feux de circulation au sol (la nouvelle de Martin Lessard) 
 
La chronique de Martin Lessard : 
- Microsoft a acheté 10 millions de brins d'ADN synthétique à une entreprise de BioScience de San Francisco. 
- « Le futur du stockage de données est dans notre ADN », rapporte cet article du site industrie-techno.com. 
 
La chronique de Fabien Loszach 
- La baladodiffusion connaît une renaissance, comme le rapporte cet article de Fast Company 
- L'exemple le plus flagrant est celui des Nouveaux chemins de la connaissance, une émission philosophique de France culture, qui est écoutée quotidiennement par moins de 200 000 auditeurs, mais qui est téléchargée 1,5 millions de fois. 
- Autre cas notable  : la série américaine Serial 
- C'est le quotidien britannique The Guardian qui a labélisé le terme « podcast » 
 
La chronique de Catherine Mathys  : 
- Les réseaux sociaux se redéfinissent et deviennent davantage diffuseurs de contenu que réseaux d'amitié. 
- Dans le magasin d'applications Apple, Twitter a changé de catégorie

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

La sphère

Réseaux Sociaux La sphère La sphère
Triplex