ICI Radio-Canada Première

La sphère

La sphère

Le samedi de 13 h à 14 h 
(en rediffusion le samedi à 22 h)

Matthieu Dugal

La sphère
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 23 mai 2015

Science et technologie

La nouvelle vulnérabilité des avions de ligne branchés

Matthieu Dugal avec Céline Galipeau au <em>Téléjournal</em> pour sa chronique « Sous le net »
Matthieu Dugal avec Céline Galipeau au Téléjournal pour sa chronique « Sous le net »     Photo : Radio-Canada

Les avions de ligne seront-ils de plus en plus susceptibles d'être détournés avec de l'équipement informatique? La question est revenue récemment dans l'actualité à la faveur d'événements qui n'ont heureusement pas été tragiques, mais qui auraient pu l'être. Dans sa chronique « Sous le net » au Téléjournal, Matthieu Dugal explique ce qu'il en est. 
 
Le magazine Wired a pris connaissance d'un rapport du FBI relatant les expériences d'un membre d'une association de cybersécurité qui aurait pris le contrôle d'un Boing 737. Chris Roberts est qualifié de pirate éthique, ces informaticiens qui recherchent des failles de sécurité pour alerter les autorités. Il aurait réussi à prendre le contrôle d'un avion une dizaine de fois depuis 2011, simplement en branchant son ordinateur au réseau interne d'un appareil.  
 
Un rapport de l'agence d'investigation et d'évaluation des travaux effectués par le gouvernement fédéral des États-Unis, U.S. Government Accountability Office (U.S. GAO), en vient à la conclusion que les pirates de l'air pourraient prendre les commandes d'un avion sans même y entrer. 
 
Les États-Unis ont entrepris de grands travaux de mise à jour de la gestion du trafic aérien, un programme appelé Next Generation Air Transportation System, qui, sur 20 ans, va faire passer la gestion du trafic aérien du radar au satellite. Cette nouvelle configuration introduit aussi des problèmes de promiscuité avec les réseaux qui permettent aux passagers de se brancher sur Internet. L'implantation de ce système entraînerait des failles possiblement exploitables par des pirates. 
 
 
Hacker's Tweet Reignites Ugly Battle Over Security Holes | WIRED 

Société

La campagne de la SAAQ sur les réseaux sociaux : gérer les débats

La campagne a été lancée il y a deux semaines par la SAAQ.
La campagne a été lancée il y a deux semaines par la SAAQ.     Photo : SAAQ

La nouvelle campagne de sensibilisation de la SAAQ sur le partage de la route entre automobilistes et cyclistes suscite des échanges virulents sur les réseaux sociaux. Le gestionnaire de la SAAQ, Gino Desrosiers, a dû intervenir et répondre de façon professionnelle pour faire place au débat sans provoquer des propos déplacés.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Écoutez l’entrevue

Du gestionnaire de réseaux sociaux à la Société d''assurance automobile du Québec, Gino Desrosiers

Internet

Internautes des pays émergents de plus en plus actifs et en demande

Un Indonésien tient un téléphone intelligent pour prendre un égoportrait
Un Indonésien tient un téléphone intelligent pour prendre un égoportrait     Photo : iStock.com

À Londres s'est tenue la quatrième conférence The Next Billion, qui s'intéresse au prochain milliard d'internautes, ceux des pays émergents et en développement qui seront connectés via leurs téléphones mobiles. Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, journaliste en affaires internationales, explique que ce chiffre énorme d'utilisateurs permettra d'offrir un milliard de possibilités pour les géants du web. 
 
En 2015, environ 40 % des 7,3 milliards d'humains sont branchés à Internet. On les trouve surtout dans les pays riches, près de 80 %, alors que 32 % d'entre eux proviennent de pays en développement. Toutefois, cette proportion tend à changer très rapidement. 
 
Selon Pew Research Center, 82 % des internautes des pays émergents utilisent les réseaux sociaux, comparativement à 74 % aux États-Unis. Les champions? Les utilisateurs philippins, 93 % d'entre eux sont des adeptes. Facebook, Google et les autres ont dans leur mire le prochain milliard d'utilisateurs.  
 
Sky-Fi 

Économie et affaires

La hantise des patrons : tout peut se faire uberiser

Page d'accueil du site d'Uber
Page d'accueil du site d'Uber     Photo : Uber.com

L'application UberX permet à tout un chacun d'offrir ses services de taxi ou d'obtenir des services de taxi de la part de citoyens sans passer par les taxis de la ville sans licence. Uber est devenu un phénomène populaire, mais aussi un modèle économique qui fait de plus en plus peur aux patrons des grandes compagnies. Uber les terrorise, entre autres, parce que ce concurrent invisible difficile à atteindre brise les règles établies et touche toutes les sphères de service.  
 
Depuis plusieurs années, des sites et des applications de service voient le jour et mettent des individus en relation au moment opportun, souvent au moyen de téléphones intelligents. On peut sous-louer son auto avec Blablacar. Airbnb met en contact des internautes qui cherchent un logement avec ceux qui en offrent. Il est possible d'emprunter des outils avec NeighborGoods. La liste est sans fin... 
 
En décembre 2014, interviewé par le Financial Times, Maurice Lévy, le directeur de Publicis, le troisième plus grand groupe publicitaire dans le monde, expliquait que la nouvelle inquiétude des patrons était de « se faire uberiser ». 
 
The sharing economy must share the risks - FT.com 

Cinéma

Le cinéma interactif : desn gens d'ici dans tous les festivals internationaux

Le film interactif Jusqu'ici
Le film interactif Jusqu'ici     Photo : ONF/Jusqu'ici

En marge de la sélection officielle du Festival de Cannes, on trouve la section Next, un laboratoire d'idée où l'on discute de nouveaux formats cinématographiques interactifs. Le producteur Charles-Stéphane Roy y a présenté un projet de film VFC. Lui et le réalisateur Vincent Morisset participent régulièrement à des festivals de films numériques internationaux et constatent que la place des créateurs d'ici gagne en importance.  
 
Le fondateur du studio AATOAA, Vincent Morisset a assisté ou assistera à ces événements en 2015 : au Game Developper Conference à San Francisco, au Gaité Lyrique à Paris, au Museum of the moving image organisé par Futur of Storytelling. Dans tous ces rendez-vous, il constate que les créations québécoises se démarquent de plus en plus. « La présence québécoise est très forte. Au musée à New York, on m'a demandé ce qu'ils mettaient dans l'eau à Montréal pour qu'il y ait tant de créateurs. À Sundance, sur 12 projets, il y en avait quatre qui était d'ici. » 
 
Vincent Morisset a travaillé sur le film interactif Jusqu'ici disponible en ligne sur le site de l'ONF interactif. L'internaute fait une marche virtuelle en forêt. Il est possible de vivre l'expérience interactive à son plein potentiel avec casque de réalité virtuelle à la SAT lors du IX Symposium
 
« À l'étranger, on est souvent reconnu pour notre expertise dans la réalité virtuelle, mais aussi dans le web avec l'ONF. Cela dit, il reste beaucoup de choses à faire dans la branche du cinéma en salle pour intégrer le cinéma interactif. » Charles-Stéphane Roy, producteur transmédia La Maison de prod, et son équipe ont été sélectionnés pour présenter leur projet qui explore la relation émotionnelle entre nous et la musique, à Next à Cannes. « Là-bas, on discute des moyens de faire évoluer les façons de faire du cinéma. La spécificité de ces projets présentés est l'interactivité en salle de cinéma. Ce ne sont pas des expériences que l'on fait en solitaire, mais en salle. » 
 
France's Celine Sciamma Set For Next 

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 
 

Dernière baladosiffusion disponible

La sphère

Réseaux Sociaux La sphère La sphère
Triplex