La semaine verte

La semaine verte rss

Samedi 17 h / 18 h (HA)  
Rediffusion dimanche à 12 h 30

Catherine Mercier

La semaine verte

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du samedi 22 octobre 2011


Environnement

Éoliennes et rapaces

Les routes migratoires des oiseaux sont souvent venteuse, propice à l'installation d'éoliennes.
Les routes migratoires des oiseaux sont souvent venteuse, propice à l'installation d'éoliennes.

On a rapidement qualifié cette filière « d'énergie verte ». Mais les éoliennes ne sont pas sans reproches. Certains parcs éoliens ont acquis la réputation d'être des « hachoirs» d'oiseaux. En Europe, le débat est parfois émotif.  
 
Ici, on trouve parfois quelques cadavres de rapaces comme le faucon pèlerin ou les pygargues au pied des éoliennes. Mais on mesure encore très mal l'importance de ce phénomène. Avec la montée fulgurante des promoteurs du vent au Québec, a-t-on raison de s'inquiéter ?

EN COMPLÉMENTVIDÉO - Éoliennes et rapaces
HYPERLIEN - Éoliennes: Mythes et réalité

Un dossiers en profondeurs de La semaine verte sur cette filière énergétique en forte croissance au Québec.

Économie et affaires

L'algoculture

Selon le chercheur Éric Tamigneaux, chacun d'entre nous consomme pratiquement un kilo d'algues par an sans le savoir.
Selon le chercheur Éric Tamigneaux, chacun d'entre nous consomme pratiquement un kilo d'algues par an sans le savoir.

Un chercheur de Grande-Rivière, en Gaspésie, tente actuellement de développer l'industrie québécoise des algues. Éric Tamigneaux et son équipe ont mis au point une méthode de culture d'algues sauvages, afin d'en faire une exploitation commerciale plus intensive. Les ressources marines au Québec sont difficiles d'accès et il faut les protéger. La culture devient donc intéressante. En 2006, le marché des algues marines dans le monde était évalué à 6 milliards de dollars.

EN COMPLÉMENTVIDÉO - L'algoculture

Art de vivre

La cerise de terre

La pelure brune de la cerise de terre protège la baie des insectes et des maladies.
La pelure brune de la cerise de terre protège la baie des insectes et des maladies.     Photo : Radio-Canada

Il y a très peu de producteurs de cerises de terre au Québec. C'est une culture exigeante en main-d'oeuvre et qui ne gagne en popularité que très lentement. Malgré tout, un producteur de Lanaudière persévère et tire son épingle du jeu. 
 

EN COMPLÉMENTVIDÉO - La cerise de terre

Environnement

Le nerprun envahissant

Le nerprun a été importé en Amérique pour l'horticulture ornementale.
Le nerprun a été importé en Amérique pour l'horticulture ornementale.

On a souvent fait état des dégâts causés par les espèces exotiques envahissantes, on pense à la moule zébrée, à l'agrile du frêne ou à la salicaire pourpre. Portait d'une autre indésirable aujourd'hui. Une plante importée à l'origine pour l'horticulture ornementale et qui est train de causer des dommages sérieux même dans la grande forêt.

EN COMPLÉMENTVIDÉO - Le nerprun envahisseur

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 
 

Réseaux Sociaux Notre page Facebook Pour nous suivre via Twitter!