ICI Radio-Canada Première

La prochaine aventure

La prochaine aventure

Samedi 7 janvier, de 14 h à 16 h

Jean-Luc Brassard

La prochaine aventure
Logo Radio-Canada

Sports

En montagne, la tragédie guette les aventuriers et leurs proches

Le samedi 7 janvier 2017

Justine Granger et Ingrid Sirois ont toutes deux perdu un proche dans une avalanche.
Justine Granger et Ingrid Sirois ont toutes deux perdu un proche dans une avalanche.     Photo : Julien Lamoureux

Même si elles ont toutes deux perdu un proche parti en expédition, Justine Granger et Ingrid Sirois sont catégoriques : il aurait été impensable pour elles de demander à un aventurier dans l'âme de prendre sa retraite. Au contraire, « il faut accepter qu'on les aime et qu'on les choisit parce qu'ils sont comme ça », estime la première. « Je l'aimais parce qu'il était intense et qu'il ne faisait pas les choses à moitié », ajoute la seconde. 
 
Le cardiologue Dominique Ouimet, ex-conjoint puis très bon ami de Justine, est mort lorsqu'une avalanche a ravagé le camp de base où se trouvait son équipe lors d'une expédition d'alpinisme au Manaslu. Le skieur Jean-Philippe Auclair a aussi péri lors d'une avalanche, pendant un tournage au mont San Lorenzo, au Chili.  
 
Déni 
L'alpinisme et le ski ne sont pas des sports aussi sécuritaires que la natation ou le jogging. Malgré tout, aucune des deux invitées ne s'imaginait qu'une telle tragédie pourrait leur arriver. « Il était à la recherche d'activités intenses, mais ce n'était pas un casse-cou. C'était peut-être du déni, mais [la possibilité d'un drame] ne me trottait pas dans la tête », explique Justine Granger.  
 
Acceptation 
Léo, le fils d'Ingrid Sirois et de Jean-Philippe Auclair, n'avait que quatre mois lorsque ce dernier est parti en direction du Chili. Cette dernière croyait que le deuil se serait mieux fait sans enfant. « Pourtant, les gens autour de moi me disaient : “Léo va être ta force” », raconte-t-elle. Deux ans plus tard, elle constate que c'était vrai : son fils l'aide à sourire et à continuer à avancer en plus d'être le prolongement de l'être qu'elle a perdu. 
 
Apprentissage 
Tout n'est pas noir. « Il y a un legs et des apprentissages [laissés par Jean-Philippe]. Ça fait mal, la douleur est encore là, mais ta perspective change. » Ingrid Sirois a appris à ne pas s'en faire avec les petits stress du quotidien et à aimer dix fois plus intensément ce qu'elle fait et les gens qui l'entourent. Dans le cas de Justine, la vie continue, avec au moins un petit réconfort : celui de savoir que Dominique Ouimet est mort en faisant ce qu'il aimait.


EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Une vidéo en hommage à JP Auclair
Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

7 janvier 2017

Apprenez-en plus sur les invités de La prochaine aventure

7 janvier 2017

Des comptes Instagram pour s'extirper de la routine

7 janvier 2017

Charles Tisseyre : prendre sa revanche sur la montagne