ICI Radio-Canada Télé
Note*

x

Le moteur de recherche donne accès aux contenus diffusés depuis l'automne 2009.

Pour des contenus antérieurs, veuillez consulter la section Saisons précédentes .

Logo Radio-Canada
Commanditaire

Les aliments sans gluten : une panacée?

Reportage du mercredi 25 janvier 2012


Les aliments sans gluten : une panacée?

Après la vague des aliments bio, antioxydants, oméga-3; l'heure est maintenant aux produits sans gluten. Émission de télévision, livres de recettes, diètes alimentaires, on prétend même que les aliments sans gluten soignent certaines maladies. Qu'en est-il vraiment?

Le gluten, est une protéine contenue dans le blé, l'orge, le seigle, l'épeautre, le kamut et le triticale. Il donne au pain et autres produits de boulangerie leur texture moelleuse. Dans de nombreux produits transformés, il se cache sous le nom de malt, amidon, protéines végétales hydrolysées et autres; d'où la nécessité d'une étiquette sans gluten.

« Au Québec, 76,000 personnes sont intolérantes au gluten », dit Marie-Claude Bacon, directrice Affaires corporatives chez Métro, qui offre une grande quantité de produits sans gluten. La plus grave manifestation de l'intolérance au gluten est la maladie coeliaque, une inflammation du système digestif qui ne parvient plus à assimiler les nutriments.

Il y a certes de vrais intolérants, qui ont besoin des produits sans gluten, mais il y a aussi d'autres personnes qui leurs octroient des facultés qu'ils n'ont pas. Une étude américaine récente révèle que la moitié des gens qui achètent les produits sans gluten pensent régler à peu près tous leurs problèmes de santé : l'arthrite, les troubles de l'autisme, etc. Or, aucune étude scientifique n'a encore prouvé de liens de cause à effet entre une diète sans gluten et le soulagement de ces maladies. À ce jour, seules la maladie coeliaque et l'intolérance chronique au gluten sont scientifiquement associées à cette diète.

« Le régime sans gluten, c'est un traitement, ce n'est pas une diète banale qu'on prend à la légère parce que c'est la mode », explique le Dr Idriss Djiali Saïah, immunologue au CHU Ste-Justine. Se priver des produits qui contiennent du gluten, si on n'est pas intolérant, peut nous priver d'importants nutriments. « Par exemple, le pain conventionnel est enrichi de fer, de vitamines, d'acide folique... Mais les produits sans gluten ne sont pas enrichis. » De plus, les produits sans gluten peuvent être jusqu'à trois fois plus chers que leur équivalent avec gluten.

Réalisatrice : Kateri Lescop, journaliste à la recherche : Alain Roy

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Présentement à l'antenne de la télé

23 h 00

Ciné-fête

Ailleurs sur Radio-canada.ca