ICI Radio-Canada Première

L'actuel

L'actuel rss

En semaine de 16 h à 18 h

Geneviève Murchison

L
Logo Radio-Canada

Société

D'Haïti à Saint-Boniface : une famille aux différentes origines, ouverte sur le monde

Le vendredi 2 juin 2017

L'élève de l'École Précieux-Sang Gabriela avec ses parents Esther de Groot et Matthew Van Geest
L'élève de l'École Précieux-Sang Gabriela avec ses parents Esther de Groot et Matthew Van Geest     Photo : Radio-Canada/Geneviève Murchison

En plein coeur de Saint-Boniface, dans la maison de la famille de Groot - Van Geest, on parle créole, néerlandais, français et anglais. Les parents, Esther et Matthew ont longtemps séjourné en Haïti comme travailleurs humanitaires. C'est là qu'ils sont tombés amoureux de leur fille Gabriela, qu'ils ont adoptée. Et depuis 2 garçons sont aussi nés. 
 
Si la famille a décidé de vivre en français, elle valorise aussi les cultures du monde. Le choix de l'école s'est d'ailleurs arrêté sur Précieux-Sang, en partie en raison de sa grande diversité. 
 
« J'avais téléphoné à l'école et j'ai visité plus tard. Pour moi, c'est important cette ouverture et que les enfants soient exposés à toutes sortes de cultures », explique Esther de Groot. 
 
La famille a gardé contact avec la mère biologique de Gabriela en Haïti qu'ils ont d'ailleurs visitée récemment. La jeune fille garde et entretient ses souvenirs de son pays d'origine tout en vivant en même temps la culture canadienne. Elle a une véritable passion pour le hip-hop.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

1 juin 2017

Des artistes franco-manitobaines dénoncent le sexisme dans le milieu artistique

31 mai 2017

La sécurité des immigrants illégaux préoccupe un avocat manitobain

26 mai 2017

Saint-Lazare : entre charmes et défis économiques

25 mai 2017

L'importance de l'orthopédagogie pour l'apprentissage des réfugiés à l'École Précieux-Sang

25 mai 2017

Le problème d'exode Rural Saint-Lazare